par Nicolas Anderbegani

F1 : Kevin Magnussen revient chez Haas !

Avec le départ précipité de Nikita Mazepin, l'écurie Haas était à la recherche d'un bon pilote d'expérience disponible. Et voici que le danois Kevin Magnussen fait un retour surprise !

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Effet domino

La guerre a Ukraine a déclenché un effet domino au sein de l'écurie Haas, qui disposait comme sponsor titre du groupe industriel russe Uralkali. Suite à l'éclatement du conflit, Haas a décidé de rompre son contrat avec Uralkali, qui a déclaré réfléchir à d'éventuelles poursuites judiciaires. Haas a également licencié son pilote russe, Nikita Mazepin, qui est le fils de Dmitry Mazepin, patron du groupe Uralkali.

Dans l'urgence, Haas avait besoin d'un pilote d'expérience aux côtés de Mick Schumacher, surtout dans le contexte de cette nouvelle règlementation qui fait entrer la F1 dans une nouvelle ère. Préssenti, Pietro Fititpaldi n'avait que deux courses dans les jambes et aucun palmarès particulier à faire valoir. Antonio Giovinazzi, également évoqué dans les rumeurs du paddock, est engagé en Formule E et n'a pas vraiment convaincu au cours de ses saisons passées chez Alfa Romeo.

Par conséquent, le team rappelle Kevin Magnussen, qui a piloté pour Haas entre 2017 et 2020. Ayant débuté en 2014 avec McLaren (2ème de sa première course, devant Jenson Button !), Magnussen a disputé depuis 119 courses. Réputé rapide et combatif, teigneux en piste comme en dehors, où il ne s'est pas fait que des amis, le danois peut apporter une certaine expérience qui a sans doute fait défaut à l'écurie, laquelle a disputé la saison 2021 avec deux rookies.

Les sirènes de la F1 trop fortes

Kevin Magnussen était lié à Peugeot pour le programme Hypercar et à Chip Ganassi Racing pour un programme IMSA, mais la tentation de la F1 a été trop forte. Le danois a donc été libéré de ses deux engagements contractuels.

"Je regardais dans une autre direction concernant mes engagements pour 2022, mais l'opportunité de revenir courir en Formule 1 avec une équipe que je connais extrêmement bien était simplement trop attractive", admet-il. "Je dois dire un grand merci à Peugeot et à Chip Ganassi Racing de m'avoir libéré promptement, ce sont deux excellentes organisations."

« Naturellement, je tiens également à remercier Gene Haas et Guenther Steiner pour m’avoir donné la chance de reprendre ma carrière en Formule 1. Je sais à quel point ils sont tous les deux compétitifs et à quel point ils souhaitent revenir à la compétition. Nous avons apprécié une relation solide et notre association positive est restée, même quand je suis parti fin 2020. »

« J’ai été informé autant que possible sur le développement de la VF-22 et le potentiel dans le package. Il y a du travail à faire mais je suis ravi d’en faire partie. J’ai hâte de reprendre le volant d’une Formule 1 à Bahreïn. » Le début de saison s'annonce néanmoins délicat pour Haas, qui va subir évidemment le contrecoup de sa rupture brutale avec Uralkali. L'écurie américaine pourrait même rater le début des essais de Bahrein, qui préfigurent l'ouverture de la saison.

Peugeot, qui travaille activement sur son Hypercar 9X8 (absente aux 24 Heures du Mans), devra donc trouver un remplaçant à Magnussen.

"Nous prenons acte de la décision de Kevin Magnussen de retourner en Formule 1 et nous lui souhaitons une pleine réussite", a fait savoir la marque française. "Il sera remplacé au sein du Team Peugeot TotalEnergies. Comme nous l'avions fait pour constituer le line-up initial, outre la performance, dans nos critères de sélection l'état d'esprit et la capacité à travailler ensemble, à fédérer, à stimuler et à pousser l'équipe seront des critères de sélection indispensables. Cet aspect humain est primordial en Endurance. Nous allons de nouveau regarder les courbes d'analyse, étudier la vitesse, la constance et la fiabilité."

Quelques noms circulent déjà. Pourquoi pas un Sebastien Bourdais, qui n'est plus engagé en Indycar ?

Pour résumer

Avec le départ précipité de Nikita Mazepin, l'écurie Haas était à la recherche d'un bon pilote d'expérience disponible. Et voici que le danois Kevin Magnussen fait un retour surprise !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.