Credit Photo - Red Bull Racing
par Thibaut Emme

F1 Barcelone 2022 : Verstappen gagne, Leclerc abandonne

Alors que Leclerc avait la main-mise sur le grand prix de Barcelone 2022, une casse du turbo (à priori) le force à l'abandon. Verstappen et Red Bull ont joué de la stratégie pour remporter ce troisième GP consécutif et prendre les commandes du championnat.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Il fait très chaud à Montmeló en banlieue de Barcelone et la dégradation des pneumatiques devrait être la clé. Leclerc part en pneu tendres (rouges) neufs, c’est le seul. Hamilton part en mediums (les jaunes) pour se décaler en stratégie par rapport à Russell.

Chez Alpine, on a monté un nouveau moteur à Alonso. Il prend une pénalité mais était déjà derrière.

Podcast Men's Up Life
 

Départ

Départ impeccable pour Leclerc et Verstappen. Russell aussi et il rattrape Sainz mal parti. Sainz doit ferrailler avec Hamilton. Magnussen tente l’extérieur sur Hamilton, c’est trop osé et ils se touchent, Magnussen est dans les graviers, Hamilton a crevé et va passer par les stands. Allez weekend déjà à oublier sans doute. Schumacher est 6e !

Leclerc a produit un effort et a mis Verstappen hors de la zone DRS. Bottas passe Schumacher. Alonso parti bon dernier est déjà 15e devant son public tandis qu’Ocon passe Ricciardo pour la 8e place. La foule se lève pour un dépassement de Fernando Alonso, mais se rassoit de suite avec une sortie de piste de Sainz ! Il repart 11e. Pression sur Sainz ?

Verstappen dans les graviers ! Les trains arrière décrochent quand même beaucoup, à moins que ce soient le vent qui n’aide pas. En tout cas on a Leclerc, Russell, Perez, Verstappen, Bottas, Ocon, Schumacher, Ricciardo et Tsunoda au 10e tour.

Tour 10/66

Credit Photo - Mercedes

Sainz passe par les stands pour chausser les médiums. Consigne d’équipe et Perez laisse passer Verstappen qui va aller à la chasse au Russell. Sainz est imité par Alonso, Gasly, Zhou. Ricciardo un tour après. Russell a une alarme de température. 50° sur la piste, les voitures souffrent. Verstappen n’a pas de DRS ! Disfonctionnement ?

Les valses de changements de gommes se poursuivent. Russell et Verstappen s’arrêtent de concert. Très bons arrêts pour les deux et ils repartent dans le même ordre. Ocon s’est arrêté et est reparti 8e en pneus médiums. Bottas aussi passe aux stands. Il peut y avoir de gros points à la clé. Il est 6e mais des pilotes devant doivent encore s’arrêter. Bonne nouvelle pour Verstappen le DRS fonctionne de nouveau. Ah non, sur ce tour il se referme !

Perez passe aux stands à la fin du 18e tour. Il repart très loin derrière Russell et Verstappen. Leclerc est le dernier en piste à ne pas avoir changé ses pneus. Il a 30 secondes d’avance sur Russell et tourne dans les mêmes temps.

Tour 20/66

Leclerc passe enfin aux stands à la fin du 21e tour. 2,2 secondes, c’est très rapide. Vettel l’imite juste après. Tout le monde a changé les gommes. Le DRS de Verstappen continue de jouer les divas. On a Leclerc, Russell, Verstappen, Perez, Bottas, Ocon, Sainz, Norris, Tsunoda et Alonso.

Magnifique passe d’armes entre Russell et Verstappen ! Verstappen avec le DRS plonge à la corde au premier virage, mais Russell embarque de la vitesse et repasse devant. Mais, la Mercedes glisse quand même beaucoup et ne devrait plus tarder à se faire passer.

Leclerc au ralenti ! Il perd son moteur ! On est au 27e tour et Russell va prendre les commandes de la course ! Incroyable. Derrière, Gasly se fait passer par Stroll mais en résistant il l’envoie en toupie. Ca sent la pénalité. Verstappen tente l’undercut en s’arrêtant avant Russell ! Pneus tendres ? Il reste 37 tours !

Tour 30/66

Credit Photo - Ferrari

Perez est revenu dans l’échappement de Russell. Il a des pneus moins usés que Russell et devrait le passer rapidement. Perez passe au freinage ! Magnifique. Russell s’est décalé comme d’habitude vers la droite et Perez est passé par l’extérieur. Zhou abandonne….chez Ferrari ça souffre sur les moteurs.

Sainz repasse par les stands et remet des mediums. Petit point classement : Perez, Russell, Verstappen, Bottas, Ocon, Sainz, Hamilton, Vettel, Norris et Alonso qui a passé Tsunoda. Ah, Bottas repasse par les stands, il repart devant Sainz. Bravo Alfa Romeo.

La stratégie de Verstappen est de passer Russell et de faire un nouvel arrêt aux stands, le troisième. Ocon aux stands, il repart 7e derrière Hamilton qui s’arrêtera encore. Il reste 30 tours. Russell rentre pour son deuxième arrêt. Gomme jaune pour aller au bout. Perez rentre à la fin du 37e tour et repart devant Russell. Mais, Verstappen est en tête du GP. Perez va-t-il bouchonner Russell maintenant ?

Norris dépasse Vettel pour la 8e place. Sainz remonte sur Bottas pour la 4e place. Pour le pilote Alfa Romeo, il y a de gros points à la clé, va-t-il résister au risque de s’accrocher ?

Tour 43/66

Vettel rentre aux stands et laisse Alonso passer tranquillement. 9e pour Alonso. Les points peut-être pour Vettel après une qualification horrible. Bon arrêt de Verstappen en 2,4 secondes. Surprise, Verstappen repart devant Russell. Bien joué Red Bull. Désormais, va-t-on demander à Perez de se laisser un peu décrocher pour laisser passer Verstappen pour la victoire ?

On arrête encore Sainz, pour des tendres. Il ne revenait plus sur Bottas donc on le décale ? « C’est très injuste, mais d’accord ». Voilà la réaction de Perez à un message radio qui lui demande de ne pas bloquer Verstappen. Cela semble normal tout de même.

Bon, Verstappen a toujours un souci de DRS…et Perez laisse passer largement Verstappen. Le revoilà en tête de la course. Hamilton repasse par les stands pour mettre des tendres. Sainz et Ocon passent, mais Norris reste juste derrière. Hamilton doit pouvoir reprendre Ocon à 5 secondes devant avec 16 tours encore à parcourir. C’est fait, le pilote Alpine a des pneus usés et médiums. Hamilton en profite pour signer le meilleur tour en course.

Russell s’arrête aussi ! 3e arrêt pour des tendres évidemment. 3,4 secondes, c’est « moche ». Bottas passe et est 3e et compte 5 secondes sur Bottas. La gomme rouge cartonne et Red Bull pourrait couvrir avec Perez. Beaucoup de pilotes repassent par les stands alors qu’on attendait que 2 arrêts.

Russell a mangé Bottas avec ses pneus tendres. Russell est de retour sur le podium. Et on arrête Perez. 2,5 secondes, il devrait repartir loin devant Russell. Cata pour Alonso avec l’avant droit qui met du temps à être extrait. L’Espagnol a fait un troisième arrêt lui aussi.

Tour 55/66

Schumacher ressort des points, hélas. En course, les HAAS manquent de rythme. Alfa Romeo n’a pas arrêté Bottas et résultat, il va se faire passer par Sainz, et sans doute par Hamilton. C’est fait pour Sainz, et Hamilton le fait par l’extérieur après. Hamilton pourrait accrocher la 4e place alors qu’il voulait abandonner après la crevaison du début de course.

Hamilton passe Sainz. La Mercedes est assez impressionnante à Barcelone quand on se rappelle les difficultés du début de saison. Il reste cinq tours et les écarts continuent de bouger avec les troisièmes arrêts de certains.

Souci de consommation chez Hamilton ? On demande chez Mercedes de ne plus aller en pleine charge. Cela profite à Sainz qui va pouvoir reprendre sa 4e place. Hamilton a levé le pied et donc Sainz repasse à l’avant-dernier tour. En fait c'est une fuite d'eau sur les deux unités de puissance. Chez Mercedes on a poussé la puissance et le blog doit chauffer, surtout ici en Espagne.

Arrivée

Verstappen remporte sa 24e victoire en carrière. Il prend la tête du championnat. Perez termine 2d. Russell passe en 3e position, mais on va attendre les résultats des inspecteurs FIA pour savoir s'il reste l'essence obligatoire pour la FIA. Sainz est 4e après sa "boulette" dans les graviers. Hamilton passe 5e.

Très belle place de Bottas avec les points qui vont avec. Belle 7e place de Ocon aussi et des points pour Alpine. Suivent Norris, Alonso, et Tsunoda.

PositionPilote
1Max VERSTAPPEN Red Bull Racing
2Sergio PEREZ Red Bull Racing
3George RUSSELL Mercedes
4Carlos SAINZ Ferrari
5Lewis HAMILTON Mercedes
6Valtteri BOTTAS Alfa Romeo
7Esteban OCON Alpine
8Lando NORRIS McLaren
9Fernando ALONSO Alpine
10Yuki TSUNODA AlphaTauri
11Sebastian VETTEL Aston Martin
12Daniel RICCIARDO McLaren 
13Pierre GASLY AlphaTauri
14Mick SCHUMACHER Haas F1 Team
15Lance STROLL Aston Martin
16Nicholas LATIFI Williams
17Kevin MAGNUSSEN Haas F1 Team
18Alexander ALBON Williams 
19Guanyu ZHOU Alfa Romeo
20Charles LECLERC Ferrari

Classement pilotes

Malgré deux abandons cette saison, Verstappen prend les commandes du championnat avec 6 points sur Leclerc (1 abandon désormais). Derrière, le lieutenant de Verstappen suit, avec 25 points de retard. Il a un peu grogné à la fin à la radio mais a rapidement salué le résultat d'équipe... Le lieutenant chez Mercedes, Russell, est en tête face à Hamilton qui semble désabusé. Le retour de la performance chez Mercedes va-t-il redonner le sourire à Hamilton ?

Prochain rendez-vous à Monaco, dans une semaine.

PosDriverPTS
1Max Verstappen VER 110
2Charles Leclerc LEC 104
3Sergio Perez PER 85
4George Russell RUS 74
5Carlos Sainz SAI 65
6Lewis Hamilton HAM 46
7Lando Norris NOR 39
8Valtteri Bottas BOT 38
9Esteban Ocon OCO 30
10Kevin Magnussen MAG 15
11Yuki Tsunoda TSU 11
12Daniel Ricciardo RIC 11
13Pierre Gasly GAS 6
14Sebastian Vettel VET 4
15Fernando Alonso ALO 4
16Alexander Albon ALB 3
17Lance Stroll STR 2
18Zhou Guanyu ZHO 1
19Mick Schumacher MSC 0
20Nico Hulkenberg HUL 0
21Nicholas Latifi LAT 0

Classement constructeurs

Red Bull racing dispose de 26 points d'avance désormais sur Ferrari. La machine de guerre Red Bull est lancée ? Mercedes est bien la troisième force du plateau et semble avoir retrouvé de la perfo. La voiture est plus basse et le moteur sort visiblement plus de puissance. Derrière, Norris porte à bout de bras McLaren, tout comme Bottas avec Alfa Romeo et Ocon avec Alpine pour le moment.

PosTeamPTS
1Red Bull Racing RBPT195
2Ferrari169
3Mercedes120
4McLaren Mercedes50
5Alfa Romeo Ferrari39
6Alpine Renault34
7AlphaTauri RBPT17
8Haas Ferrari15
9Aston Martin Aramco Mercedes6
10Williams Mercedes3

Pour résumer

Alors que Leclerc avait la main-mise sur le grand prix de Barcelone 2022, une casse du turbo (à priori) le force à l'abandon. Verstappen et Red Bull ont joué de la stratégie pour remporter ce troisième GP consécutif et prendre les commandes du championnat.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.