par Thibaut Emme

F1 - Bahreïn 2022 qualifications : Leclerc et Ferrari en pole

Charles Leclerc et la Scuderia Ferrari sont de retour au premier plan. Ils signent la pole position du premier grand prix de la saison 2022 de Formule 1 à Bahreïn.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Nous voilà (enfin) au premier grand prix de Formule 1 de 2022. La F1 connait une petite révolution technique avec des aérodynamiques totalement chamboulées, et qui passent d'un appui majoritaire à un effet Venturi (aspiration vers le sol). Les voitures sont plus délicates à mettre au point, à conduire, "marsouinnent" (elles rebondissent sur la piste). Bref, un début de saison excitant.

Les pneus sont nouveaux, les jantes en 18 pouces et l'interdiction de rejeter l'air des freins à l'extérieur change la donne concernant l'exploitation des gommes.

Dans les nouveautés du règlement des qualifications, il y a principalement (et surtout) le fait que l'on ne part plus le dimanche avec les pneus du meilleur temps de Q2. Fini la tactique de rouler en "mediums" en Q2 pour partir avec le lendemain. Il va falloir rouler jusqu'au bout car on n'est pas à l'abri d'une surprise d'un "petit" qui entrerait dans le top 10.

Dans la FP3, Mercedes "surprend" son monde, accélère le rythme et surtout semble se débarrasser du "porpoising" (le marsouinnage qui fait rebondir la voiture avec l'effet de sol). Tout le monde cache son jeu, qui le cachait le mieux ?

On va bientôt savoir qui est le plus près en ce début de saison 2022 de Formule 1. Il est 18 heures à Bahreïn, il fait 19° dans l'air plus de 26 sur la piste. Pirelli a amené ses trois composés (sur cinq) les plus durs pour cette piste. Vettel est positif à la Covid-19 et c'est Nico Hülkenberg qui le remplace au pied levé.

Q1 - Bottas et les Ferrari devant !

On est parti pour 18 minutes. L'idée est évidemment de claquer un gros temps d'entrée pour être tranquille et économiser les pneus. 1:33.016 pour Gasly qui signe le premier temps, suivi de Tsunoda en 1:33.581. Les McLaren semblent en défaut de rythme. Norris s'intercale entre les AlphaTauri. 1:31.909 pour Verstappen qui frappe d'entrée de jeu visiblement.

Magnussen 2d avec la Haas ? Bon, les temps vont s'améliorer c'est obligé. Mais tout de même. Les deux Ferrari se hissent aux premiers rangs temporaires. Bottas est à 10 millièmes de Verstappen... Allez, il ne reste que les deux Mercedes à ne pas avoir fait un tour rapide. C'est rapidement corrigé avec un 5e temps pour Hamilton et un 10e pour Russell. Il reste un peu moins de 6 minutes. Les Ferrari ont été particulièrement rapides en 1:31.4 pour Leclerc et 1:31.5 pour Sainz.

Pour le moment, seraient éliminés : Stroll, Hülkenberg, Ricciardo, Tsunoda et Latifi. Mais tout peut encore changer sur les derniers instants. Tsunoda par exemple se sort de la zone rouge mais y est repoussé par Zhou qui débute, avec l'Alfa Romeo. Ricciardo est éliminé ! Hülkenberg qui remplace Vettel au débotté bat Stroll... Autre battu, Latifi, alors que Albon passe en Q2. Quand ce n'est plus Russell c'est Albon ?

Sont donc éliminés : Tsunoda, Hülkenberg, Stroll, Ricciardo et Latifi.

Que dire de cette Q1 ? On a vu des monoplaces "tirer tout droit" dans le premier virage, ne pas réussir à faire certains enchaînements, hors du rythme. Les Ferrari sont devant. Ainsi qu'un étonnant Bottas pour Alfa Romeo. Mais, on n'est qu'en Q1.

Q2 - incroyables Bottas et Magnussen

La température de la piste continue de décroître petit à petit, changeant l'exploitation des gommes. Magnussen signe encore un temps intéressant. La Haas serait-elle plus prête qu'on ne le pensait ? Verstappen rétablit la hiérarchie avec un 1:30.757. Leclerc est à 6 dixièmes. Perez est 3e provisoire devant l'étonnant Magnussen. Puis on trouve Hamilton et Russell. Sainz, Ocon, Alonso et Bottas complètent un top 10 chamboulé.

Pour le moment seraient éliminés : Schumacher, Norris, Alon, Gasly et Zhou. Mauvaise nouvelle, Magnussen aurait un souci hydraulique ! La poisse pour Haas. Après un temps creux, Sainz se place 2d devant Leclerc. Alonso se sort du bottom 5 mais y pousse Ocon. Ocon s'en ressort, mais Gasly se sort lui aussi du bottom 5 et y repousse Ocon et l'Alpine rose. Zhou qui avait fait un "bon" temps le voit annulé pour limites de piste dépassées.

Sont éliminés Ocon, Schumacher, Norris, Albon et Zhou. Incroyable Bottas qui se hisse encore en Q3, mais en Alfa Romeo désormais. Incroyable Magnussen 7e avec sa Haas. A voir s'il pourra participer à la Q3 avec les soucis d'hydraulique.

Sept écuries différentes dans le Top 10. Top 10 qui se tient en 960 millièmes.

Q3

Allez, 12 dernières minutes de la première séance de qualification de la saison 2022 de Formule 1. Chez Haas il n'y a pas d'affolement. A-t-on réglé le souci et prépare-t-on un unique tour lancé pour Magnussen ? 1:32.1 pour Hamilton, à peine plus rapide que Russell. Les Mercedes dans le dur ? 1:30.687 pour Sainz ! Il devance Leclerc de 44 millièmes.

Verstappen ne peut faire mieux sur son premier tour lancé. 3e à 56 millièmes. Perez est 4e provisoire devant Hamilton, Russell. Gasly est 7e, mais très loin en termes de temps. Magnussen, Alonso et Bottas n'ont pas signé de temps. Ils sortent à 3 min 30 de la fin de cette qualification. Tout le monde est en piste d'ailleurs.

Les Mercedes n'améliorent pas. Bottas passe devant Russell. Leclerc prend la pole provisoire en 1:30.558. Sainz ne fait pas mieux. Leclerc en pole ! Verstappen fait 2d et échoue à 23 millièmes.

Leclerc, Verstappen, Sainz, Perez, Hamilton, Bottas, Magnussen, Alonso, Russell, et Gasly. Pour Alfa Romeo et Haas, il faut profiter de ce début de saison pour marquer les points qu'ils ne pourront peut-être plus atteindre ensuite.

Classement de la qualification de Bahreïn 2022

10e pole position pour Leclerc qui rejoint Jochen Rindt.

PositionNuméroPilotes
116C.LECLERC
21M.VERSTAPPEN
355C.SAINZ
411S.PEREZ
544L.HAMILTON
677V.BOTTAS
720K.MAGNUSSEN
814F.ALONSO
963G.RUSSELL
1010P.GASLY
1131E.OCON
1247M.SCHUMACHER
134L.NORRIS
1423A.ALBON
1524G.ZHOU
1622Y.TSUNODA
1727N.HULKENBERG
183D.RICCIARDO
1918L.STROLL
206N.LATIFI

Illustration : F1

Pour résumer

Charles Leclerc et la Scuderia Ferrari sont de retour au premier plan. Ils signent la pole position du premier grand prix de la saison 2022 de Formule 1 à Bahreïn.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.