Credit Photo - Red Bull Racing
par Thibaut Emme
La der de Vettel (Ricciardo, Latifi et Schumacher)

F1 Abu Dhabi 2022 : Verstappen gagne dans un fauteuil

Verstappen est déjà champion du monde 2022, mais il reste tout de même des enjeux : 2de place pilote, 4e place par équipe, etc. Mais tout le monde a surtout en tête le dernier GP de la carrière de Vettel qui part en retraite.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Est-ce que le départ une heure plus tôt que les qualifications va avantager Mercedes pour faire fonctionner les pneumatiques ? La course part au couché du soleil et termine la nuit, à la faveur des éclairages artificiels. Si c'est la dernière course de la saison, c'est la dernière de Sebastian Vettel qui a été fêté comme il se doit. Certains croient en un retour dans une ou deux saisons, nous, non. Ricciardo n'a pas encore signé comme troisième pilote chez Red Bull mais on le pré-sent.

Schumacher pourrait trouver refuge chez Mercedes en tant que pilote de développement, en attendant mieux. Il n'a pourtant pas démérité cette saison (sa 2de) face à Magnussen plus expérimenté. Latifi se fait éjecter de Williams, sans doute pour faire la place à Logan Sargeant qui a décroché sa super licence F1. Un américain en F1, Liberty Media en rêve la nuit. Bref 4 adieux ou au revoir...

L'enjeu sportif est pour la seconde place pilote au championnat. Il y a égalité entre Leclerc et Perez. Malheur à celui qui termine derrière l'autre. Si Leclerc et Perez abandonnent, c'est Leclerc qui est devant. Ils pourraient être rejoints par Russell si ce dernier gagne la course, et qu'ils ne marquent pas de point. Russell pourrait même les coiffer au poteau s'il marque en plus le point du meilleur tour en course. Sainz de son côté à Hamilton à 6 points devant.

Côté écuries, Mercedes n'a "que" 19 points de retard sur Ferrari. Le même écart que McLaren (5e) par rapport à Alpine (4e). Derrière, Aston Martin chasse Alfa Romeo pour 5 points, et AlphaTauri cherche Haas pour 2 points. Suspense !

Le départ - 58 tours

Tout le monde est en médiums à part Magnussen et Bottas en durs et Gasly en tendres. C'est parti. Perez semblait mieux parti mais cède face à Verstappen qui vire en tête. Hamilton est très bien parti et a dépassé Sainz. Sainz plonge et force Hamilton à court-circuiter la chicane. La direction de course ne donne pas suite à l'action entre Sainz et Hamilton. Hamilton reste donc devant Sainz à la 4e place.

Le DRS peut être ouvert après les 3 premiers tours. Les Red Bull se sont échappées. Ocon, 8e derrière Russell, est décroché aussi. Il devance Vettel et Alonso. La direction de course demande à Hamilton de rendre la place à Sainz ? N'importe quoi jusqu'au bout la Dir de course. Hamilton reprend sa 4e place avec le DRS. Mais le mal est fait, il est décroché de Leclerc.

Désormais c'est Russell qui est derrière Sainz. Mais l'Espagnol a le DRS par rapport à Lewis donc ce n'est pas simple pour Russell. Et Sainz repasse Hamilton au 8e tour. Est-ce que la Mercedes commence à avoir du mal avec les pneumatiques ? Vettel tente un dépassement sur Ocon, cela ne passe pas. "You are free to race" indique-t-on à Russell qui va donc pouvoir attaquer Hamilton. Hamilton indique une perte de puissance de sa voiture, voilà l'explication. Russell l'a passé et Hamilton ne peut pas le suivre.

Tour 10/58

Devant, Verstappen et Perez sont tranquilles. Enfin, Verstappen plus que Perez qui voit Leclerc revenir. La fenêtre de changement des mediums est annoncée pour le 14e au 20e tour. On va y arriver. Quelles vont être les stratégies de chacun ? Stroll est le premier pilote à s'arrêter. Ocon s'arrête au 15e tour pour mettre les pneus durs. Il ressort 15e derrière Latifi. Un seul arrêt ? Un un deuxième pour mettre les mediums/tendres à la fin ?

Perez s'arrêt un tour après, comme Russell et Norris. Cela ressort en pneus blancs, les durs. Très mauvais arrêt de Russell en 5,2 secondes contre 2,3 pour Perez et Norris. Perez se rate et Vettel le repasse. C'est bon pour Leclerc ! On revoit l'arrêt de Russell qui a failli harponner Norris en repartant. Ca sent la pénalité pour "unsafe release". Arrêt de Sainz, 2,6 secondes et cela repart. Là aussi des pneus durs.

Chez Ferrari, on n'a pas arrêté Leclerc alors qu'il y avait moyen de passer devant Perez. Stratégie différente ? 19e tour, Hamilton rentre au stand, là aussi les durs. 2,3 secondes pour lui. Les mécanos sont bons quand même. Sainz dépasse Alonso qui ne s'est pas encore arrêté. Sainz devrait passer Vettel aussi. Alonso rentre aux puits. Perez signe le meilleur tour en course et donne sans doute le signal pour le changement des leaders. Mais Leclerc n'a que 17 secondes sur Perez.

Tour 20/58

A la fin du 20e tour Verstappen rentre et chausse aussi les hards. 3,4 secondes, ce n'est pas au top pour Red Bull. Mais c'est suffisant pour que Verstappen ressorte devant Perez. Russell prend 5 secondes de pénalité pour son arrêt au stand dangereux. Leclerc s'arrête un tour plus tard, pneus durs là encore. 3,0 secondes d'arrêt. Pas génial, mais pas dramatique non plus. Leclerc repart juste devant Sainz ! Sainz n'a pas l'air de chercher à passer malgré le DRS.

Tsunoda et Alonso se chiffonnent pour la 11e place. Après plusieurs passes d'arme, le pilote Alpine passe proprement le pilote AlphaTauri. Norris dépasse Vettel pour la 7e place. Les pneus sont en ruine selon Vettel qui se fait manger par tout le monde et s'en plaint à la radio. Schumacher dépasse Magnussen pour la 17e place. Ah voilà Vettel dans le 26e tour qui passe au stand pour les durs. On n'est pas complètement à la mi-course mais il ne devrait ne faire qu'un arrêt. Il est 19e...

Et revoilà Alonso dans les stands. Abandon ! Pour son (nouveau) dernier GP avec Renault/Alpine, c'est le calice jusqu'à la lie. Leclerc remonte sur Perez et signe le meilleur tour en course. Désormais on se demande chez Ferrari si Red Bull Racing n'est pas sur une stratégie à un seul arrêt.

Tour 30/58

Et bien non ! Perez repasse aux stands au 34e tour. Et de nouveau des pneus durs. 2,4 secondes. Est-ce que l'on a anticipé un arrêt bluff de Ferrari ? Il ne se passe pas grand-chose en ce moment, alors on suit la bataille entre Ricciardo et Albon sur sa modeste Williams. Le pilote McLaren n'arrive pas à le passer pour la 11e place. Mais Albon rentre au pit. Est-ce que Verstappen va tenter d'allonger son relais pour mettre des mediums ensuite ?

Accrochage entre Latifi et Schumacher au 39e tour. Faute flagrante de Schumacher même si Latifi referme la trajectoire. La Williams est blessée à l'arrière gauche et le Canadien tente de rentrer aux stands. Au 40e tour, arrêt de Sainz et de Russell. Russell doit observer les 5 secondes de pénalité. 8,8 secondes évidemments. Sainz ressort derrière Norris et Sainz le passe à la première ligne droite. Hamilton réclame un deuxième arrêt à la radio.

Tour 40/48

A la faveur des arrêts, on a Verstappen devant Leclerc pour 7,4 secondes. Ils ne devrait plus s'arrêter. Hamilton est 3e et réclame un nouvel arrêt. Mais Mercedes n'a pas l'air ok. Perez est 4e avec un arrêt de plus et remonte sur le trio de tête. Red Bull lui assure qu'il remonte sur Leclerc. Suivent Sainz, Russell, Norris, Ocon, Ricciardo et Zhou. Vettel passe Zhou. Stroll fait un passage au large et dépasse Zhou, il lui rend la place bien entendu.

Si Ocon reste dans les points, Alpine devrait garder sa 4e place au général. Mais c'est tendu. Perez dépasse Hamilton. Mais le septuple champion du monde repasse le Mexicain. Perez ne baisse pas les bras et finit par le repasser au 46e tour. 9 secondes de retard sur Leclerc et 11 tours. Pas simple la mission pour Perez.

Norris a le meilleur tour en course. 1 point qui pourrait avoir son importance face à Alpine. Stroll a passé Vettel qui sort des points. L'Allemand n'est pas tendre avec Aston Martin : il demande comment ils ont pu avoir une stratégie aussi mauvaise. Tacle valide ! Stroll qui a des pneus mediums frais dépasse Ricciardo. C'est bon pour Alpine.

Tour 52/58

Perez remonte mais compte encore 6 secondes de retard. Les pneus n'ont pas l'air de s'effondrer pour Leclerc. Charles peut, quand il résiste, s'accrocher avec Perez. Il a plus de victoires que Perez, donc à égalité de point comme ils sont, Lerclerc resterait devant.

Hamilton râle de son côté car il aurait voulu deux arrêts. Les vacances vont faire du bien à tout le monde. Hamilton est dans le trafic de retardataires. Cela peut l'aider face à Sainz. Perez pourrait rejoindre Leclerc dans le dernier tour. Sainz a avalé les retardataires et Hamilton est au ralenti ! Il a un souci de boîte de vitesse ! Cela fait rentrer Vettel dans les points pour son dernier GP.

Perez est à 2 secondes. Leclerc va devoir défendre dans le dernier tour. Leclerc a haussé le rythme et contient Perez à 1,8 seconde à l'orée du dernier tour. Devant, Verstappen va aller gagner avec 8 secondes d'avance. Pas de DRS pour Perez ! A la régulière c'est fichu pour Perez.

Arrivée

Victoire de Verstappen devant Leclerc et Perez ! C'est l'ordre du championnat du monde pilote 2022. Suivent Sainz, Russell, Norris, Ocon, Stroll Ricciardo et Vettel.

Au final, Ferrari a influé la stratégie Red Bull pour Perez en les forçant à un deuxième arrêt contrairement à Leclerc. Pour le dernier GP Ferrari sort la bonne stratégie.

Pour Verstappen, c'est la 15e victoire de 2022 en 22 GP. En score absolu, c'est un record devant les 13 victoires de Schumacher ou Vettel. Mais en ratio victoires/GP, Verstappen est 5e et dépasse la légende Fangio (6/9).

- 1952 - Alberto Ascari : 6/8 = 75%
- 2004 - Michael Schumacher : 13/18 = 72,22%
- 1963 - Jim Clark : 7/10 = 70%
- 2013 - Sebastian Vettel : 13/19 = 68,42%
- 2022 - Max Verstappen : 15/22 = 68,18%

PosPiloteEcurie
1Max VerstappenRed Bull Racing
2Charles LeclercFerrari
3Sergio PerezRed Bull Racing
4Carlos SainzFerrari
5George RussellMercedes
6Lando NorrisMcLaren
7Esteban OconAlpine
8Lance StrollAston Martin
9Daniel RicciardoMcLaren
10Sebastian VettelAston Martin
11Yuki TsunodaAlphaTauri
12 GuanyuZHO
13Alexander AlbonWilliams
14Pierre GaslyAlphaTauri
15Valtteri BottasAlfa Romeo
16Mick SchumacherHaas F1 Team
17Kevin MagnussenHaas F1 Team
18Lewis HamiltonMercedes
19Nicholas LatifiWilliams
20Fernando AlonsoAlpine

Classement pilote 2022

Leclerc a donc réussi à limiter la casse en décrochant la place de dauphin de Verstappen. Red Bull manque le doublé avec Perez 3e à 3 points.

Russell réussit sa première saison avec Mercedes en offrant la seule victoire de 2022 à l'étoile, mais aussi en terminant 4e du championnat devant Sainz qui dépasse Hamilton sur ce dernier GP.

Norris est le "meilleur des autres" à la 7e place sur sa McLaren. Il devant Esteban Ocon et Fernando Alonso. Bottas finit dans le top 10 et Vettel dépasse Ricciardo (à égalité de points) pour la 11e place.

PosDriverPTS
1Max Verstappen VER 454
2Charles Leclerc LEC 308
3Sergio Perez PER 305
4George Russell RUS 275
5Carlos Sainz SAI 246
6Lewis Hamilton HAM 240
7Lando Norris NOR 122
8Esteban Ocon OCO 92
9Fernando Alonso ALO 81
10Valtteri Bottas BOT 49
11Sebastian Vettel VET 37
12Daniel Ricciardo RIC 37
13Kevin Magnussen MAG 25
14Pierre Gasly GAS 23
15Lance Stroll STR 18
16Mick Schumacher MSC 12
17Yuki Tsunoda TSU 12
18Zhou Guanyu ZHO 6
19Alexander Albon ALB 4
20Nicholas Latifi LAT 2
21Nyck De Vries DEV 2
22Nico Hulkenberg HUL 0

Classement équipe 2022

Red Bull est championne du monde, on le savait. Elle devance Ferrari qui a résisté au retour de Mercedes. Alpine conserve sa 4e place avec 14 points d'avance sur McLaren 5e force du plateau.

Alfa Romeo/Sauber décroche la 6e place, à égalité de points avec Aston Martin. Haas reste devant AlphaTauri qui n'était que l'ombre d'elle-même cette saison. Dernière place pour Williams.

PosTeamPTS
1Red Bull Racing RBPT759
2Ferrari554
3Mercedes515
4Alpine Renault173
5McLaren Mercedes159
6Alfa Romeo Ferrari55
7Aston Martin Aramco Mercedes55
8Haas Ferrari37
9AlphaTauri RBPT35
10Williams Mercedes8

Pour résumer

Verstappen domine de la tête et des épaules un GP d'Abu Dhabi qui n'a eu de suspense que pour le podium et la 2de place au championnat.

Hamilton doit abandonner, ainsi qu'Alonso. Vettel marque un dernier point pour son dernier GP de F1 en carrière.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.