F1 2023 Japon GP : Verstappen offre le titre à Red Bull
par Nicolas Anderbegani

F1 2023 Japon GP : Verstappen offre le titre à Red Bull

Nouvelle marche triomphale de Verstappen à Suzuka. Si son 3e titre pilotes n'est plus qu'une formalité, Red Bull a d'ores et déjà décroché la timbale au Japon.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Les 6 premiers à l'arrivée sont dans le même ordre que la grille de départ. Si ce n'est quelques variations stratégiques, il n'y a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Max Verstappen a vite refermé la parenthèse récréative de Singapour pour le reste du peloton, et a dominé de la tête et des épaules le grand prix du Japon pour s'offrir une 13e victoire dans l'année, tandis que le sacre personnel arrivera sans nul doute au Qatar dès le prochain grand prix. Avec 47 succès, Max n'est plus qu'à 4 unités des victoires d'Alain Prost. Déjà !

Mclaren en forme, Ferrari et Mercedes à couteaux tirés

Le néerlandais compte désormais 400 points au championnat, soit ...177 de plus que son dauphin, Sergio Perez, qui a vécu une nouvelle humiliation. Victime d'un sandwich Sainz-Hamilton au départ, le mexicain a plongé une première fois au classement, puis s'est sabordé tout seul en tentant un dépassement très optimiste sur Kevin Magnussen au 12e tour, qui s'est soldé par un aileron cassé et même un retrait de la course...ou pas, avant que Red Bull ne le relance en piste plus tard afin de purger immédiatement sa pénalité, plutôt que de se la voir infligée au Qatar, avant de rentrer au stand une nouvelle fois pour abandonner définitivement.

Verstappen devance les McLaren de Lando Norris et Oscar Piastri. Premier podium pour le jeune Australien, qui s'était qualifié en première ligne et qui a failli surprendre Verstappen au départ. En tous cas,McLaren score de gros points (33) et peut même lorgner sur Aston Martin, qui est toujours dans le dur avec une maigre 8e place pour Fernando Alonso.

Charles Leclerc termine 4e, et nous a gratifié du plus beau dépassement de la course, un extérieur sur Russell dans le premier double droit du circuit. Le monégasque a réalisé un meilleur weekend que Sainz, ce qui était important pour rééquilibrer la tendance qui tournait à l'avantage de l'espagnol depuis Zandvoort. On notera nénamoins que Sainz s'est plaint de la stratégie à l'issue de la course et qu'il estime que sa course a été un peu sacrifiée pa Ferrari pour préserver la P4 de Leclerc. L'espagnol a semble-t-il oublié ce que Leclerc a accepté à Singapour, et il n'avait d'ailleurs pas eu un mot là-dessus. La rivalité interne chez Ferrari monte doucement en puissance.

Leclerc 4e et Sainz 6e encadrent Lewis Hamilton, qui était quelque peu frustré de la stratégie. En effet, le septuple champion du monde s'est retrouvé dans le dernier quart de la course juste derrière son équipier Russell, qui était sur une stratégie à un seul arrêt mais qui l'a ralenti, facilitant le retour de Sainz qui a été le dernier à passer aux gommes dures et qui est revenu fort à 10 tours de l'arrivée. Mercedes a demandé à Russell de laisser passer Hamilton, ce que le jeune britannique n'a pas fait de bonne grâce, puis Mercedes a demandé à Hamilton de ne pas distancer Russell et de lui offrir le DRS pour tenir face à Sainz, essayant ainsi de refaire le coup de l'espagnol à Singapour. Sainz s'est d'ailleurs amusé à la radio de voir Mercedes s'inspirer de lui, mais Suzuka n'est pas Singapour. Hamilton a rapidement jugé cette tactique inutile et a cherché à prendre la poudre d'escampette, mais il a fini les deux derniers tours sous la pression de Sainz qui avait gobé facilement un Russell aux gommes usées.

Le top 10 est bouclé par les Alpine, avec Ocon 9e et Gasly 10e. Ocon revient de loin après un crevaison en début de course suite à une touchette avec Bottas et Albon. La fin de course s'est cependant terminée en mini polémique interne, puisque Alpine a demandé à Gasly dans les derniers virages de laisser passer Ocon, qui avait lui-même laissé passer PIerre plus tôt dans la course, mais le vainqueur de Monza 2020 n'a pas masqué son immense frustration, à la fois dans la voiture, à coup de grands gestes de colère, et devant les micros...

Championnats

Plus de suspense pour les titres évidemment. Red Bull décroche son 6ème sacre constructeur, n'étant plus qu'à une longueur de Lotus. La bataille va être intéressante pour la 2e place entre Mercedes et Ferrari, séparés par 20 points (305 contre 285). Aston Martin est désormais distancée à la 4e place, avec 221 points, mais doit se méfier de McLaren. Woking est encore à presque 50 points de retard, mais la forme actuelle des monoplaces orange pourrait créer une belle lutte sur les dernières courses.

Du côté des pilotes, Max à part, Perez va commencer à chauffer. Avec 223 points, il a encore 33 unités de marge sur Hamilton (190), mais au rythme actuel de ses contre-performances, attention ! Alonso suit avec 174 points, devant Sainz (150) et Leclerc (135). Norris a égalisé avec Russell à 115 points partout.

Classement course

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01Max VerstappenRed Bull Honda RBPT RB1953 laps - 1h30m58.421s2
02Lando NorrisMcLaren Mercedes MCL60+19.3872
03Oscar PiastriMcLaren Mercedes MCL60+36.4942
04Charles LeclercFerrari SF-23+43.9982
05Lewis HamiltonMercedes W14+49.3762
06Carlos SainzFerrari SF-23+50.2212
07George RussellMercedes W14+57.6591
08Fernando AlonsoAston Martin Mercedes AMR23+74.7252
09Esteban OconAlpine Renault A523+79.6782
10Pierre GaslyAlpine Renault A523+83.1552
11Liam LawsonAlphaTauri Honda RBPT AT04+1 lap2
12Yuki TsunodaAlphaTauri Honda RBPT AT04+1 lap2
13Guanyu ZhouAlfa Romeo Ferrari C43+1 lap3
14Nico HülkenbergHaas Ferrari VF-23+1 lap3
15Kevin MagnussenHaas Ferrari VF-23+1 lap2
16Alex AlbonWilliams Mercedes FW45DNF3
17Logan SargeantWilliams Mercedes FW45DNF4
18Lance StrollAston Martin Mercedes AMR23DNF2
19Sergio PérezRed Bull Honda RBPT RB19DNF5
20Valtteri BottasAlfa Romeo Ferrari C43DNF3

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Max Verstappen signe sa 47e victoire, la 13e de la saison et permet à Red Bull de décrocher son 6ème titre constructeurs. La fin de la saison aura comme principal enjeu la bataille pour la 2e place entre Mercedes et Ferrari.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.