F1 : la FIA valide la candidature Andretti-Cadillac, mais il y a un gros mais
par Thibaut Emme

F1 : la FIA valide la candidature Andretti-Cadillac, mais il y a un gros mais

Rodin Cars avait un peu vendu la mèche en félicitant Andretti dans son communiqué indiquant avoir été recalé de son côté. Oui, la FIA valide la candidature d'Andretti en tant que 11e écurie de Formule 1. Cependant, tout n'est pas encore gagné pour les Américains.

Zapping Le Blogauto Essai Peugeot 408 Hybrid 225

La FIA, qui avait fait un appel à candidatures pour de nouvelles écuries de Formule 1, a rendu son verdict : seule la candidature d'Andretti Formula Racing LLC a été retenue. La FIA a étudié avec attention tous les aspects, sportifs, financiers, mais aussi des critères de "durabilité" et un aspect social. Quatre candidats avaient déposé un dossier (dont Rodin Cars), ou plutôt 4 avaient passé les premières fourches Caudines de la FIA.

Visiblement Andretti a apporté les garanties d'une écurie "à long terme" et pas un petit tour et puis s'en va. Cette stabilité est réclamée par la F1 pour mieux vendre le championnat. Toutefois, ce n'est pas un GO pour Andretti en F1. En effet la FIA a validé la candidature dans sa forme. Désormais, il va falloir que la candidature soit validée pour qu'Andretti rejoigne le peloton.

Un long chemin de croix

Et pour cela, Andretti va désormais discuter avec la FOM (Formula One Management) des aspects "commerciaux". Et c'est là que les discussions peuvent achopper. Il y a plusieurs écuries qui ne sont pas pour une 11e sur la grille. Cela implique de partager le gâteau financier en plus de parts. Mais, d'autres arguent que le gâteau serait plus gros, avec plus d'intérêt pour la discipline.

C'est d'autant plus vrai que Andretti est un nom ronflant en sport automobile. En plus, Andretti serait accolé à Cadillac (sans doute en "branding"). Double effet KissCool ! La F1 qui cherche à séduire un peu plus les Etats-Unis d'Amérique verrait d'un bon oeil une deuxième écurie américaine après Haas.

Mais, que c'est long pour Andretti qui a commencé à parler de Formule 1 il y a plusieurs saisons déjà. Michael Andretti a d'abord tenté de racheter Williams finalement vendue à Dorliton Capital. Andretti a alors changé son fusil d'épaule en ciblant Sauber qui "pouvait" être à vendre. En vain. Et Gene Haas n'a même pas daigné regarder la proposition de son compatriote.

Bref, il ne restait plus qu'une solution à Andretti, devenir la 11e écurie de Formule 1. Ce n'est pas encore fait, mais c'est "en bonne voie".

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La FIA a validé la candidature de Andretti-Cadillac pour devenir la 11e écurie de Formule 1. Désormais, il va falloir discuter avec le Formula One Management pour voir les aspects commerciaux et arriver à avoir l'approbation de tout le monde. Le chemin de croix est loin d'être terminé pour Michael Andretti, fils du grand Mario, champion du monde F1 en 1978 avec Lotus.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.