F1 : Bob Bell passe d'Alpine à Aston Martin
par Nicolas Anderbegani

F1 : Bob Bell passe d'Alpine à Aston Martin

Même si Alpine semble touchée par un exode de cerveaux, Bob Bell y avait un rôle limité. Il rejoint Aston Martin avec des responsabilités plu importantes, en tant que directeur exécutif technique.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

Un vieux de la vieille

La vague de départ se poursuit à Alpine, notamment celle de la « vieille garde » britannique qui était dans la maison Enstone depuis des décennies. Bob Bell, c’est en effet 40 ans d’expérience dans le milieu de la F1. Entré chez McLaren en 1982 comme ingénieur aérodynamicien, il rejoint une première fois Enstone au temps de l’écurie Benetton en 1997 puis Jordan en 1999. En 2001, il revient à Enstone comme directeur technique-adjoint puis directeur technique en 2003 après le départ de Mike Gascoyne. Il participe aux titres mondiaux constructeurs et pilotes 2005-2006 en supervisant le développement des R25/R26 puis, en 2009, après la démission de Flavio Briatore et Pat Symonds suite au « Crashgate », il est nommé manager principal.  

Après un intermède chez Mercedes entre 2011 et 2014 puis une pige chez Marussia, Bell est revenu une troisième fois à Enstone en 2016, comme directeur technique, lors du retour de Renault Sport Formule One Team et ce jusqu’en 2020. Depuis 2018 néanmoins, Bell travallait partiellement comme consulant pour RS puis Alpine au sein d’Alpine Labs, et son départ n’est pas lié à ce qui se passe actuellement au sein de l’écurie française.

Aston Martin continue ses recrutements offensifs

Bell rebondit néanmoins chez rival Aston Martin en tant que directeur exécutif technique. Cette décision réunit l'homme de 65 ans avec Fernando Alonso et constitue la dernière prise d’Aston Martin, qui depuis 2022 consent à d’énormes investissements en infrastructures mais aussi en recrutement de staff expérimenté sous la houlette de Mike Krack. Peut-être un moyen de convaincre Alonso de rester ?

Chez Alpine, l’actualité interne est décidément bien active ! Depuis l'été dernier, outre le départ du directeur général Laurent Rossi, du team-manager Otmar Szafnauer, et du directeur technique Pat Fry, plusieurs piliers anciens d’Enstone ont aussi pris la porte, dont le directeur sportif Alan Permane qui était à Enstone depuis 1989. Le directeur technique Matt Harman et le responsable de l'aérodynamique Dirk de Beer sont partis ce mois-ci.

Le directeur de l’équipe Alpine, Bruno Famin, a choisi de reproduire le modèle de McLaren consistant à mettre en œuvre une structure technique à trois personnes pour tenter de surmonter les difficultés actuelles. Elle a annoncé les nominations de Joe Burnell comme directeur technique (ingénierie), David Wheater comme directeur technique (aérodynamique) et Ciaron Pilbeam comme directeur technique (performance).

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Bob Bell a passé de nombreuses années à Enstone, la base britannique "châssis/aéro" de Renault F1 puis Alpine F1, notamment au temps glorieux des titres mondiaux avec Alonso. Consultant depuis plusieurs année déjà chez ALpine Labs, il rejoint désormais Aston Martin.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.