par Pierrick Rakotoniaina

Bahreïn qualifications: Schumi comme Senna!

Petit rappel de la procédure des nouvelles qualifications 2006: Dans le premier quart d'heure, les 22 voitures s'élancent sans contraintes de carburant, et à la fin de ces 15 premières minutes, les 6 plus lents seront classés aux six dernières places. Second quart d'heure, les 16 voitures restantes reprennent la piste, toujours sans contraintes de carburant, et à la fin de cette période, les 6 pilotes pilotes moins bons seront classés de la 11ème à la 16ème place. Enfin, dernière demi-heure, les dix meilleurs pilotes restants se disputent la super-pôle avec cette fois-ci, le carburant nécessaire jusqu'au premier pit-stop de la course, pour établir le top dix de cette séance de qualifications.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Petit rappel de la procédure des nouvelles qualifications 2006: Dans le premier quart d'heure, les 22 voitures s'élancent sans contraintes de carburant, et à la fin de ces 15 premières minutes, les 6 plus lents seront classés aux six dernières places. Second quart d'heure, les 16 voitures restantes reprennent la piste, toujours sans contraintes de carburant, et à la fin de cette période, les 6 pilotes pilotes moins bons seront classés de la 11ème à la 16ème place. Enfin, dernière demi-heure, les dix meilleurs pilotes restants se disputent la super-pôle avec cette fois-ci, le carburant nécessaire jusqu'au premier pit-stop de la course, pour établir le top dix de cette séance de qualifications.

Un peu de vent, 23°C et 33 sur le bitume du circuit de Sakhir, tout le monde prend la piste sauf les gros bras qui attendent les 5 dernières minutes pour s'élancer. Kimi Raikkonen est victime d'une rupture de suspension qui le laisse sur 3 roues dès sa première tentative. Il démarrera à coup sûr du fond de la grille, vu qu'il ne signera pas de chrono. Drapeau rouge déployé, et seulement 10 pilotes sont crédités d'un temps, le premier quart-d'heure se réduit à 4 minutes 30 pour les 11 derniers pas encore qualifiés, soit deux tours lancés consécutifs maximum pour notamment Schumacher, Alonso, Button,  Massa, Montoya, Trulli et les autres. La pôle provisoire est détenue par Heidfeld, devant Liuzzi et Barrichello! Que de tension, tout le monde reprend la piste en même temps, cela ressemble à un véritable départ lancé de Grand Prix, certains pilotes tentant même de se doubler avant d'aller se battre contre le chronomètre.

Ralf Schumacher, Albers, Monteiro, Sato, Yde et Raikkonen sont les premiers éliminés et partiront des six dernières places de la grille de départ. Meilleur temps de ce premier quart d'heure, Fernando Alonso en 1'32"433 devant Button, Montoya, Schumacher et Massa.

Second quart d'heure et c'est reparti pour les concurrents, Liuzzi se lancant le premier pour ne pas etre gêné. Le nouveau format parait idéal, beaucoup d'autos étant en piste et le classement changeant constamment, le stress montant dans les dernières minutes pour ceux qui seront éliminés. La piste allant en s'améliorant, les temps tombent aussi petit à petit. Montoya et les Ferrari se disputent dans un premier temps la pôle provisoire. les Renault partent alors qu'il reste 3 minutes, soit un seul tour lancé, prenant le risque d'être gênées dans le trafic, et signent d'entrée un temps significatif, démontrant leurs bonnes formes. Vraiment très très hautes en intensité ces qualifications! Sont éliminés et occuperont les places 11 à 16: Scott Speed, Liuzzi, Trulli, Coulthard, Rosberg et Villeneuve, la pôle de ce second quart d'heure étant pour Alonso en 1'31"215, devant Fisichella, Montoya, Schumacher, et Massa.

Nous entrons dans les dernières 20 minutes, qui désigneront l'auteur de la pole position, disputée entre les 10 derniers pilotes, avec le carburant nécessaire jusqu'au premier ravitaillement après le départ de la course de dimanche. Dans cette 3ème partie, les pilotes brûlent une partie de leurs carburants prévus pour jusqu'au premier ravitaillement de la course, afin d'être plus léger en fin de séance pour être dans les meilleures conditions pour décrocher la pôle. Avant le parc fermé, les voitures se reverront ajouter l'essence pour faire l'appoint par rapport au chiffre donné au préalable à la FIA. Cela parait compliqué, mais Pat Symonds l'explique bien ici (Merci Firecracker).  Ce sont les Ferrari qui s'occupent de chasser la pôle, Schumacher opérant deux véritables pit-stop comme en course, pour passer deux trains de pneus neufs, tout comme les Renault, et les autres pour chasser la pôle! La règle du carburant brouille les cartes pour connaitre les stratégies de course des uns et des autres, mais quelle activité! Tours rapides, et pit-stop, ce samedi après-midi est vraiment très très intéressant avec un suspens presqu'insoutenable! A deux minutes de la fin, Schumacher égale Senna et ses 65 pole-positions (1'31"431)! La première ligne est monopolisé par les rouges puisque massa est second, devant Button (3e), Alonso (4e), Montoya (5e), Barrichello (6e), Webber (7e), Klien (8e), Fisichella (9e) et Heidfeld (10e). Cette formidable séance de qualifications très forte en intensité voit les rouges revenir sur le devant de la scène, mais les stratégies de course étant différentes pour les pilotes de ce top 10, la course promet d'être très intéressante.

Grille de départ du Grand Prix de Bahrein dimanche à 12h30:

1. Schumacher
2. Massa
3. Button
4. Alonso
5. Montoya
6. Barrichello
7. Webber
8. Klien
9. Fisichella
10. Heidfeld
11. Villeneuve
12. Rosberg
13. Coulthard
14. Trulli
15. Liuzzi
16. Speed
17. Ralf
18. Albers
19. Monteiro
20. Sato
21. Ide
22. Raikkonen

Crédit Photos: XPB via F1racing

Pour résumer

Petit rappel de la procédure des nouvelles qualifications 2006: Dans le premier quart d'heure, les 22 voitures s'élancent sans contraintes de carburant, et à la fin de ces 15 premières minutes, les 6 plus lents seront classés aux six dernières places. Second quart d'heure, les 16 voitures restantes reprennent la piste, toujours sans contraintes de carburant, et à la fin de cette période, les 6 pilotes pilotes moins bons seront classés de la 11ème à la 16ème place. Enfin, dernière demi-heure, les dix meilleurs pilotes restants se disputent la super-pôle avec cette fois-ci, le carburant nécessaire jusqu'au premier pit-stop de la course, pour établir le top dix de cette séance de qualifications.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.