par Pierrick Rakotoniaina

Bahreïn: Victoire d'Alonso

Victoire de Fernando Alonso, qui gagne la 20ème course de la saison 2005, comme on se plait à le dire chez Renault. Le podium est complété par Michael Schumacher et Kimi Raïkkonen revenu de très loin. A coup sûr, chacun tirera des enseignements après ce premier Grand Prix qui fut assez intéressant à regarder. Si l'Espagnol de l'écurie française a été le premier à couper la ligne, ce fut non sans mal, Michael Schumacher sur Ferrari étant revenu à son meilleur niveau.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Victoire de Fernando Alonso, qui gagne la 20ème course de la saison 2005, comme on se plait à le dire chez Renault. Le podium est complété par Michael Schumacher et Kimi Raïkkonen revenu de très loin. A coup sûr, chacun tirera des enseignements après ce premier Grand Prix qui fut assez intéressant à regarder. Si l'Espagnol de l'écurie française a été le premier à couper la ligne, ce fut non sans mal, Michael Schumacher sur Ferrari étant revenu à son meilleur niveau.

Avant l'extinction des feux, Tiago Monteiro avait rejoint sa voiture de réserve, pour partir depuis les stands. Départ donné, Michael Schumacher et Felipe Massa sont 1 & 2 dans la première boucle, le Brésilien ayant l'air d'endosser le rôle du protecteur de sa majesté Schumi. Mais Alonso qui ne l'entendait pas de cette oreille a rapidement montré à Felipe que c'est avec le diable rouge qu'il comptait se battre, en doublant le second pilote Ferrari rapidement.

Dans ce premier tiers de course, ce n'est pas aux avant-postes que la bagarre est la plus intéressante, mais un peu plus loin, entre les deux Honda de Button et Barrichello qui se passent et se repassent, mais le dernier mot reviendra finalement à l'Anglais. Au 7ème tour, Massa vexé de s'être fait doubler par Alonso était dans son aspiration en bout de ligne droite, et au moment de déboiter, sa voiture lui a échappée, et est parti en glissade, à quelques centimètres du nez de la R26 qui prenait son point de corde.

Alors que Button vient de gagner son duel face à son coéquipier pour la 5ème position, il s'attaque vers le 10ème tour à Juan-Pablo Montoya, qui à cet instant de la course paraissait le représentant Mclaren le mieux placé pour prendre des gros points. Le pilote Britannique finira par dépasser le Colombien très proprement pour le gain de la 3ème place. Giancarlo Fisichella sur la seconde Renault, était parti 9ème, et paraissait en difficulté depuis le départ. Il devra finalement se retirer dans la 21ème boucle à cause d'un problème d'accélérateur.

Alors que tout le monde a ravitaillé une fois et semblait se diriger vers un second pit-stop, Kimi Raikkonen lui, allait observer un seul arrêt à la mi-course, stratégie qui s'averra très payante. Michael Schumacher passera par les stands une deuxième fois (36e tour) avant Fernando Alonso, qui maintenait un écart derrière l'Allemand, sans le menacer, pensant qu'il pourrait le dépasser à la faveur des ravitaillements. Vint le tour de l'Espagnol de changer de pneus pour la dernière fois (39e tour), et ressort devant Michael Schumacher pour presque rien, Fernando ayant du se défendre bec et ongles dans les petits esses du premier virage pour reprendre l'avantage sur l'Allemand!

Schumacher ne pourra rien tenter pour contester la victoire à Alonso, qui gardera une marche d'environ une seconde jusqu'au drapeau à damiers. Derrière eux, Raïkkonen, sur sa supposée fragile McLaren-Mercedes, se glisse sur la 3ème marche du podium après une course anonyme, mais très solide, pleine d'attaque du début à la fin. On peut se demander si on aurait pas eu droit à une bagarre à 3 s'ill avait pu mieux se qualifier.

Les Honda n'ont pas joué la victoire, mais la 4ème place de Button est encourageante, et une fois l'équipe japonaise un peu rodée, sûrement qu'ils viendront se battre eux aussi pour les podiums cette année. Au chapitre des déceptions, Montoya d'abord, qui échoue à une 5ème place, malgré son départ dans le top 10 de la grille, aussi les Toyota qui ont du un temps se battre avec les Super Aguri... Les Williams arrivent groupées 6 et 7, Webber devant Rosberg, et devancent Klien qui prend le dernier point.

Prochain GP 19 mars en Malaisie

Classement pilotes :

1. Alonso : 10 pts

2. M. Schumacher : 8 pts

3. Raikkonen : 6 pts

4. Button : 5 pts

5. Montoya : 4 pts

6. Webber : 3 pts

7. Rosberg : 2 pts

8. Klien : 1 pts
9. Massa

10. Coulthard

11. Liuzzi 

12. Heidfeld

13. Speed

14. R. Schumacher

15. Barrichello
16. Trulli

17. Monteiro   
18. Sato

I19. de (Abandon)
20. Villeneuve (Abandon)
21. Fisichella (Abandon)
22. Albers (Abandon)            

Classement constructeurs :

1. Renault : 10
2. Mclaren : 10
3. Ferrari : 8
4. Honda : 5
6. Williams : 5
7. Red Bull : 1

tous les autres : 0

Photos: XPB via F1racing

Pour résumer

Victoire de Fernando Alonso, qui gagne la 20ème course de la saison 2005, comme on se plait à le dire chez Renault. Le podium est complété par Michael Schumacher et Kimi Raïkkonen revenu de très loin. A coup sûr, chacun tirera des enseignements après ce premier Grand Prix qui fut assez intéressant à regarder. Si l'Espagnol de l'écurie française a été le premier à couper la ligne, ce fut non sans mal, Michael Schumacher sur Ferrari étant revenu à son meilleur niveau.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.