Abu Dhabi 2023 : surprise, Verstappen l'emporte !
Credit Photo - Oracle Red Bull Racing
par Thibaut Emme

Abu Dhabi 2023 : surprise, Verstappen l'emporte !

Max Verstappen a tremblé 2 virages sous la pression de Leclerc. Puis il s'est envolé tranquillement. Derrière, la petite pointe de suspense était la bagarre entre Mercedes et Ferrari pour la place de vice-champion derrière Red Bull.

C'était à peu près le seul suspense de cette course.

Zapping Le Blogauto La Porsche Panamera en avant premiere

Le soleil se couche sur Abu Dhabi et sa marina, mais également sur cette saison 2023 de Formule 1. Les stratégies pneumatiques sont 1 arrêt mediums-durs, ou deux arrêts mediums-durs-durs. Stroll, Sainz et Bottas partent en durs et vont donc inverser les stratégies. Les suspenses qu'il reste c'est principalement la place de 2d derrière Red Bull. Pour le moment Mercedes a 4 points d'avance sur Ferrari. Verstappen en pole veut aller chercher une dernière victoire et repousser son record de victoires en une saison.

Williams a 7 points d'avance sur AlphaTauri qui peut encore mathématiquement passer l'écurie de Grove. Chez Alpine, on va se battre en interne pour la place de meilleur entre Gasly et Ocon. Pour Sargeant, bon dernier, c'est la dernière chance de conserver son baquet pour l'an prochain à priori. Mais place à la course.

Départ - 58 tours

Très bon départ de Leclerc, mais Verstappen relâche les freins et fait l'extérieur. Il vire en tête. Leclerc tente un premier freinage sur Verstappen (sans DRS) puis un deuxième. Mais, cela ne passe pas face à une belle défense du triple champion du monde de F1. Et voilà Verstappen qui prend le large déjà. En moins de deux tours, Verstappen a 1,4 seconde d'avance sur Leclerc et se met à l'abris du DRS enfin activable.

Mais même sans DRS, Leclerc revient à l'aspiration. Perez dépasse Hamilton pour la 9e place. Gasly est 8e, Ocon 11e. Mais Verstappen remet Leclerc hors zone DRS dans le sinueux. Leclerc reste sous la menace des McLaren. A la fin du 5e tour, Magnussen change des médiums aux durs après avoir faire un gros plat sur ses pneus. En l'état actuel de la course, Ferrari passerait Mercedes pour la 2de place.

Ricciardo doit passer par les stands pour enlever un tear-off de ses freins. Il en profite pour passer les durs. On est au 8e tour sur 58. On a des batailles en piste entre Perez-Gasly ou Russell-Piastri.

Tour 10/58

Russell met la pression sur Piastri qui commet une erreur. Suffisant pour que Russell se cale dans l'aileron de Piastri et le passe facilement par la suite. Verstappen commence à se plaindre de son pneu avant droit. Etrange, mais Leclerc revient sur lui. Perez passe Gasly qui a désormais Hamilton derrière lui. 13e tour, Alonso passe les durs. Chez Aston Martin on a anticipé pour éviter du trafic. Il repart 18e avec une piste libre devant lui.

Piastri aussi rentre, un tour après. Zhou, Hülkenberg s'arrêtent aussi. Piastri ressort juste devant Alonso qui a des pneus plus chauds. Alonso laisse passer sa chance à priori. Norris et Russell passent aux stands. Cela coince chez McLaren et Russell le dépasse dans les stands. Ils repartent devant Piastri. Gasly bloque ses roues et Hamilton le touche. Aileron touché pour Hamilton. Lewis et Esteban passent aux stands. Gasly a le diffuseur abîmé. Rageant pour le Français.

Fin du 17e tour, Verstappen aux stands. 2,9 secondes, ce n'est pas terrible sans être dramatique. Verstappen ressort 7e. Leclerc est en tête du GP. Il devance Tsunoda qui pourrait chercher à offrir un tour en tête à Franz Tost. Leclerc rentre aux stands et donc on a une AlphaTauri en tête du GP. L'arrête de Leclerc est correct, mais plus long que celui de Verstappen. Celui de Gasly est mauvais et Pierre repart derrière Ocon ! Il se montre mécontent à la radio de cet "undercut" par son coéquipier.

Au 19e tour de course, on a Tsunoda qui passe en tête du GP ! C'est le deuxième Japonais à mener un GP après Sato. Stroll, Sainz et Bottas qui ne sont pas encore repassés par les stands. Stroll, Sainz et Bottas sont partis en durs.

Tour 20/58

Sainz en bon coéquipier laisse passer Leclerc. Mais face à Russell un peu plus tard, il résiste. A la fin du 22e tour, Tsunoda repasse par les stands. Il repart en durs, 12e. Stroll est reparti en pneus durs et devra repasser par les stands pour mettre les mediums à la fin. Sainz glisse de partout et Ferrari le rappelle pour mettre de nouvelles gommes. Et pneus durs aussi pour Sainz qui devra donc repasser par les stands ! 2,1 secondes d'arrêt. C'est rapide.

Ocon dépasse Bottas pour la 11e place. On arrive à la mi-course dans 4 tours et on a Verstappen, Leclerc, Russell. Mercedes reprend la 2de place provisoire. Perez passe Alonso pour la 6e place. Hamilton passe Ricciardo pour la 8e place. Gasly passe aussi Bottas. Voilà les pilotes Alpine 12 et 13e. Pas top. La Mercedes a un meilleur rythme de course qu'en qualifications et Russell s'accroche à son podium quand Hamilton est 8e, mais dans le top 3 en vitesse au tour.

Pour Carlos Saine, ce GP est difficile avec une 15e place. Perez freine tard et passe Piastri qui a ouvert la porte. Sainz passe aussi Bottas qui doit n'avoir qu'une hâte : que la saison se termine. Au 29e tour, on est à mi-course et Stroll dépasse Ricciardo pour rentrer dans les points. Il prend le meilleur tour provisoire au passage. Attention aux limites de piste. Certains pilotes sont déjà à 3 avertissements et après, c'est une pénalité automatique.

Tour 30/58

Ricciardo repasse par les stands à la fin du 31e tour. C'est tôt, il reste encore pas mal de tours. Gasly repasse par les stands pour couvrir la stratégie de Ricciardo, mais il repart derrière. Norris aussi repasse par les stands un tour après. Des pneus durs aussi avec 2,3 secondes d'arrêt. Norris repasse devant Ocon. Russell voulait rester en piste mais obtempère à son écurie et repasse par les stands. 3,1 secondes d'arrêt, il repart juste devant Norris qui a des pneus "chauds" d'un tour.

Russell a accroché la zone DRS de Stroll et devrait être à l'abri d'une attaque de Norris. Leclerc aussi est appelé par son écurie. 2,6 secondes d'arrêt, pneus durs neufs. Hamilton aux stands, 3,4 secondes. C'est la valse des arrêts. Leclerc est reparti devant Stroll. Piastri et Alonso repassent par les stands. 2,2 secondes pour McLaren, 2,5 secondes pour Aston Martin. On est au 37e tour. Il a fallu un peu de temps à Norris mais il passe Stroll.

Hamilton dépasse Alonso qui vient de ressortir des stands. Verstappen est largement en tête devant Perez à 16 secondes. Tsunoda est 3e à 14 secondes de Perez. Leclerc est juste derrière Tsunoda. Albon est le premier pilote à voir le drapeau noir et blanc pour limites de piste. Alonso repasse Hamilton ! L'Espagnol a-t-il freiné trop tôt ("Brake test") ? En tout cas il y a enquête.

Tour 40./58

Piastri en passant Ocon le force à ouvrir et Sainz en profite. Ocon est 10e, Sainz 9, Piastri 8. Piastri a le meilleur tour en course. Ocon va tenter d'aller au bout alors q'on sait que Sainz doit repasser par les stands pour mettre les mediums. Ricciardo passe Sargeant par l'extérieur, puis c'est Gasly qui le dépasse. L'Américain est 16e.

Norris prend l'avantage sur Tsunoda au 42e tour. On arrête Perez en premier. Verstappen avait dit à l'écurie qu'ils pouvaient inverser si cela pouvait aider Perez. Verstappen rentre un tour après et repart largement en tête avec plus de 5 secondes sur Leclerc.

Ah tiens, on ouvre une enquête sur un arrêt d'Hamilton. Mais on ne sait pas encore pourquoi. Verstappen reprend le meilleur tour en course. Il veut un maximum de points cette saison. Alonso dépasse Sainz et Ferrari perd un point dans la bataille contre Mercedes. Au 47e tour, ils sont à égalité de points. Pierre Gasly est aussi sous enquête pour un arrêt. Mais comme Hamilton ce sera étudié après l'arrivée. Pourquoi attendre ?

Perez et Norris se battent pour la 4e place et Norris cour-circuite la chicane après s'être touché avec Perez. Hamilton passe Sainz et c'est Mercedes qui reprend la 2de place du championnat. Haletant ! Bon, moins haletant c'est la 1e place de Verstappen qui roule un peu coude à la portière. 9 secondes d'avance sur Leclerc.

On a Verstappen, Leclerc, Russell, Perez, Norris, Piastri, Tsunoda, Alonso, Hamilton et Sainz pour le top10. Ocon est 11e devant Stroll.

Tour 50/58

Plusieurs écuries sont sous enquête. A priori des lunettes de protection ont été oubliées par les mécanos. Verstappen, Sargeant, Zhou, Gasly, Hamilton sont sous enquête. Est-ce que la FIA ira jusqu'à pénaliser le pilote ? Perez qui était devant Norris prend la pénalité. C'est clairement honteux !

A 4 tours de la fin de la course, Sainz ne s'est pas encore arrêté et va pouvoir tenter les tendres s'il lui en reste. Perez a passé Russell et va tenter de créer 5 secondes d'écart. Cela peut jouer sur le classement constructeur. Pour le moment Ferrari est devant pour 1 point. Mais Russell devrait récupérer 3 points avec la pénalité de Perez.

On rentre dans les trois derniers tours de la saison 2023. Et Sainz ne s'arrête toujours pas. A part une voiture de sécurité, et encore, on ne voit pas trop ce qu'on attend chez Ferrari. "Box box box". On l'appelle et il devrait ressortir 15e.

Alonso dépasse Tsunod pour la 7e place. Leclerc veut attendre Perez pour lui offrir l'aspiration pour qu'il creuse l'écart sur Russell. Malin ! Verstappen mène son 1000 tours. Surtout, il est le seul pilote à avoir couvrir 100% des tours de 2023. Perez passe Leclerc qui va ralentir pour que Perez prenne le large. Belle passe d'armes entre Hamilton et Tsunoda.

Le prochain GP est début mars 2024 à Bahreïn, dans moins de 100 jours !

Victoire de Verstappen

Pour Perez, c'est la 4e place après pénalité. Russell est 3e derrière Leclerc. Clairement Mercedes récupère la 2de place grâce à Vitantonio Liuzzi qui a donné cette pénalité stupide à Perez.

Les Français terminent la saison sans point à la 12e et 13e place.

  1. Max VERSTAPPEN
  2. Charles LECLERC
  3. George RUSSELL
  4. Sergio PEREZ
  5. Lando NORRIS
  6. Oscar PIASTRI
  7. Fernando ALONSO
  8. Yuki TSUNODA
  9. Lewis HAMILTON
  10. Lance STROLL
  11. Daniel RICCIARDO
  12. Esteban OCON
  13. Pierre GASLY
  14. Alexander ALBON
  15. Nico HULKENBERG
  16. Logan SARGEANT
  17. Guanyu ZHOU
  18. Carlos SAINZ
  19. Valtteri BOTTAS
  20. Kevin MAGNUSSEN

Classement F1 2023 pilote

Superbe saison du "vieux" Fernando Alonso qui est à égalité de points avec Charles Leclerc, mais le devance aux résultats. C'est serré entre le 4e et le 7e Carlos Sainz derrière Lando Norris. A peine 6 points. Bonne première saison pour Piastri bien aidé par une McLaren en forme.

Gasly est 11e, devant Ocon 12e. De Vries est le seul pilote à ne pas avoir marqué de point cette saison.

  1. Max Verstappen 575 points
  2. Sergio Perez 285 points
  3. Lewis Hamilton 234 points
  4. Fernando Alonso 206 points
  5. Charles Leclerc 206 points
  6. Lando Norris 205 points
  7. Carlos Sainz 200 points
  8. George Russell 175 points
  9. Oscar Piastri 97 points
  10. Lance Stroll 74 points
  11. Pierre Gasly 62 points
  12. Esteban Ocon 58 points
  13. Alexander Albon 27 points
  14. Yuki Tsunoda 17 points
  15. Valtteri Bottas 10 points
  16. Nico Hulkenberg 9 points
  17. Daniel Ricciardo 6 points
  18. Zhou Guanyu CHN 6 points
  19. Kevin Magnussen 3 points
  20. Liam Lawson 2 points
  21. Logan Sargeant 1 point
  22. Nyck De Vries 0 point

Classement F1 2023 constructeur

La place de vice-champion s'est donc jouée jusqu'au dernier tour du dernier GP. Mercedes est devant Ferrari pour 3 petits points. Mercedes aura plus d'argent de la part de la F1, Ferrari aura un peu plus de temps de développement.

Derrière McLaren fait un beau 4e avec une voiture qui a connu un gros step en cours de saison. A l'inverse Aston Martin était bien parti avant de se fourvoyer dans les développements et de revenir en arrière. Alpine est 6e, mais avec le pire nombre de points depuis les 91 de 2019.

Haas est culot du classement et Hülkenberg n'a pas caché son agacement face à un manque de développement de la voiture. Sera-t-il encore là dans 100 jours ? Quand on critique, souvent Gunther vire... Belle saison de Williams, 7e. Il va falloir continuer la remonté. Sans doute sans Sargeant.

  1. RED BULL RACING HONDA RBPT 860 points
  2. MERCEDES 409 points
  3. FERRARI 406 points
  4. MCLAREN MERCEDES 302 points
  5. ASTON MARTIN ARAMCO MERCEDES 280 points
  6. ALPINE RENAULT 120 points
  7. WILLIAMS MERCEDES 28 points
  8. ALPHATAURI HONDA RBPT 25 points
  9. ALFA ROMEO FERRARI 16 points
  10. HAAS FERRARI 12 points

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le rideau tombe sur cette saison à sens unique. Red Bull et Verstappen ont empilés records. Pour Verstappen, 100% des tours courus, 1000 tours en tête, 19 victoires, et une 5e place comme pire place à Singapour (sinon deux 2e places).

Ce dernier GP a maintenu le suspense jusqu'au bout pour la place de vice-champion des constructeurs. C'est Mercedes qui la décroche, devant Ferrari.

Tsunoda offre les points de la 8e place comme cadeau à Franz Tost pour son dernier GP avec Toro Rosso/AlphaTauri.

Place à 2024 dans moins de 100 jours !

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.