Lancer le diaporama
Essai Volvo XC60 D5 235 ch Inscription 1
+16
LANCER LE DIAPORAMA
par Walid Bouarab

Essai Volvo XC60 D5 235 ch Inscription

Avec plus d’un million d’exemplaires écoulés en dix ans de carrière et surtout des chiffres de vente en constante augmentation depuis sa commercialisation, le Volvo XC60 est un véritable succès pour la marque suédoise. Un modèle primordial qui lui permet de tenir tête aux rivaux germaniques, rois auto-proclamés du segment. C’est dire si le remplacement du XC60 est crucial. Volvo a donc capitalisé sur les atouts de la première génération, tout en y apportant ce qui fait l’attrait des nouveautés de la firme de Göteborg : une vraie personnalité, un confort princier et un contenu technologique impressionnant.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Design extérieur

Pour une marque – premium qui plus est – l’identité visuelle est primordiale. Volvo n’a donc pas pris de risque en dessinant son nouveau XC60 et a juste pris le soin de réadapter sur un format plus compact le style du grand frère XC90, il est vrai particulièrement réussi. On retrouve donc le regard souligné des feux de jours à LED en forme de T. Seule différence ici, ils sont prolongés jusqu’à la calandre. Si le profil conserve les lignes de la première génération, la poupe en revanche, plus acérée, reprend l’identité du break V90 avec une partie des feux sur le hayon. Il faut tout de même avouer que le tout est plutôt réussi avec une élégance propre aux modèles premium, et une touche de personnalité qui lui permet de se démarquer de ses concurrents d’outre-Rhin.

Habitacle et équipement

Une personnalité que l’on retrouve à l’intérieur avec un habitacle qui fait honneur à la réputation de la marque. C’est élégant et original à la fois, avec une ambiance zen dont les suédois ont le secret. La qualité de fabrication est au niveau de ce qui se fait de mieux dans le segment (comprenez l’Audi Q5 et Mercedes GLC) et l’ergonomie bien pensée permet de rapidement prendre ses marques. L’habitabilité est équivalente à ce qui se fait dans la catégorie. Seule le coffre, de 505 dm3, affiche en moyenne 50 dm3 de moins que celui des concurrents.

Côté équipement en revanche, c’est Byzance ! Enfin pour peu qu’on aille piocher dans l’interminable liste d’options. La version Inscription Luxe « offre » certes le toit ouvrant panoramique, la sellerie cuir, les sièges électriques et chauffant, l’accès (même au coffre) mains-libres, la caméra de recul, la climatisation quadri-zone, le régulateur de vitesse adaptatif, le pilotage semi-automatique plus toute une batterie d’aides à la conduite… Mais il faudra tout de même mettre la main au portefeuille pour profiter des – très cher – agréments que propose le suédois. Jugez plutôt : 3 240 € pour le cuir Nappa perforé, 3 100 € pour l’exceptionnelle installation audio Bowers & Wilkins, 2 300€ pour la suspension pilotée, 3 150 pour les jantes de 22 pouces !

Châssis et motorisation

En reprenant à son compte la plateforme modulaire SPA sur laquelle repose déjà la gamme 90, le XC60 fait un saut dans la modernité. Il en hérite les très bons trains roulants mais surtout les nouvelles motorisations maison. Si Volvo, passé sous pavillon chinois depuis quelques années, a réussi à conserver toute son identité et ses priorités (qualité, sécurité, technologie), les moteurs en revanche ont fait les frais de la conjoncture. Les cinq cylindres ont donc totalement disparu au profit d’une toute nouvelle famille de bloc quatre-cylindres. En essence les puissances s’échelonnent jusqu’à 340 ch. Côté diesel, le 2.0 est proposé en version 150, 190 et 235 ch. La version T8 hybride rechargeable quant à elle chapeaute la gamme avec une puissance cumulée de 407 ch. Si le cœur de gamme sera le D4 de 190 ch, notre choix s’est donc porté ici sur la version diesel la plus puissante : D5 de 235 ch. Réussi, ce bloc arrive à marier douceur, disponibilité, discrétion et performance. Lors de notre essai, la consommation affichée s’est établie aux alentours de 8,5 litres en moyenne.

Sur la route

Côté comportement en revanche, le Volvo XC60 marque le pas face à ses rivaux allemands. Si les progrès sont flagrants par rapport au premier modèle, le poids (près de 1 900kg tout de même) et l’amortissement typé confort renforcent le côté pataud de la bête. Les Audi Q5 et surtout BMW X3 sauront séduire les amateurs de conduite plus enjouée. Rien de rédhibitoire, mais les limites sont rapidement atteintes. Ce n’est de toute façon pas ce qu’on demande à cette Volvo qui s’apprécie avant tout pour son côté cocon douillet. Une impression renforcée par l’excellente suspension pilotée qui offre un niveau de confort exceptionnel, même avec des jantes de 22 pouces.

Tarifs et conclusion

Volvo n’a plus vraiment de doute quant à ses capacités à vendre du premium. Les tarifs du XC60 sont haut perchés et la liste des options permet de rapidement égaler le prix des limousines allemandes. S’il est affiché à partir de 49 100 € avec la version D4 190 (cœur de gamme), notre modèle d’essai, auquel il ne manque pas grand-chose il faut le dire, est vendu au prix de 59 720 €. Et près de 80 000 € avec ses options ! L’équivalent chez Audi, c’est un Q5 2.0 TDI 190ch (le V6 diesel sera disponible cet été) en version Design Luxe vendu 57 400 €. Quant au BMW X3 (dont la nouvelle génération vient d’être présentée), il est affiché à 58 650 € avec un six-cylindres de 258 ch. Volvo plus cher que le premium allemand ? C’est désormais possible !

Performant, ultra-confortable, luxueux et hors de prix lorsqu’il est tout équipé, le Volvo XC60 est plus premium que jamais. S’il est parfaitement armé pour affronter ses rivaux germaniques, son comportement routier pataud et son coffre plus petit jouent en sa défaveur. A ce niveau de tarif, les clients sont intraitables.

+ON AIME

  • Confort princier
  • Habitacle et équipement très premium
  • Moteur discret et disponible

-ON AIME MOINS

  • Comportement routier en progrès mais toujours pataud
  • Tarifs très élevés
  • Volume de coffre

VOLVO XC60 D5 Inscription
Prix (à partir de)49 100 €
Prix du modèle essayé59 720 € (hors options)
MOTEUR
Type et implantationQuatre cylindres en ligne turbo diesel
Cylindrée (cm3)1969
Puissance (kW/ch)173 / 235 @ 4 000 tr/min
Couple (Nm)480 @ 1 750 tr/min
Transmission
Roues motricesIntégrale
Boîte de vitessesAutomatique 8 rapports
Châssis
Suspension avantDouble triangle
Suspension arrièreMultibras
FreinsNC
Jantes et pneus235/55 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h)220
0 à 100 km/h (s)7,2
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)5,2
Cycle extra-urbain (l/100 km)6,1
Cycle mixte (l/100 km)5,5
CO2 (g/km)144
DIMENSIONS
Longueur (mm)4 690
Largeur (mm)1 900
Hauteur (mm)1 655
Empattement (mm)2 860
Volume de coffre (l)505
Réservoir (l)71
Masse à vide (kg)1 879

Crédit illustrations : Le Blog Auto

Pour résumer

Avec plus d’un million d’exemplaires écoulés en dix ans de carrière et surtout des chiffres de vente en constante augmentation depuis sa commercialisation, le Volvo XC60 est un véritable succès pour la marque suédoise. Un modèle primordial qui lui permet de tenir tête aux rivaux germaniques, rois auto-proclamés du segment. C’est dire si le remplacement du XC60 est crucial. Volvo a donc capitalisé sur les atouts de la première génération, tout en y apportant ce qui fait l’attrait des nouveautés de la firme de Göteborg : une vraie personnalité, un confort princier et un contenu technologique impressionnant.

Walid Bouarab
Rédacteur
Walid Bouarab

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos