par Pierrick Rakotoniaina

Essai Vokswagen Caddy TDi 122 ch

Le Peugeot Rifter et le Renault Kangoo trouvent sur leur route un concurrent de poids. Le Volkswagen Caddy nouvelle génération débarque, et entend bien se faire une belle place au soleil. Et si vous craquiez pour un ludospace? 

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Plutôt moderne pour un ludospace

Avouons-le, les utilitaires se distinguent rarement par leur sex-appeal. Le Caddy a la fraicheur pour lui, et affiche un design particulièrement moderne. On le reconnait comme une Volkswagen au premier coup d'oeil. On lui reconnait une fluidité assez inattendue... pour une boite à chaussures. On se moque un peu, mais il y a du chemin de fait, par rapport à ce qu'il se faisait il n'y a pas si longtemps.

Ce Caddy se met d'ailleurs au gout du jour, et apparait même assez tendance au regard de certains détails. Feux full leds à l'avant et à l'arrière, jantes de 17 pouces, des pare-chocs complètement peints... voilà des raffinements plutôt relatifs aux berlines compactes dernier cri. Est-ce vraiment si compliqué en termes de coefficient aéro? Son Cx de 0,30 vous donne une idée. Celui d'une Golf 8: 0,275.

De la place et des équipements dernier cri

Quand il s'agit de partir en vacances avec la famille, le chargement pose parfois quelques problèmes. "Remorque ou coffre de toit?" - "Mais on ne pourra plus passer sous certains portiques." Avec un Caddy, on peut emmener 5 personnes (parfois 7) et embarquer pour 1 213 l de marchandises. Il y a de quoi perdre des tas de choses dans les nombreux rangements. Tout ça tient dans 4,50 m de long et 1,86 m de haut. Difficile de trouver meilleur compromis pour une familiale tous segments confondus.

Lors de certaines tâches, en enlevant les sièges, on peut même récupérer 2 556 l disponibles. On peut loger aisément une tondeuse à gazon. Le hayon pèse son poids. Mais les portes coulissantes, c'est tout de même hyper pratique. La planche de bord, presque reprise trait pour trait de la Golf 8, nous immerge dans l'univers d'une berline compacte. Elle partage également tous les équipements, jusqu'aux plus modernes, de la star du constructeur.

Confort et comportement corrects

Ce Caddy hyper connectée profite de quelques assistances des meilleurs routières. Régulateur adaptatif, reconnaissance des panneaux, détecteurs d'angles morts ou trafic arrière etc. N'en jetez plus! Si l'on excepte la position de conduite, on pourrait se croire au volant d'une Golf. Le confort s'avère acceptable, en progrès même grâce aux suspensions arrières à ressorts hélicoïdaux (et non plus à lames).

Si l'on n'adopte pas une conduite de Fangio, qui n'a strictement aucun intérêt au volant d'un Caddy, on se sent à l'aise. Sa direction plutôt précise, associée à une tenue de route de bon aloi pour une voiture du genre, ne transforment pas les voyages en purges. On regrettera cependant une insonorisation qui n'apparait pas à la hauteur de celle d'une berline compacte. On entend un peu moins les enfants agités cela dit.

Un TDi un peu sonore

Sous notre capot, un sonore 2.0 Tdi de 122 chevaux. Il s'avère à jour pour tout ce qui concerne la dépollution. Il le semble un peu moins concernant la consommation qui s'est révélée un peu haute à quasiment 6 litres, malgré notre rythme coulé. Et votre serviteur était seul à bord. Le Caddy ne se traine pas, on peut facilement affoler les radars, sur tous les types de routes.

La boite DSG plutôt discrète, participe au bon agrément au volant, pour un ludospace. Le régulateur adaptatif fait oublier ce moment pénible qu'est l'autoroute. On a bien essayé le temps de quelques virages, de le bousculer un peu. Il peut encaisser, mais la position de conduite nous invite à regagner un rythme plus conforme avec sa fonction. Toutefois on ne va pas se mentir, on reste éloigné du plaisir que l'on peut prendre au volant d'une Golf, quand on hausse l'allure.

Dès 27 150 €

Opter pour un Volkswagen Caddy, c'est choisir ses priorités. À 38 750 € pour notre version Style, on a une voiture qui tiendra le rôle du meilleur compagnon possible pour la famille. Les mamans et papas bricoleurs du dimanche l'adoreront également. Le Caddy hyper équipé, apparait comme l'un des meilleurs utilitaires familiaux. Reste à savoir si cela suffira à redonner des couleurs à ce segment qui a perdu en popularité.

+ON AIME

  •  Equipements
  • Espace
  • Aides à la conduite

-ON AIME MOINS

  •  Consommation un peu élevé
  • Quelques détails de finition
  • Peu dynamique

Volkswagen Caddy
Prix (à partir de)27 150 €
Prix du modèle essayé38 750 €
Bonus / Malus+ 150 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne - Injection directe turbo Diesel
Cylindrée (cm3) 1 968
Puissance (ch)122
Couple (Nm) 320
Transmission
Roues motrices av
Boîte de vitesses auto. 7 rapports
Châssis
Freinsà disques
Jantes et pneus 215/55 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h) 157
0 à 100 km/h (s) 11,4
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 4,9
CO2 (g/km) 136
Dimensions
Longueur (m) 4,50
Largeur (m) 1,86
Hauteur (m)1,86
Empattement (m)2,76
Volume de coffre (l)1 213 à 2 556
Poids (kg) 1 643

Pour résumer

Le Peugeot Rifter et le Renault Kangoo trouvent sur leur route un concurrent de poids. Le Volkswagen Caddy nouvelle génération débarque, et entend bien se faire une belle place au soleil. Et si vous craquiez pour un ludospace? 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.