Lancer le diaporama
Essai Peugeot 408
+20
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

[VIDEO] Essai Peugeot 408 Hybrid 225

La Peugeot 408 débarque sur le marché. Elle se distingue par un design très remarqué. Celle qui partage sa plateforme avec la 308 ne manque pas d’ambition. Un futur bestseller ? On vous donne quelques éléments de réponse.

Podcast Men's Up Life
 

Berline ou SUV coupé?

Lancer le diaporama
Essai Peugeot 408
+20
Ces jantes sont incroyables!

Le cadre du monastère de Santes Creus en Catalogne, va plutôt bien à la toute nouvelle Peugeot 408. Dans ce lieu paisible, nous observons les lignes saillantes d'une voiture que le constructeur qualifie de berline. L’air de famille avec la 308 est indéniable. Néanmoins, beaucoup d’observateurs y verront plutôt un SUV coupé, même si elle paraît très élancée. 

 

Longue, rehaussée… mais surtout très agressive ! Dans la calandre couleur carrosserie se fond le nouveau blason. On le retrouve également sur les ailes avant. Dans notre version très haut de gamme GT, les jantes de 20 pouces semblent avoir été piquées à un concept-car. L’arrière pentu intègre deux petites oreilles de chat aérodynamiques au niveau du béquet. Les éléments distinctifs sont nombreux, on pourrait en mettre des lignes. 

Technologies d'avant-garde

Lancer le diaporama
Essai Peugeot 408
+20
Les i-toggles, c'est vraiment génial!

A bord, la dernière venue en revanche marque bien plus sa parenté avec la 308. Soyons clairs, tout est identique. Tant mieux, car nous avions apprécié l’intérieur de la compacte. La montée en gamme du constructeur se remarque ici, à commencer par l’ambiance futuriste. Peugeot mixe le meilleur des commandes physiques et tactiles avec les i-Toggles, des touches personnalisables. 

 

Il suffit de d’afficher la fonction sur l’écran, on procède à un appui long sur l’une des touches et le raccourci est intégré. Simple comme bonjour ! Et croyez-nous, cet artifice n’a rien d’un gadget, et s’avère être un vrai plus, car l’information que la commande active s’inscrit sur le i-Toggle. Night vision, Drive assist, on vous épargne la liste des équipements. Pour le reste, on se trouve bien installé, même à l’arrière où l’on accède à la banquette encore plus aisément que dans une 508, berline ou break. 

Plaisante à conduire

Lancer le diaporama
Essai Peugeot 408
+20
Dur de trouver plus agressif sur le segment...

Notre version hybride rechargeable de 225 chevaux en revanche rogne sur la capacité du coffre, qui passe de 530 à 417 litres. Pour vous donner un indice de comparaison, il cube autant qu’une 508. L’empattement rallongé au bénéfice des passagers arrière, n’a que peu d’incidence sur le comportement de la 408. Elle fait preuve d’une stabilité exemplaire, tout en maintenant un niveau de confort surprenant. 

 

Les généreuses et jolies jantes reposent sur des pneus taille basse, ce qui se ressent sur les raccords de bitume abrupts. Pour autant, cela ne gâche absolument pas le plaisir. La conduite typée avec ce petit volant, renforce le sentiment de maniabilité, que ce soit à grande vitesse ou pour les manœuvres. Cette direction assez directe facilite le placement et souligne le coté dynamique de la voiture. On s’amuse véritablement dans cette voiture, avec un sentiment de sécurité permanent.

Mécanique hybride fluide

Lancer le diaporama
Essai Peugeot 408
+20
On a essayé un peu le off-road... On confirme, ce n'est pas fait pour ça!

On vous voit venir… Un 6 cylindres sous le capot qui sonne comme une sportive ? Malheureusement, le V6 hybride reste réservé à la 9X8 qui peaufine ses réglages pour Le Mans 2023. La 408 a déjà passé cette étape des réglages, et le 4 cylindres de 180 chevaux, s’entend bien avec le bloc électrique qui complète la cavalerie. Plus de 60 kilomètres d’autonomie selon Peugeot, environ 50 dans notre réalité en évitant les voies rapides. 

 

Les transitions s’avèrent assez transparentes, au point d’oublier finalement quel moteur fonctionne. Les modes de conduite nous permettent de forcer l’électrique si nécessaire. Le mode Sport booste la mécanique, mais nous regrettons cependant une régénération de qualité moyenne malgré le mode B. Il ne faut donc surtout pas oublier de recharger régulièrement sur une prise cette jolie 408, 7 heures sur une prise standard. Dynamique, même un peu sportive… Rhaaaaa ! On se met à rêver d'une 4X8 dans les cartons… Allo Père Noël? 

Pour résumer

Côté tarifs, cette nouvelle Peugeot 408 s’offre dès 37 350 euros avec le moteur THP de 130 chevaux. Le prix de l’hybride démarre à 45 450 euros. Quant à notre version haut de gamme 225, il faut débourser un peu plus de 50 000 euros. Certaines versions ont droit au bonus de 1 000 euros. Allez… on ose le dire... Vous ne lui trouvez pas des airs de Lamborghini Urus à l’arrière ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos