Lancer le diaporama
Essai des Subaru XV et BRZ en Laponie 1
+20
LANCER LE DIAPORAMA
par David Christian Koskas

Essai des Subaru XV et BRZ en Laponie

Il n’y a pas que l’Impreza dans la vie. Cela pourrait être le slogan de Subaru, pour faire exister la XV et la BRZ. Et pour nous en convaincre, nous nous sommes rendus en Laponie finlandaise pour essayer ces deux modèles de la gamme aux philosophies très différentes.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Subaru XV taillée pour l'exercice

Et commençons avec la XV. Comme souvent avec Subaru, le style ne fait pas forcément l’unanimité. A vous de juger, mais au moins la voiture ne triche pas sur ses intentions. La garde au sol et sa plastique sont autant d’indices sur l’idée qu’on peut faire de la japonaise. En l’occurrence, aller crapahuter sans trop de crainte quand il s’agit de quitter le bitume.

A bord, la marque a clairement amélioré sa note. On y trouve de la technologie visible, avec des écrans et des tas de boutons gérant notamment les aides à la conduite modernes. On trouve même quelques raffinements à l’image des surpiqures, mais surtout l’ensemble apparaît plutôt robuste. On reste toutefois à distance de la rigueur d’assemblage des meilleurs généralistes, ce n’est pas une surprise.

Les talents d'un vrai 4X4

Sa force est ailleurs. A l’aide d’un 2.0 de 156 ch (boxer) couplé à une boite auto CVT, notre familiale vit plutôt bien l’hiver. Avec les pneus adaptés, pas de crainte particulière sur nos routes largement verglacées. Surtout grace à son X-mode, il peut se permettre quelques performances en tout-terrain que l’on n’oserait même pas tenter en rêve. La neige fraiche et les ornières boueuses ne lui font pas peur. Et ce avec une facilité déconcertante. Etonnant !

On tient à coup sûr l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur véhicule de type « cross country » du marché, qui désigne souvent les berlines surélevées. Notre version dépasse les 31 000 euros, ce qui en outre la place plutôt bien face à concurrence la plupart du temps exclusivement routière et plus chère. La XV ne s’adresse pas à tout le monde, mais si vous en avez le besoin, elle ne vous décevra pas.

Le Subaru BRZ préfère le bitume mais...

Et puis nous nous sommes glissés derrière le volant du coupé BRZ. A priori, il ne paraît pas taillé pour l’exercice, à savoir affronter parmi les pires routes hivernales du continent. Non il ne s’agit pas d’une erreur, il s’agit bien de la jumelle de la Toyota GT86 un peu plus connue et diffusée dans nos contrées que la Subaru.

Avec son petit look, il apparaît comme le petit pistard de la gamme. A bord, on loue en premier lieu la position de conduite. On se sent plutôt bien à bord, prêt à s’amuser sur la route. En s’installant, on regrette de ne pas l’essayer sur une route sèche bien de chez nous dans un massif qui nous serait plus familier.

... il est tellement plus fun sur la glace!

Mais c’était avant de comprendre que la glace sous la neige allait être un terrain de jeu bien plus fun ! Car la surprise du BRZ se situe bien là, on en fait encore plus facilement ce qu’on veut sur route glissante. Évidemment, il faut s’équiper là aussi d’une monte pneumatique adaptée, mais sur cette surface, les 200 chevaux suffisent pour placer la voiture comme le désire.

Son équilibre nous permet de la placer à l’équerre sur un simple appel contre appel ou avec un peu de frein sur l’avant. Un peu d’accélérateur et nous voilà en train de maintenir une glisse sans enfoncer exagérément l’accélérateur. On s’amuserait comme ça pendant des heures ! On prend finalement sans doute plus de plaisir que sur le bitume.

Un malus qui complique sa vie en France

En outre à 34 490 euros, sur le principe il n’apparaît pas forcément si cher. Sauf que chez nous, il y a aussi le malus. Et avec une mesure à 196 grammes, il faut donc rajouter près du tiers du tarif en plus. Subaru nous livre ainsi des véhicules utiles dans leur domaine de compétences respectifs, là où la plupart des autres jouent plutôt la carte du compromis. Deux visions de ce que sait faire le constructeur japonais, montrant un tout autre visage sur ces routes enneigées.

Subaru XVSubaru BRZ
+ON AIME

  • Capacités 4X4
  • Berline
  • Tarifs

  • Coupé
  • Fun sur la glace
  • Fun sur la route

-ON AIME MOINS

  • Style clivant
  • Finition en retrait

 

  • Malus assassin

Subaru XVSubaru BRZ
Prix (à partir de)28 490 €40 490 €
Prix du modèle essayé33 990 €34 490 €
Bonus / Malus1 490 €10 500 €
Moteur
Type et implantation 4 cylindres à plat ess.4 cylindres à plat ess.
Cylindrée (cm3)1 9951 998
Puissance (kW/ch)115 / 156147 / 200
Couple (Nm)150205
Transmission
Roues motrices Intégralepropulsion
Boîte de vitessesCVTmanuelle
Châssis
Suspension avantType McPherson Type McPherson
Suspension arrièreà double triangulation à double triangulation
Freinsà disques à disques
Jantes et pneus 225 / 60 R17 215/45 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)175226
0 à 100 km/h (s)13,47,6
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)8,710,4
Cycle extra-urbain (l/100 km)5,86,3
Cycle mixte (l/100 km)6,97,8
CO2 (g/km)144196
Dimensions
Longueur (mm)4 4654 240
Largeur (mm)1 8001 775
Hauteur (mm)1 6151 320
Empattement (mm)2 6652 570
Volume de coffre (l)1 310243
Réservoir (l)6350
Masse à vide (kg)1 4551 243

Pour résumer

Il n’y a pas que l’Impreza dans la vie. Cela pourrait être le slogan de Subaru, pour faire exister la XV et la BRZ. Et pour nous en convaincre, nous nous sommes rendus en Laponie finlandaise pour essayer ces deux modèles de la gamme aux philosophies très différentes.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos