par Pierrick Rakotoniaina

Essai Ford Mustang Mach 1 de 460 ch

Ford garde la Mustang au catalogue, pour le plus grand bonheur de ses fans. La nouvelle Mach 1 coiffe la gamme, et nous l’avons essayée sur circuit, par temps sec. Les conditions idéales pour en profiter sans arrière-pensées.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Un look démoniaque

La Ford Mustang, en tant qu’icône américaine, a droit au statut de légende automobile, cela paraît peu discutable. Votre serviteur peu fan de ce genre d’engins venus d’Outre-Atlantique le reconnaît. Néanmoins, beaucoup de mamans du monde se plaisent à rappeler à au moins autant d’enfants, qu’il faut d’abord goûter pour dire qu’on n’aime pas. L’occasion était trop belle, nous avons pris la route des circuits LFG de La Ferté Gaucher pour la découvrir.

Sous un soleil de septembre encore radieux, on remarque immédiatement la demi-douzaine d’exemplaires rutilants qui nous attendent dans le paddock. Nous jetons notre dévolu sur la rouge, avec son large bandeau noir sur le capot. Au bout de ce dernier, l’inscription « Mach 1 ». La calandre intègre deux ronds noirs, un clin d’œil à l'une de ses aïeules. L’ensemble des petits détails esthétiques se complètent d’un becquet de malle, et d’un diffuseur percé par deux énormes sorties d’échappement. Question look, elle en jette !

Sièges baquets Recaro

À l’intérieur, les habitués se sentiront dans leurs petits chaussons. Des chaussons toutefois qui se sont transformés en grosses baskets. On fait face à un grand volant frappé du cheval galopant. À travers, on aperçoit le large écran couleurs composant l’instrumentation lisible et complète. On n’atteint pas le niveau de finition des meilleures références que vous voulez, mais il y a ce petit truc qui donne une ambiance particulière. La boule de la boite de vitesses mécanique invite à partir.

On patiente encore quelques instants, le temps de remarquer la plaque numérotée « Mach 1 » trônant sur la planche de bord côté passager. Les sièges siglés RECARO ne trompent pas sur la vocation de cette volcanique Ford. On ne se sent pas si mal, pour ne pas dire bien installés pour la mission qui est la nôtre, à savoir limier le bitume du circuit de la Ferté-Gaucher. Pour s’assurer que tout se passe bien, nous demandons comment activer les bons modes, et comment garder les béquilles électroniques (pour sournoisement mieux les débrancher…).

Quel moteur! Quel sonorité!

« Si vous plait, pas de drift… » nous lance l’un des moniteurs qui régule l’activité en piste. Il est temps pour nous de réveiller le monstre sous le capot avant. Ok, là on prend une claque, et un méchant coup de nostalgie, le futur automobile n’étant pas forcément rassurant sur le plan des plaisirs sensoriels. Les plus sensibles peuvent régler l’échappement sur « silencieux », mais l’option « circuit » est activée. Ce gros bloc 5.0 optimisé pour le sport revendique pas moins de 460 chevaux bien énervés ! Ce ronronnement du ralenti, on ne s’en lasse pas.

On passe la première en saisissant fermement la boule blanche. On constate tout de suite un verrouillage ferme… viril diront certains. On accélère très franchement dès la sortie des stands, et encore une fois, nos oreilles se régalent ! Cette Mustang Mach 1 sait mettre de l’ambiance, dès les premiers mètres. Les rapports semblent interminables. Peu importe la réaction du chassis au premier virage, rien ne peut gâcher ce plaisir des montées en régime. Les chiffres témoignent d’un bel état de forme, avec le traditionnel chrono du 0 à 100 km/h oublié en 4,8 secondes.

À l'aise sur circuit

On vise autant que possible les 7 250 tr/min pour profiter de la puissance maxi. À 5 000, cette Mustang Mach 1 a encore de l’énergie à revendre. Sur ce circuit, on peut en profiter sans se soucier de ce qui s’affiche au compteur. Mais Ford a également soigné la plateforme de sa bête pour le circuit. Le différentiel autobloquant autorise l’ouverture des gaz en grand de cette propulsion, et éloigne tout comportement brouillon en sortie de virage. L’amortissement et les réglages spécifiques servent clairement la rigueur du chassis. Elle téléphone assez bien si l’on peut dire, dans les courbes à grande vitesse. Il est ainsi assez facile pour le pilote du dimanche de sentir les débuts de glisse.

La rigueur de comportement impressionne au regard du poids de la voiture, lesté par son conducteur ayant abusé des barbecues pendant l’été. Cet embonpoint (celui de la voiture), s’avère un peu plus pénalisant dans les épingles, où la grande Américaine peine un peu plus pour tourner. En enlevant l’antipatinage (chut !) le temps d’un virage lent, on réalise qu’on peut plus facilement la faire pivoter. Toutefois cela plait moins aux pneumatiques. Petite anecdote, la réserve s’affiche en fonction de votre façon de conduire. Et avec une moyenne à 39l, la Mustang Mach 1 nous a avertis qu’il faudra vite rentrer aux stands, vu le rythme imprimé. Elle freine bien, pour peu qu’on refroidisse les disques tous les trois tours.

Maudit malus...

Que coute aujourd’hui ce qui constitue un rêve automobile pour certains ? 62 400 €. Cette Ford Mustang Mach 1 éligible à la vignette Crit’Air 1, rejette 284 g de CO2 à chaque kilomètre. En France, cela la condamne à un malus en 2021 de 30 000 €, soit presque la moitié de sa valeur. Nous sommes heureux d’en avoir bien profité, car on n’en croisera probablement pas beaucoup.

+ON AIME

  •  Look d'enfer
  • Sonorité échappement envivrante
  • Comportement

-ON AIME MOINS

  •  Boite un peu accrocheuse
  • Malus...
  • Malus !!!!!!!!!

Ford Mustang Mach 1
Prix (à partir de)62 400 €
Prix du modèle essayé62 400 €
Bonus / Malus+ 30 000 €
Moteur
Type et implantation8 cylindres en V - Injection directe  essence
Cylindrée (cm3) 4 951
Puissance (ch/kW)460 / 339
Couple (Nm) 529
Transmission
Roues motrices ar
Boîte de vitessesméga. 6 rapports
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus ar. 275/40 ZR19 av. 255/40 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 267
0 à 100 km/h (s) 4,8
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 12,4
CO2 (g/km) 284
Dimensions
Longueur (m)4,79
Largeur (m) 1,92
Hauteur (m) 1,40
Empattement (m) 2,72
Volume de coffre (l) 408
Poids (kg) 1 851

Pour résumer

Ford garde la Mustang au catalogue, pour le plus grand bonheur de ses fans. La nouvelle Mach 1 coiffe la gamme, et nous l’avons essayée sur circuit, par temps sec. Les conditions idéales pour en profiter sans arrière-pensées.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.