WEC 2023 Sebring : Toyota à la parade, Ferrari 3e
par Nicolas Anderbegani
et Peugeot à la traîne

WEC 2023 Sebring : Toyota à la parade, Ferrari 3e

Toyota a confirmé haut la main son statut de favori pour le WEC 2023, mais Ferrari a effectué des débuts prometteurs.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

Les 1000 miles de Sebring marquaient la 1ère manche du championnat du monde d'Endurance 2023, avec un plateau si plaisant à voir, qui laisse envisager un nouvel âge d'or de l'Endurance : à Toyota, Peugeot et Glickenhaus se sont joints Ferrari, Cadillac, Porsche et VanWall.

Ferrari fêtait dignement son retour au sommet de l'Endurance après 50 d'absence avec une pole historique. Antonio Fuoco repoussait la Toyota de Brendon Hartley à 0''291 au volant de son Hypercar frappée du cheval cabré. Ferrari, Toyota, Toyota, Ferrari, tel est le quarté de tête, regroupé en 0''807.

 

En course par contre, il n'y a pas eu photo. En termes de rythme, de gestion du trafic et d'exécution opérationnelle, Toyota a montré qu'elle avait non seulement une redoutable voiture avec la GR010 mais sutout qu'elle disposait d'une expérience et d'une maîtrise organisationnelle au top.

Les deux GR010 Hybrid ne sont séparées que de 2''168, à l'avantage de la n°7 emmenée par le trio Mike Conway / Kamui Kobayashi / José-Maria Lopez. Les champions sortants Sébastien Buemi / Ryo Hirakawa / Brendon Hartley grimpent donc sur la deuxième marche du podium.

3ème mais à bonne distance (deux tours de retard), Ferrari confirme et décroche un podium avec la 499P n°50 de Nicklas Nielsen / Miguel Molina / Antonio Fuoco et ce malgré un drive-through pour infraction commise lors d'un ravitaillement et un autre pour avoir dépassé un concurrent GT sous régime de voiture de sécurité. La Ferrari devance la Cadillac de Bamber-Lynn-Westbrook, après une belle bagarre, ainsi que les deux Porsche, un peu en manque de rythme, avec deux tours de retard sur la Ferrari et la Cadillac. La 963 LMH de Cameron-Christensen-Makowiecki, 5e, devance celle de Estre-Lotterer-Vanthoor.

Plusieurs Oreca LMP2 s'intercalent au classement avec le reste des Hypercars. La 2e Ferrari de Pierguidi-Calado-Giovinazi est classée 15e après avoir perdu énormément lors d'un tête-à-queue ayant été suivi d'un accrochage avec la Porsche n°56. . Tout au fond du classement, la Vanwall, pilotée notamment par Jacques Villeneuve, termine la course, mais après bien des soucis. mais que dire de Peugeot qui a vécu une course cauchemardesque, sous les yeux du grand patron Carlo Tavarès...

Certes, la piste ne convient pas à la 9X8 dont la philosophie à effet de sol semble davantage taillée pour le Mans que pour les tracés sineux. Aux essais, les deux voitures étaient à plus de 2" de la pole,mais Peugeot a souffert sur tous les plans : perfo, fiabilité et même opérationnel. Les deux lionnes n°93 et n°94 ont passé respectivement 52'31 et 3h22' à l'arrêt...On a même vu du cafouillage aux stands sur une permutation involontaire de pièces de rechange entre les deux 9X8.

En LMP2, l'Oreca 07 n°48 de Yifei Ye-Will Stevens-David Beckmann l'emporte pour 2"8 sur la n°22 de United Autosports.  Sur la troisième marche du podium,  l'Oreca n°63 du Prema Racing confiée à Daniil Kvyat, Mirko Bortolotti et à notre française Doriane Pin, championne en titre du Ferrari Challenge Europe.

En GTAM, un des principaux protagonistes a été éliminé dès les premiers tours de course :  Luis Perez-Companc crashait violemment dans les pneus la Ferrari 488 GTE AF Corse / Richard Mille qu'il partageait avec la française  Lilou Wadoux et  Alessio Rovera. La Porsche 911 RSR-19 n°85 des Iron Dames a perdu du temps après avoir arraché son pare-chocs arrière dans le bas-côté, ce qui a permis à la Corvette C8.R n°33 de réaliser  une course tranquille.  Nicky Catsburg / Nicolas Varrone / Ben Keating s'imposent à domicile. Le podium est complété par la Porsche 911 RSR-19 n°77 du Dempsey-Proton Racing pilotée par Julien Andlauer-Christian Ried-Mikkel Pedersen et la Ferrari 488 GTE n°57 inscrite par Kessel Racing pour Daniel Serra-Takeshi Kimura-Scott Huffaker.

Les résultats complets sont ici

 

Petit plaisir supplémentaire avec cette bataille Porsche/ferrari :

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Victoire incontestable de Toyota à Sebring avec un doublé et deux tours d'avance sur le premier poursuivant, une Ferrari qui confirme le retour réussi du cheval cabré en Endurance. Par contre, course catastrophique pour Peugeot qui doit réagir vite...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.