par La rédaction

WEC 2018 : Perrinn, l'autre LMP1

Ces dernières semaines ont permis de fonder de nouveaux espoirs pour la catégorie WEC à l'horizon 2018. De quoi donner l'envie à Perrinn de refaire parler de son propre projet.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Ces dernières semaines ont permis de fonder de nouveaux espoirs pour la catégorie LMP1 "privés" du WEC à l'horizon 2018. De quoi donner l'envie à Perrinn de refaire parler de son propre projet.

Nicolas Perrin, via sa société Perrinn, avait dès 2014 présenté un projet original de LMP1... hybride. Il franchit aujourd'hui un nouveau cap en proposant une légère adaptation de son projet qui permettrait à une écurie de rouler à partir de 2018 avec une Perrinn LMP1.

La principale originalité de ce projet consiste à largement reposer sur l'open-source. Principe qui est toujours à l'œuvre. L'auto peut être acquise contre environ un million d'euros et présente un autre avantage : celui de pouvoir embarquer un système KERS qui pourrait ainsi placer la Perrinn entre une hybride ("constructeur") et une LMP1 non-hybride dont le dernier exemple en date est la future Ginetta.

Source et illustration : Perrinn

Pour résumer

Ces dernières semaines ont permis de fonder de nouveaux espoirs pour la catégorie WEC à l'horizon 2018. De quoi donner l'envie à Perrinn de refaire parler de son propre projet.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.