par Pierre-Laurent Ribault

Toyota dévoile officiellement la TS030

Oublié Peugeot, voilà Toyota. Le constructeur qui présentait officiellement aujourd'hui au Castellet sa voiture et son équipe d'endurance se retrouve, un peu malgré lui, propulsé directement au rang d'adversaire numéro un d'Audi. Alors que le team comptait passer 2012 à expérimenter et apprendre, il va falloir d'entrée se battre au plus haut niveau.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La TS030, qui reprend la numérotation chère à Toyota pour ses sport-prototypes dans les années 90, a pour tâche d'être la première hybride à remporter les 24 heures du Mans. Pour tenter de réussir ce challenge, Toyota a battu le rappel de ses équipementiers et c'est la crème de la technologie hybride japonaise qui défile dans le communiqué de presse au crédit du système THS-R qu'embarque l'auto : Nisshinbo fournit les supercondensateurs, qui remplacent les batteries dans cette application spécifique, et Aisin AW et Denso les moteurs électriques et l'accastillage. Le réglement oblige le moteur électrique à n'entraîner qu'une paire de roues et Toyota n'a pas encore tranché laquelle sera électrifiée en support du 3,4l V8 atmosphérique qui est lui aussi nouveau.

Toyota engagera deux voitures au Mans, la première pilotée par le trio nominé en novembre dernier et composé de Alex Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima. L'équipage de la seconde n'est pas encore figé. On parlait ces derniers jours de Sébastien Buemi, mais l'arrivée soudaine sur le marché des ex-pilotes Peugeot a rebattu les cartes. La présence au Paul Ricard d'Hiroaki Ishiura, solide pilote maison au Japon en Super GT et Formula Nippon, n'était pas fortuite, d'autant que Ishiura a roulé la saison 2011 en Michelin au sein du team SARD Denso. Toyota mentionne également Andrea Caldarelli, le jeune Italien issu du Toyota Young Drivers Development Project et qui a fait la saison 2011 en Formula Nippon, comme pilote de développement.

Malgré sa nouvelle situation de challenger, Toyota ne fera pas la saison de WEC complète cette année, entrant pour la première fois aux 6 heures de Spa au mois de mai prochain. La participation aux autres épreuves, en dehors des 24 heures du Mans bien sûr, n'est pas encore précisée, ni pour la première, ni pour la seconde voiture.

Source : Toyota Motorsports GmbH

Lire également :

L’équipage de Toyota en endurance 2012 annoncé

[zenphotopress album=12677 sort=random number=10]

Pour résumer

Oublié Peugeot, voilà Toyota. Le constructeur qui présentait officiellement aujourd'hui au Castellet sa voiture et son équipe d'endurance se retrouve, un peu malgré lui, propulsé directement au rang d'adversaire numéro un d'Audi. Alors que le team comptait passer 2012 à expérimenter et apprendre, il va falloir d'entrée se battre au plus haut niveau.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.