par Pierre-Laurent Ribault

Super GT 2021-6 : Victoire pour la Honda NSX ARTA à Autopolis

L'équipage Nojiri-Fukuzumi sur la Honda NSX-GT de l'écurie ARTA s'est imposé lors de la sixième manche du championnat de Super GT 2021, la victoire dans la catégorie GT300 revenant à la Toyota Prius GT de Saga-Nakayama.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Échos

Le Super GT en mode COP26

La GT Association à son tour se penche sur la réduction de son empreinte carbone. Lors de la conférence de presse de dimanche, son président Masaaki Bandoh a fait part de deux mesures. La première, applicable des la saison prochaine, est d'allonger la durée standard des courses de 300 km actuellement à 350km, afin de promouvoir la fiabilité et la durabilité des composants pour en prolonger l'utilisation. Les émissions supplémentaires seront compensées par une limitation équivalente de la durées des essais libres.

La seconde mesure prévue est le passage au e-fuel neutre en carbone, comme d'autres disciplines dont la F1 en ont annoncé l'introduction, à partir de 2023.

Premières rumeurs 2022

Les premières informations commencent à filtrer sur la saison 2022. Autosport rapporte que la nouvelle Toyota GT86, déjà présente cette saison via sa soeur jumelle Subaru BRZ en GT300, devrait faire son apparition dans la même catégorie sous la forme d'une auto développée séparément et répondant au règlement JAF-GT300, probablement à deux exemplaires. Par ailleurs, la BMW M4 GT3 fera son apparition, engagée par Studie pour succéder à la M6 GT3 utilisée actuellement sans grand succès.

Rappelons qu'en GT500 on s'attend au remplacement de la Nissan GT-R par une nouvelle auto basée sur la nouvelle Z.

Qualifications

GT500

Avantage Dunlop ! Le manufacturier, longtemps à la traîne derrière Bridgestone et Michelin, a repris depuis la saison dernière du poil de la bête et se permet désormais de fournir des gommes capables de jouer la pole. Pour la première fois la NSX-GT du team Mugen aux couleurs Red Bull pilotée par Ukyo Sasahara, il est vrai avantagée par un lest minimal, s'est emparée de la pole position quelques millièmes devant la Toyota Supra Eneos du Rookie Racing de Kazuya Oshima, très agréablement surpris d'être aussi près.

La seconde NSX chaussée en Dunlop, celle aux couleurs Modulo du Nakajima Racing, n'était pas loin en troisième position devant celle de ARTA. Notons l'excellente performance de Sacha Fenestraz, auteur du sixième chrono pour son retour en Super GT, un temps obtenu pour ainsi dire au débotté puisque le pilote français n'a pas eu la possibilité de tourner avant l'épreuve.

GT300

Cela faisait longtemps que la Toyota Prius GT se traînait dans le ventre mou du plateau, victime d'une balance de performance sévère. La révision de la BoP pour Autopolis associée à une absence totale de lest a remis la Prius dans le jeu, au point que Koki Saga a obtenu la pole dans la catégorie.

La Subaru BRZ, habituée des premières lignes malgré le lest de victoire maximum qu'elle emmène, a trouvé à nouveau le chemin de la première ligne devant la GR Supra GT GreenBrave et l'AMG GT Leon.

Course

GT500

Après le départ Kenta Yamashita très en verve s'emparait du commandement sur la Supra Eneos mais les apparences étaient trompeuses. La Toyota no14, comme les no37 et no38, était sous le coup d'un arrêt obligatoire de cinq secondes pour cause de changement de moteur avant l'épreuve, à effectuer à la discrétion de la direction de course.

Yamashita s’exécutait bientôt, redonnant le commandement à la Honda no16. Au dixième tour un gros carton de l’AMG GT no22 envoyait le safety car en piste. Peu de temps après la reprise de la course, la no16 en tête perdait la roue arrière droite et devait abandonner, juste avant un autre crash, celui de la Nissan GT-R GT3 no48. De nouveau le safety car entrait en piste jusqu’au 25ème tour. Au feu vert commençait la valse des ravitaillements, qui voyait la NSX no8 passer au commandement devant la Supra no39 et la NSX no1 de Naoki Yamamoto, le leader du championnat.

Hiroki Otsu au volant de la no64, une fois ses Dunlop en température, se mettait à repasser tout le monde et se faisait menaçant sur Nojiri en tête sur la no8. Les deux NSX bataillaient quelques tours mais Nojiri résistait suffisamment jusqu’à ce que les pneus d’Otsu rendent grâce. La NSX no64 baissait graduellement de rythme, formant un train derrière elle où les places étaient chères et où Hiroaki Ishiura, déchaîné sur la Supra Zent no38 passait ses adversaires les uns après les autres.

La dernière partie de la course voyait également Tsugio Matsuda à l’ouvrage dans la Nissan GT-R Nismo dont les Michelin montraient leurs progrès dans des conditions de piste plutôt fraîches pour la saison. Nojiri devant avait cependant suffisamment d’avance pour ne pas être inquiété et passait la ligne en vainqueur devant Ishiura et Matsuda qui complétaient le podium.

Naoki Yamamoto consolidait son avance au championnat avec une bonne sixième place, ses rivaux directs Bertrand Baguette et Koudai Tsukakoshi sur la NSX du Real Racing terminant eux au huitième rang.

Yamamoto est confortablement installé en tête du championnat à deux épreuves du but. La prochaine manche aura lieu à Motegi les 6 et 7 novembre.

GT300

L’après-midi a été assez tranquille pour la Prius GT no31 partie de la pole position. Un moment menacée en début d’épreuve par la Subaru BRZ, elle a conservé la tête de la course sauf au moment des ravitaillements, avant de la retrouver. Pour l’équipe Subaru par contre les choses ont été plus difficiles, la BRZ se voyant attaquer par plusieurs poursuivants entreprenants comme la GR Supra no52 et en fin d’épreuve la Lexus RCF no96 K-tunes aux mains de Sena Sakaguchi.

Le jeune espoir du clan Toyota, revenu en GT300 après avoir remplacé Sasha Fenestraz chez TOM’S jusqu’au retour de celui-ci, a pris l’habitude d’aller vite dans la catégorie supérieure et appliqué ses compétences nouvellement acquises dans la RC F avec succès. Sakaguchi devrait logiquement monter à plein temps en GT500 la saison prochaine.

La BRZ finit finalement sur la dernière marche du podium devant la GR Supra no52 et la Nissan GT-R Gainer no11 et l’AMG GT du Goodsmile Racing, excellente sixième après un départ depuis les stands.

Iguchi et Yamauchi sur la Subaru se détachent au championnat, l’équipage de la Nissan GT-R no56 n’ayant pu faire mieux que la onzième position cette fois.

Crédit photos : GT Association

Classement

Sixième manche du championnat de Super GT 2021 à Autopolis, lese 23 et 24 octobre 2021

GT500

PoNoMachineDriverLapsBest LapDiffTireBallast
18ARTA NSX-GT

Honda NSX-GT

Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

651'35.980BS30
238ZENT CERUMO GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

651'36.10728.548BS22
323MOTUL AUTECH GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

651'36.52333.469MI52
43CRAFTSPORTS MOTUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

651'37.55540.700MI56
539DENSO KOBELCO SARD GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Heikki Kovalainen

Yuichi Nakayama

651'36.43943.636BS40
61STANLEY NSX-GT

Honda NSX-GT

Naoki Yamamoto

Tadasuke Makino

651'36.75244.080BS100
712CALSONIC IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Kazuki Hiramine

Nobuharu Matsushita

651'35.79847.799BS56
817Astemo NSX-GT

Honda NSX-GT

Koudai Tsukakoshi

Bertrand Baguette

651'36.05354.458BS82
937KeePer TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Ryo Hirakawa

Sacha Fenestraz

651'35.7831'02.817BS56
1036au TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuhi Sekiguchi

Sho Tsuboi

651'36.9391'12.309BS80
1114ENEOS X PRIME GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Kazuya Oshima

Kenta Yamashita

651'34.8291'12.606BS70
1264Modulo NSX-GT

Honda NSX-GT

Takuya Izawa

Hiroki Otsu

651'35.4871'21.749DL10
1319WedsSport ADVAN GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

651'36.4641'37.379YH40
1424Realize corporation ADVAN GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Mitsunori Takaboshi

Daiki Sasaki

641'36.8011 LapYH32
16Red Bull MOTUL MUGEN NSX-GT

Honda NSX-GT

Ukyo Sasahara

Toshiki Oyu

171'35.40948 LapsDL24

GT300

PoNoMachineDriverLapsDiffTireBallast
131TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV apr GT

TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV

Koki Saga

Yuhki Nakayama

61BS
296K-tunes RC F GT3

LEXUS RC F GT3

Morio Nitta

Sena Sakaguchi

6110.946DL24
361SUBARU BRZ R&D SPORT

SUBARU BRZ GT300

Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

6116.98DL100
452SAITAMATOYOPET GB GR Supra GT

TOYOTA GR Supra

Hiroki Yoshida

Kohta Kawaai

6117.279BS66
511GAINER TANAX GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3

Katsuyuki Hiranaka

Hironobu Yasuda

6118.256DL78
64GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG

Mercedes AMG GT3

Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

6135.805YH60
710GAINER TANAX with IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3

Kazuki Hoshino

Keishi Ishikawa

6154.281DL21
865LEON PYRAMID AMG

Mercedes AMG GT3

Naoya Gamou

Togo Suganami

611'01.262BS75
99PACIFIC NAC CARGUY Ferrari

Ferrari 488 GT3

Takeshi Kimura

Kei Cozzolino

611'07.734YH36
1025HOPPY Porsche

PORSCHE 911 GT3 R

Takamitsu Matsui

Kimiya Sato

611'14.014YH27
1156Realize Nissan Automobile Technical College GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3

Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

611'21.218YH100
1288JLOC LAMBORGHINI GT3

Lamborghini HURACAN GT3

Takashi Kogure

Yuya Motojima

611'33.264YH78
137Studie PLUS BMW

BMW M6 GT3

Seiji Ara

Tomohide Yamaguchi

611'33.319YH
1450Arnage AMG GT3

Mercedes AMG GT3

Masaki Kano

Masataka Yanagida

611'45.885YH
1521Hitotsuyama Audi R8 LMS

Audi R8 LMS

Shintaro Kawabata

Takuro Shinohara

611'47.590YH

Championnat

GT500

PoNoDriverTotalBallast
11Naoki Yamamoto6060
21Tadasuke Makino5760
317Koudai Tsukakoshi

Bertrand Baguette

4444
436Yuhi Sekiguchi

Sho Tsuboi

4141
523Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

3737
63Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

3636
714Kazuya Oshima

Kenta Yamashita

3535
88Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

3535
912Kazuki Hiramine

Nobuharu Matsushita

3232
1037Ryo Hirakawa3030
1137Sena Sakaguchi2830
1238Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

2626
1339Heikki Kovalainen

Yuichi Nakayama

2626
1419Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

2020
1524Mitsunori Takaboshi

Daiki Sasaki

1616
1616Ukyo Sasahara

Toshiki Oyu

1313
1764Takuya Izawa

Hiroki Otsu

55
181Hideki Mutoh360
1937Sacha Fenestraz230

GT300

PoNoDriverTotalSW
161Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

5075
256Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

3857
3244Atsushi Miyake

Yuui Tsutsumi

3654
411Katsuyuki Hiranaka

Hironobu Yasuda

3248
555Shinichi Takagi

Ren Sato

3045
652Hiroki Yoshida

Kohta Kawaai

3045
760Hiroki Yoshimoto

Shunsuke Kohno

2944
865Naoya Gamou

Togo Suganami

2842
988Takashi Kogure

Yuya Motojima

2639
104Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

2538
112Hiroki Katoh

Ryohei Sakaguchi

2335
1296Morio Nitta2335
1331Koki Saga

Yuhki Nakayama

2132
1496Sena Sakaguchi1535
159Kei Cozzolino1421

Pour résumer

L'équipage Nojiri-Fukuzumi sur la Honda NSX-GT de l'écurie ARTA s'est imposé lors de la sixième manche du championnat de Super GT 2021, la victoire dans la catégorie GT300 revenant à la Toyota Prius GT de Saga-Nakayama.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.