par Pierre-Laurent Ribault

Super GT 2021-3 : Triplé Nissan à Suzuka

Nissan est revenu dans le jeu de belle manière à Suzuka, en plaçant trois GT-R sur le podium de la troisième manche du Super GT 2021.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Nissan est revenu dans le jeu de belle manière à Suzuka, en plaçant trois GT-R sur le podium de la troisième manche du Super GT 2021.

Echos

Même si elle a été disputée après la quatrième, c'était bien la troisième manche du championnat qui se déroulait à Suzuka, après avoir été reportée une première fois de sa date initiale pour cause de situation sanitaire.

Premier pilote touché par la pandémie

Jusqu'à présent, les mesures de prévention prises avaient permis au Super GT de se préserver du virus mais tout a une fin. Le premier pilote infecté par le Covid19 a dû déclarer forfait pour la course de Suzuka : Kohta Kawaii, sur la GR Supra GT du team Greenbrave, a été remplacé à Suzuka par le vétéran Taku Bamba.

Calendrier 2022

Le calendrier du Super GT 2022 a été publié. Comme prévu, il fait l'impasse sur les déplacements outre-mer, et Suzuka retrouve deux courses comme en 2020. La plupart des épreuves feront 300 km, sauf à Fuji en mai avec 500 km et Fuji encore avec 500 miles pour la course du mois d'août.

  1. Okayama 16-17 avril
  2. Fuji 3-4 mai
  3. Suzuka 28-29 mai
  4. Fuji 6-7 août
  5. Suzuka 27-28 août
  6. Sugo 10-11 septembre
  7. Autopolis 1-2 octobre
  8. Motegi 5-6 novembre

Un cap significatif pour Tsugio Matsuda

La victoire de Tsugio Matsuda est sa vingt-troisième dans la série, un chiffre très symbolique pour ce pilote très investi chez Nissan. 23 peut se lire Nissan, en japonais et c'est pour la même raison le numéro de course de la GT-R du team Nismo que Matsuda partage avec Quintarelli depuis 2014. Le pilote italien, lui, voit son compteur passer à dix-sept.

Qualifications

GT500

La mi-saison est habituellement le moment où le lest de victoire rebat le plus les performances. La course de Suzuka n'a pas fait exception, et les qualifications ont couronné des autos peu lestées, alors que les équipages en forme du championnat étaient relégués dans la seconde partie de grille, à tel point que pour la première fois depuis la mise en place de ce système de qualification on ne retrouvait aucune Toyota dans le top 8. De même, aucune voiture chaussée par Bridgestone ne pouvait approcher des deux premières lignes, un autre fait rare.

La pole position revenait à Takuya Izawa sur la Honda NSX-GT no64 du Nakajima Racing, chaussée en Dunlop comme la seconde NSX en première ligne, la no16 du team Mugen. Derrière les deux Honda NSX-GT, les Nissan se refaisaient une santé sur un circuit qui leur est favorable ces dernières années. La GT-R no23 obtenait le troisième temps devant la no24 du Kondo Racing que l'on n'avait pas vu à pareille fête depuis un bon moment.

Parmi les teams en lice pour le championnat, c'est la NSX-GT Astemo no17 qui s'en sortait le mieux grâce à un joli tour de Bertrand Baguette bon pour la sixième place de grille.

GT300

En GT300 les voitures sont un peu moins sensibles au lest, et l'on retrouvait en pole la Subaru BRZ, no61, qui permettait à Dunlop de revendiquer la pole position dans les deux catégories. A ses côtés, la vénérable Toyota 86 MC Machsyaken no5 profitait de sa légèreté pour se hisser en seconde ligne devant la Supra GT no244 du Max Racing et la Lamborghini Huracan JLOC no88. Car Guy, dont le patron était au même moment en piste au Mans, plaçait sa belle Ferrari bleue en cinquième position, son meilleur résultat de la saison.

Les deux leaders du championnat, les GT-R no11 et 56, se contentaient des 17ème et 18ème places, l'AMG GT Leon ne pouvant faire mieux que le 26ème temps.

Course

GT500

Izawa sur la NSX no64 s'envolait en tête devant Oyu sur la NSX no16, mais une défaillance de ses freins l'envoyait à la fin du cinquième tour assez violemment dans les barrières de mousse. Izawa n'était pas blessé mais la voiture enfuie sous les blocs de mousse prenait feu et le safety car entrait en piste, le temps de mettre bonne ordre à la situation.

Après un long moment les choses reprenaient leur cours, Oyu en tête résistant crânement à la meute des GT-R derrière lui avant de finalement devoir s'incliner lors de la séquence des ravitaillements, dont sortait en tête la Nissan no3 de Kohei Hirate devant la no12 Impul de Hiramine, bien placée grâce à un arrêt réalisé tôt. Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu la GT-R Calsonic si bien placée... Mais Hiramine perdait progressivement le rythme et se voyait passer par la GT-R no23 puis la no24.

Au volant de la no23, Tsugio Matsuda accélérait la cadence et revenait dans les roues de Hirate aux deux tiers de l'épreuve. Les deux voitures d'usine de Nismo engageaient un duel prudent, et Matsuda passait en tête devant la no3. Il n'allait plus être rejoint et franchissait la ligne en vainqueur, assurant la troisième victoire consécutive de la GT-R no23 à Suzuka. Hirate ramenait la no3 en seconde position devant la GT-R no24 du Kondo Racing, complétant le podium pour Nissan.

La première Honda était la no1 aux couleurs Stanley en quatrième position devant la première Supra, la no36 TOM'S qui atteignait le top 5 après une course patiente.

GT300

La Subaru BRZ partait en tête mais ne pouvait soutenir sa performance des qualifications, et se voyait bientôt passer par la GR Supra GT no244, puis par la Ferrari Car Guy et la Lamborghini no88.

Les choses en restaient là jusqu'aux ravitaillements où la Toyota 86 MC no5, qui ne changeait pas ses gommes, prenait le commandement. Le pari ne payait pas cependant et la no5 se voyait passer par la Supra Max Racing puis la Lambo no88, avant qu'un tête-à-queue ne la fasse rétrograder encore, alors que l'AMG GT du Goodsmile Racing no4, en bonne forme à Suzuka, se hissait jusqu'au podium.

La GR Supra GT no244 passait la première sous le drapeau à damiers, décrochant une première victoire en Super GT pour le team Max Racing seulement dans sa deuxième saison dans la série, avec la tête du championnat à la clé de surcroît.

Les trois GR Supra GT engagées cette saison ont maintenant une victoire chacune au compteur, démontrant la valeur de cette auto bien partie pour marquer la discipline.

En GT500 Naoki Yamamoto prend la tête du championnat seul devant son coéquipier Tadasuka Makino et l'équipage de la Supra no14 qui n'a pas marqué à Suzuka.

Le Super GT revient les 11 et 12 septembre a Sugo

Crédit images : Nismo (1,2) et  GT Association

Résultats

Troisième manche du championnat Super GT 2021 à Suzuka, 21-22 août 2021

GT500

PoNoMachineDriverLapsDiffTire
123MOTUL AUTECH GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

521:50'23.702MI
23CRAFTSPORTS MOTUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

5211.362MI
324Realize corporation ADVAN GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Mitsunori Takaboshi

Daiki Sasaki

5220.127YH
41STANLEY NSX-GT

Honda NSX-GT

Naoki Yamamoto

Tadasuke Makino

5225.214BS
536au TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuhi Sekiguchi

Sho Tsuboi

5226.208BS
612CALSONIC IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Kazuki Hiramine

Nobuharu Matsushita

5245.076BS
717Astemo NSX-GT

Honda NSX-GT

Koudai Tsukakoshi

Bertrand Baguette

5245.527BS
838ZENT CERUMO GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

5246.485BS
916Red Bull MOTUL MUGEN NSX-GT

Honda NSX-GT

Ukyo Sasahara

Toshiki Oyu

5247.175DL
1037KeePer TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Ryo Hirakawa

Sena Sakaguchi

5248.180BS
118ARTA NSX-GT

Honda NSX-GT

Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

5250.825BS
1214ENEOS X PRIME GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Kazuya Oshima

Kenta Yamashita

5254.806BS
1319WedsSport ADVAN GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

521'02.023YH
1439DENSO KOBELCO SARD GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Heikki Kovalainen

Yuichi Nakayama

521'06.541BS
64Modulo NSX-GT

Honda NSX-GT

Takuya Izawa

Hiroki Otsu

448 LapsDL

GT300

PoNoMachineDriverLapsDiffTire
1244Takanoko-no-yu GR Supra GT

TOYOTA GR Supra

Atsushi Miyake

Yuui Tsutsumi

491:51'32.468YH
288JLOC LAMBORGHINI GT3

Lamborghini HURACAN GT3

Takashi Kogure

Yuya Motojima

496.670YH
34GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG

Mercedes AMG GT3

Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

4913.288YH
49PACIFIC NAC CARGUY Ferrari

Ferrari 488 GT3

Kei Cozzolino

Naoki Yokomizo

4933.364YH
55MACHSYAKEN GTNET MC86 MACH GO

TOYOTA 86 MC

Yuya Hiraki

Reiji Hiraki

4934.738YH
630TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV apr GT

TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV

Hiroaki Nagai

Manabu Orido

4935.327YH
755ARTA NSX GT3

Honda NSX GT3

Shinichi Takagi

Ren Sato

4935.576BS
856Realize Nissan Automobile Technical College GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3

Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

4938.097YH
92muta Racing Lotus MC

LOTUS EVORA MC

Hiroki Katoh

Ryohei Sakaguchi

4945.286BS
1061SUBARU BRZ R&D SPORT

SUBARU BRZ GT300

Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

4946.615DL
1110GAINER TANAX with IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3

Kazuki Hoshino

Keishi Ishikawa

4952.086DL
126Team LeMans Audi R8 LMS

Audi R8 LMS

Satoshi Motoyama

Yoshiaki Katayama

4952.498YH
1334Yogibo NSX GT3

Honda NSX GT3

Ryo Michigami

Shogo Mitsuyama

481 LapYH
1460SYNTIUM LMcorsa GR Supra GT

TOYOTA GR Supra

Hiroki Yoshimoto

Shunsuke Kohno

481 LapDL
1565LEON PYRAMID AMG

Mercedes AMG GT3

Naoya Gamou

Togo Suganami

481 LapBS

Championnat

GT500

PoNoDriverTotal
11Naoki Yamamoto40
21Tadasuke Makino37
314Kazuya Oshima

Kenta Yamashita

35
436Yuhi Sekiguchi

Sho Tsuboi

32
517Koudai Tsukakoshi

Bertrand Baguette

30
63Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

28
737Ryo Hirakawa

Sena Sakaguchi

28
823Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

22
919Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

20
1039Heikki Kovalainen

Yuichi Nakayama

14
118Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

13
1224Mitsunori Takaboshi

Daiki Sasaki

11
1338Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

11
1416Ukyo Sasahara

Toshiki Oyu

10
1512Kazuki Hiramine

Nobuharu Matsushita

8

GT300

PoNoDriverTotal
1244Atsushi Miyake

Yuui Tsutsumi

34
256Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

27
365Naoya Gamou

Togo Suganami

25
411Katsuyuki Hiranaka

Hironobu Yasuda

25
560Hiroki Yoshimoto

Shunsuke Kohno

23
62Hiroki Katoh

Ryohei Sakaguchi

23
788Takashi Kogure

Yuya Motojima

22
852Hiroki Yoshida

Kohta Kawaai

22
94Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

20
1061Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

18
1155Shinichi Takagi

Ren Sato

15
129Kei Cozzolino

Naoki Yokomizo

12
1325Takamitsu Matsui

Kimiya Sato

9
1430Hiroaki Nagai

Manabu Orido

8
1510Kazuki Hoshino

Keishi Ishikawa

7

Pour résumer

Nissan est revenu dans le jeu de belle manière à Suzuka, en plaçant trois GT-R sur le podium de la troisième manche du Super GT 2021.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.