par Pierre-Laurent Ribault

Super GT 2021-2 : Honda conquiert les 500 km de Fuji

Bertrand Baguette et Koudai Tsukakoshi ont remporté la seconde manche du Super GT 2021 à Fuji sur la Honda NSX du team Real Racing, alors que la victoire en GT300 est revenue à la Toyota GR Supra LM Corsa.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Echos

Full Course Yellow oui, Indy Restart non

Deux décisions réglementaires restaient en suspens depuis la fin de l'année dernière : l'adoption du système de Full Course Yellow, et celle du redépart lancé en deux files serrées façon Indycar, comme c'est le cas en DTM.

Le dispositif de Full Course Yellow, largement utilisé dans les championnats internationaux majeurs, est testé depuis plusieurs saisons par le Super GT mais n'est pas simple à implémenter au Japon à cause de la réglementation sur les ondes radio. Il a fallu mettre au point un système de transmission différent à l'infrastructure spécifique. Il a finalement été décidé de le mettre en service sur les circuits qui le permettent, à commencer par le Fuji Speedway, et de l'inaugurer à l'occasion de cette épreuve. Cela a eu des conséquences directes sur la course comme on le verra plus loin.

Par contre, les concurrents se sont prononcés contre le redépart style Indy, jugé trop risqué et plus adapté aux courses de sprint. On en restera donc avec une formation à deux files mais plus sécurisée et bien connue.

Retour de Tadasuke Makino

Absent des circuits depuis la fin de la saison dernière suite à une méchante méningite et un long séjour à l'hôpital, Tadasuke Makino, champion 2020 avec Naoki Yamamoto, a repris le volant en course à l'occasion de cette épreuve. Honda a engagé également Hideki Mutoh en troisième pilote sur la Honda no1 par précaution, mais le relais de Makino s'est passé sans problème et confirme son retour à plein temps.

Annonces concernant le e-fuel en 2024

Lors de sa conférence de presse traditionnelle, Masaaki Bandoh, le président de la GT Association, a été interrogé sur les intentions du Super GT en terme d'action environnementale et de réduction de l'empreinte carbone de la série.

La GT Association travaille sur le long terme avec les constructeurs engagés à propos de l'électricité et de l'hydrogène, il est envisagé dans un premier temps d'adopter l'e-fuel, ce carburant à empreinte carbone neutre également promu par Porsche entre autres, à partir de 2024.

Qualifications

GT500

Les qualifications étaient une démonstration de force de Toyota dont les six voitures étaient regroupées dans les huit premières places de grille, complétées par la Honda NSX GT no8 seconde et la Nissan GT-R no23 en septième position.

La pole position était toutefois l'objet d'une surprise puisque c'est la seule des Supra non chaussée par Bridgestone qui réalisait le meilleur temps aux mains du jeune Ritomo Miyata. On n'a pas l'habitude de voir la Supra no19 du team WedsSport Bandoh à pareille fête mais la combinaison de l'absence de lest et de pneus Yokohama performants permettaient a Miyata de devancer de trois petits centièmes Nirei Fukuzumi sur la NSX ARTA.

Les autres Honda étaient bien loin, en particulier la no1 tout au fond de la grille suite à une petite erreur de Naoki Yamamoto.

Chez Nissan on faisait grise mine également. A part la no23 qualifiée par Ronnie Quintarelli en septième position, les autres GT-R fermaient la marche. Comme l'année dernière, la saison commence péniblement pour le constructeur de Yokohama.

GT300

La toute nouvelle Subaru BRZ n'a pas fait de vagues à Okayama pour la première manche, mais elle était intraitable autant dans les séances libres que lors des qualifications à Fuji. C'est Hideki Yamauchi qui la mettait en pole position, devant Ren Sato sur la NSX GT3 ARTA no55 que l'on n'avait plus vu si haut dans la hiérarchie depuis quelque temps.

Les Toyota GR Supra sont toujours redoutables et formaient la seconde ligne, la no60 LMCorsa devant la no52 Green Brave, la troisième ligne étant composée de la Lotus Evora MC et la Nissan GT-R GT3 Gainer no11.

Les vainqueurs d'Okayama dans la Nissan GT-R GT3 no56 du team Kondo subissaient de plein fouet le lest de victoire de 60kg qui leur était imposé et ne pouvaient passer la Q1, échouant dans le ventre du peloton en 26ème position.

Course

GT500

La gloire de la pole position ne durait pas bien longtemps pour le poleman Ritomo Miyata, immédiatement avalé par la meute constituée des autres Supra chassant la NSX GT de Fukuzumi qui avait pris la tête.

Au troisième tour, le moteur de Quintarelli sur la GT-R no23 disparaissait dans un grand panache de fumée blanche et le safety car était envoyé en piste. Au redépart, Tsuboi sur la Supra no36 passait Fuzukumi et prenait le commandement.

Alors que l'on entamait la séquence du premier des deux arrêts obligatoires de cette longue course, Ishiura sur la Supra Zent no38 perdait tout à coup une roue arrière qui partait se balader en piste. Cet incident provoquait l'application du premier Full Course Yellow de l'histoire de la discipline.

A cet instant précis la Honda NSX Astemo no17 de Baguette et Tsukakoshi, partie de la onzième position, se trouvait en train de ravitailler. La belle aubaine ! Bertrand Baguette s'en retrouvait en tête de l'épreuve devant Tsuboi lorsque le cycle des ravitaillements se terminait.

La Honda menait un bon bout de temps à travers le deuxième cycle des arrêts et alors que l'on attaquait les vingt derniers tours, la course s'animait considérablement. Tsukakoshi, qui avait repris le volant, était passé par Fukuzumi sur la NSX no8 puis par Sho Tsuboi qui avait repris le volant de la Toyota no36. La Honda no17 devenue troisième se trouvait alors sous la menace de la Toyota no14.

C'est alors la Toyota Prius no31 s'arrêtait en piste et déclenchait le troisième FCY de l'épreuve. Une fois la Prius dégagée, les coups de théâtre s'emballaient. Tsuboi ne réaccélérait pas au drapeau vert et se rangeait sur le bas-côté, transmission cassée.

Dans la foulée, Fukuzumi, alors en tête, recevait une pénalité à la suite d'un dépassement sous drapeau jaune ! Tsukakoshi héritait de la première position qu'il conservait jusqu'au drapeau à damier alors que Yamashita sur la Supra no14 passait la ligne une petite seconde derrière lui, lui-même poursuivi par la Supra TOM'S survivante no37 et la Honda no1 de Yamamoto revenue des tréfonds de la grille. Quelle fin de course !

GT300

Comme en GT500, la course du GT300 s'est jouée entre quatre autos. La première partie de la course a vu une bataille serrée entre la Subaru BRZ de Yamauchi suivie comme son ombre par la GT Supra no60 du team LM Corsa menée par Shunsuke Kohno, l'homme de cette course, avec la Honda NSX GT3 ARTA no55 de Ren Sato en embuscade.

C'est pourtant une autre voiture qui émergeait à l'issue du premier cycle des ravitaillements. La GR Supra Green Brave no52 n'avait, contrairement à ses rivales, pas changé ses gommes Bridgestone pendant son arrêt et en profitait pour passer en tête aux mains de Kawaai, qui réussissait à se ménager un écart de plusieurs secondes.

Autre bénéficiaire des arrêts, la NSX GT3 ARTA passait la Subaru et la GT Supra no60, et chassait la GR Supra Green Brave.

En fin de course on retrouvait la GR Supra no52 en tête devant l'autre GR Supra, la no60, la Subaru et la NSX GT3 ARTA, mais, avec 12 tours à couvrir, la voiture de tête devait abandonner, transmission cassée.

C'est la Toyota GR Supra no60 de Kohno qui se retrouvait alors au commandement et remportait la course devant la Subaru BRZ et la NSX ARTA.

Derrière ce quatuor, notons la belle remontée de l'AMG GT Leon no65 qui termine quatrième et celle d'Oliveira et Fujinami sur la Nissan GT-R GT3 no56 jusqu'à la septième place, ce qui leur permet de conserver la tête du championnat.

En GT500, Oshima et Yamashita sur la GR Supra no14 du Rookie Racing ont neuf points d'avance sur Baguette et Tsukakoshi.

La prochaine épreuve, c'est à Suzuka les 29 et 30 mai.

Crédits illustrations : GT Association, Honda Racing, Toyota Gazoo Racing

Classement

500 km de Fuji, deuxième manche du championnat Super GT 2021, 3 et 4 mai 2021

GT500

PoNoMachineDriverLapsDiff.Tire
117Astemo NSX-GT

Honda NSX-GT

Koudai Tsukakoshi

Bertrand Baguette

1103:03'07BS
214ENEOS X PRIME GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Kazuya Oshima

Kenta Yamashita

1100.831BS
337KeePer TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Ryo Hirakawa

Sena Sakaguchi

1101.117BS
41STANLEY NSX-GT

Honda NSX-GT

Naoki Yamamoto

Hideki Mutoh

Tadasuke Makino

1101.552BS
53CRAFTSPORTS MOTUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

11034.102MI
639DENSO KOBELCO SARD GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Heikki Kovalainen

Yuichi Nakayama

11036.390BS
719WedsSport ADVAN GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

11036.443YH
88ARTA NSX-GT

Honda NSX-GT

Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

11045.083BS
912CALSONIC IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Kazuki Hiramine

Nobuharu Matsushita

1101'20.014BS
1064Modulo NSX-GT

Honda NSX-GT

Takuya Izawa

Hiroki Otsu

1101'20.667DL
1116Red Bull MOTUL MUGEN NSX-GT

Honda NSX-GT

Ukyo Sasahara

Toshiki Oyu

1101'26.826DL
1224Realize corporation ADVAN GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Mitsunori Takaboshi

Daiki Sasaki

1091 LapYH
1336au TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuhi Sekiguchi

Sho Tsuboi

9812 LapsBS
38ZENT CERUMO GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500

Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

3179 LapsBS
23MOTUL AUTECH GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500

Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

2108 LapsMI

GT300

PoNoMachineDriverLapsDiff.Tire
160SYNTIUM LMcorsa GR Supra GT

TOYOTA GR Supra

Hiroki Yoshimoto

Shunsuke Kohno

1033:04'16DL
261SUBARU BRZ R&D SPORT

SUBARU BRZ GT300

Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

1030.712DL
355ARTA NSX GT3

Honda NSX GT3

Shinichi Takagi

Ren Sato

1031.286BS
465LEON PYRAMID AMG

Mercedes AMG GT3

Naoya Gamou

Togo Suganami

10321.580BS
510GAINER TANAX with IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3

Kazuki Hoshino

Keishi Ishikawa

1021 LapDL
688JLOC LAMBORGHINI GT3

Lamborghini HURACAN GT3

Takashi Kogure

Yuya Motojima

1021 LapYH
756Realize Nissan Automobile Technical College GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3

Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

1021 LapYH
84GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG

Mercedes AMG GT3

Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

1021 LapYH
918UPGARAGE NSX GT3

Honda NSX GT3

Takashi Kobayashi

Teppei Natori

1021 LapYH
102muta Racing Lotus MC

LOTUS EVORA MC

Hiroki Katoh

Ryohei Sakaguchi

Kazuto Kotaka

1021 LapBS
11244Takanoko-no-yu GR Supra GT

TOYOTA GR Supra

Atsushi Miyake

Yuui Tsutsumi

1021 LapYH
125MACHSYAKEN GTNET MC86 MACH GO

TOYOTA 86 MC

Yuya Hiraki

Reiji Hiraki

1021 LapYH
1325HOPPY Porsche

PORSCHE 911 GT3 R

Takamitsu Matsui

Kimiya Sato

1021 LapYH
1496K-tunes RC F GT3

LEXUS RC F GT3

Morio Nitta

Hibiki Taira

1021 LapDL
1587GRANSEED LAMBORGHINI GT3

Lamborghini HURACAN GT3

Kosuke Matsuura

Natsu Sakaguchi

1021 LapYH

Championnat

GT500

PoNoDriverTotalSW
114Kazuya Oshima

Kenta Yamashita

3570
217Koudai Tsukakoshi

Bertrand Baguette

2652
337Ryo Hirakawa

Sena Sakaguchi

2346
436Yuhi Sekiguchi

Sho Tsuboi

1530
539Heikki Kovalainen

Yuichi Nakayama

1326
61Naoki Yamamoto

Hideki Mutoh

1122
71Tadasuke Makino822
83Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

816
98Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

714
1038Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

510
1119Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

510
1212Kazuki Hiramine

Nobuharu Matsushita

36
1364Takuya Izawa

Hiroki Otsu

12

GT300

PoNoDriverTotalSW
156Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

2472
260Hiroki Yoshimoto

Shunsuke Kohno

2369
365Naoya Gamou

Togo Suganami

2369
461Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

1648
555Shinichi Takagi

Ren Sato

1133
652Hiroki Yoshida

Kohta Kawaai

1133
711Katsuyuki Hiranaka

Hironobu Yasuda

927
810Kazuki Hoshino

Keishi Ishikawa

721
988Takashi Kogure

Yuya Motojima

721
10244Atsushi Miyake

Yuui Tsutsumi

618
1196Morio Nitta

Hibiki Taira

515
1225Takamitsu Matsui

Kimiya Sato

412
134Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

39
1418Takashi Kobayashi

Teppei Natori

26
152Hiroki Katoh

Ryohei Sakaguchi

Kazuto Kotaka

13

Pour résumer

Bertrand Baguette et Koudai Tsukakoshi ont remporté la seconde manche du Super GT 2021 à Fuji sur la Honda NSX du team Real Racing, alors que la victoire en GT300 est revenue à la Toyota GR Supra LM Corsa.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.