Super GT 2014-7 : Seconde victoire consécutive pour Nakajima et Rossiter en Thaïlande
par Pierre-Laurent Ribault

Super GT 2014-7 : Seconde victoire consécutive pour Nakajima et Rossiter en Thaïlande

L'épreuve inaugurale du Chang international circuit à Buriram en Thaïlande a été une réussite à tous points de vue. Les spectateurs étaient au rendez-vous et la course a été disputée jusqu'au bout, apportant un résultat inattendu avec la seconde victoire en deux courses pour Kazuki Nakajima et James Rossiter sur la Lexus RC F Petronas TOM'S #36 qui quitte la Thaïlande en tête du championnat.

Zapping Le Blogauto Essai de la Honda CRV, PHev 2024

Les organisateurs thaïlandais ont tenu leurs promesses. Le circuit était fini à temps, que ce soient les installations de la piste (un "Tilkedrome", rien que ça) ou les infrastructures annexes. Ne manque qu'un moyen plus rapide d'atteindre le circuit que les heures de route depuis la capitale... Ce qui n'a pas découragé les spectateurs enthousiastes locaux, dont plus de 75 000 été dénombrés le jour de la course, un chiffre digne les courses japonaises les plus fréquentées. Le circuit est à peu près complètement plat, ce qui donne une grande visibilité aux spectateurs mais du coup manque un peu de charme pour l'instant.

Deux équipages locaux étaient engagés en GT300: une Porsche GT3-R habituellement vue en championnat thaïlandais et en GT Asia, avec pour l'occasion Alexandre Imperatori au volant associé à la pointure locale VutthikornInthraphuvasak. Cette voiture, engagée sous la bannière i Mobile AAS, un opérateur de téléphonie locale, avait la particularité d'être chaussée en Michelin. L'autre nouvelle voiture était la Toyota 86 "Mother chassis" engagée par Toyota Thaïlande, tout juste arrivée de son premier shakedown sans soucis particulier à Okayama à la fin septembre.

Qualifications GT500

Après les séances libres les Nissan GT-R se présentaient à la première partie de la qualification confiantes, en particulier les #23 et #46 chaussées en Michelin et la #24 du Kondo Racing, elle en Yokohama. Les Honda avaient également montré des performances intéressantes, contrairement aux Lexus qui abordaient la session à la peine. La Q1 faisait des victimes remarquées parmi les favoris au championnat avec les deux Lexus TOM'S #36 et #37 et la GT-R Calsonic Impul #12, alors que comme prévu les GT-R #46, #24 et #23 monopolisaient les premières ligne de la feuille de temps devant la NSX GT Concept ARTA #8. Rebelote en Q2, où la GT-R Kondo #24 de Michael Krumm se faisait souffler à la dernière seconde la pole position par Satoshi Motoyama sur la GT-R S-Road Mola #46, les leaders au championnat Quintarelli-Matsuda sur la GT-R Motul-Autech #23 obtenant le troisième temps devant la Honda #8 de Liuzzi et Matsuura.

Qualifications GT300

Surprise en GT300 puisque la Porsche thaïlandaise #99 dominait outrageusement les qualifications, une performance attribuée à une combinaison redoutable entre l'absence de lest, la voiture n'ayant pas de points, les pneus Michelin qui semblent fonctionner au mieux avec la Porsche et la pointe de vitesse d'Alexandre Imperatori, un spécialiste de la GT3 R. La Subaru BR-Z, elle aussi en Michelin, prenait la seconde position avant de se voir retirer ses temps pour cause de hauteur de caisse trop basse. C'est la Nissan GT-R GT3 B-Max #3 de Kazuki Hoshino et Lucas Ordonez qui héritait de la seconde place de grille devant la BMW Z4 Hatsune Miku des leaders du championnat Nobuteru Taniguchi et Tatsuya Kataoka.

Course GT500

Personne ne voulant tenter le diable sur ce circuit non familier, la grille s'élançait sans agitation à l'issue des deux tours habituels sous safety car. La GT-R #46 de Satoshi Motoyama prenait les devants tandis que l'animation était assurée à l'arrière par Yasuda sur la GT-R #12, qui se faisait éjecter de la mêlée après quelques virages et repartait de la dernière position... Vitantonio Liuzzi particulièrement à l'aise sur la NSX ARTA en troisième position passait pour un temps la GT-R #23 avant de sortir trop large et de devoir redonner sa position.

Michael Krumm, initialement isolé en seconde position sur la GT-R #24, revenait au fur et à mesure sur Satoshi Motoyama en tête et paraissait près de l'attaquer lorsqu'il se retrouvait pendant quelques secondes dans l'incapacité d'enclencher un rapport et devait laisser la GT-R #46 confortablement en tête. Les voitures s'arrêtaient pour leur ravitaillement les unes après les autres et après la séquence, surprise, c'est une Lexus que l'on retrouvait en tête, la #37 de Daisuke Ito !

En décidant de ne pas changer les pneus lors de l'arrêt, TOM'S avait tenté un coup de poker sur ses deux voitures, leur permettant de passer tout le monde. Les Lexus étaient de plus aidées par une épidemie de malchance pour le camp Nissan. Un problème soudain de la GT-R #46, alors en seconde position, la rejetait hors de la lutte pour la victoire tout comme la #23 qui écopait d'un drive-through après avoir involontairement envoyé une GT300 en tête à queue et plongeait au classement. Restaient pour espérer contrer les Lexus TOM'S la #24 de Sasaki, en troisième position, et un JP Oliveira déchainé revenu en quatrième position depuis le fin fond du peloton sur la #12. Du côté Honda, après un bon début de course de la #8, c'est la Wieder Dome #18 de Makowiecki-Yamamoto qui avait repris le flambeau pour se placer en cinquième position.

Dans la dernière partie de l'épreuve Ito sur la Lexus #37 peinait à tenir le rythme à cause de pneus dégradés et était passé par la voiture soeur #36 de Kazuki Nakajima, puis par les deux Nissan #24 et #12. Nakajima, lui aussi en délicatesse avec ses gommes, voyait son avance fondre et Sasaki, sabre au clair, se rapprochait dangereusement de la tête, mais Kazuki Nakajima parvenait néanmoins à conserver le commandement jusqu'au drapeau à damiers pour obtenir la seconde victoire consécutive de la Lexus RC F Petronas TOM'S #36 après Suzuka, devant la Nissan GT-R Kondo Racing #24 et la Nissan GT-R Calsonic Impul #12.

Course GT300

La Porsche thaïlandaise #99 gardait les devants au départ et se construisait rapidement un matelas de secondes lui permettant d'envisager une course en tête confortable, à l'exception d'une alerte lors d'un dépassement de la GT-R #12 où les voitures se touchaient légèrement. Derrière, une lutte qui allait durer toute l'épreuve s'engageait entre la Nissan GT-R #3 et la BMW Z4 #7, les deux voitures "usine" de la catégorie, et la Mercedes #10. L'ordre ne changeait pas au moment des ravitaillements et Alexandre Imperatori sur la Porsche pouvait commencer à penser à la victoire lorsqu'une crevaison lente le ramenait au stand et le retirait de la bataille en tête. Le duel entre la Nissan #3 de Lucas Ordonez et la BMW #7 de Jorg Müller devenait celui pour le drapeau à damier, et le pilote Nissan réussissait à maintenir la BMW derrière jusqu'à l'arrivée pour franchir la ligne en vainqueur pour sa première victoire en Super GT. En troisième position on retrouvait la BMW Z4 Hatsune Miku #4 des leaders au championnat Taniguchi et Kataoka .

Alors que l'on voyait à l'issue de la qualification la GT-R #23 accroître son avance pour arriver en bonne position à Motegi pour la dernière course du championnat, c'est au contraire un regroupement général. James Rossiter passe seul en tête (son équipier Kazuki Nakajima a moins marqué, étant absent sur deux courses plutôt dans la saison pour cause de WEC) pour 3 points devant Ito/Caldarelli et 6 devant Quintarelli/Matsuda, eux-même un seul petit point devant Yasuda-Oliveira... Le championnat est pour l'un de ces quatre équipages, et il faudra l'emporter, pas de comptes d'épicier qui tiennent ! Si jamais, par un extraodinaire concours de circonstances, ces quatre autos n'étaient pas dans le classement, ou loin, il reste une toute petite chance pour Naoki Yamamoto sur la Honda NSX #18 de devenir champion. Il a 14 points de retard sur Rossiter.

En GT300, la position de Taniguchi-Kataoka sur la BMW #4 est plus confortable puisque les deux hommes arriveront à Motegi avec 9 points d'avant sur Hiranaka-Wirdheim sur la Mercedes SLS AMG #11 et Muller-Ara sur la #7.

La dernière course du championnat aura lieu à Motegi les 15 et 16 novembre.

Crédit images : GTA, Toyota, Honda, Nissan

Résultats

GT500

Pos.NoMachineDriverLapsBest LapDiff.(km/h)TireWH
136PETRONAS TOM'S RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Kazuki Nakajima

James Rossiter

661'26.2161:37'58.987BS47
224D'station ADVAN GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Michael Krumm

Daiki Sasaki

661'25.4411.98YH12
312CALSONIC IMPUL GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Hironobu Yasuda

J.P.L.De Oliveira

661'25.4656.689BS49
437KeePer TOM'S RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Daisuke Ito

Andrea Caldarelli

661'26.53716.463BS56
518Weider Modulo NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Naoki Yamamoto

Frederic Makowiecki

661'26.64633.849MI47
619WedsSport ADVAN RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Juichi Wakisaka

Yuhi Sekiguchi

661'26.80235.13YH7
739DENSO KOBELCO SARD RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Hiroaki Ishiura

Oliver Jarvis

661'26.6521'06.957BS18
8100RAYBRIG NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Takashi Kogure

Hideki Mutoh

661'26.8581'08.424BS17
96ENEOS SUSTINA RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Kazuya Oshima

Yuji Kunimoto

661'26.2981'10.954BS42
1023MOTUL AUTECH GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

661'26.4431'13.327MI60
111ZENT CERUMO RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Yuji Tachikawa

Kohei Hirate

661'26.7111'13.954BS39
1217KEIHIN NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Koudai Tsukakoshi

Toshihiro Kaneishi

561'25.81410LapsBS24
1346S Road MOLA GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Satoshi Motoyama

Masataka Yanagida

491'26.30817LapsMI25
8ARTA NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Vitantonio Liuzzi

Kosuke Matsuura

331'26.65233LapsBS14
32Epson NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Daisuke Nakajima

Bertrand Baguette

251'26.69941LapsDL12

GT300

Pos.NoMachineDriverLapsBest LapDiff.(km/h)TireWH
13B-MAX NDDP GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Kazuki Hoshino

Lucas Ordonez

611'34.0941:39'29.702YH25
27Studie BMW Z4

BMW Z4 GT3 / P65B44

Jorg Muller

Seiji Ara

611'34.0270.862YH43
34GOODSMILE HATSUNE MIKU Z4

BMW Z4 GT3 / P65B44

Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

601'34.5061LapYH56
460TWS LM corsa BMW Z4

BMW Z4 GT3 / P65

Akira Iida

Hiroki Yoshimoto

601'35.2821LapYH36
561SUBARU BRZ R&D SPORT

SUBARU BRZ GT300 / EJ20

Kota Sasaki

Takuto Iguchi

601'33.9171LapMI38
650P.MU Exe Aston Martin

Aston Martin V12 Vantage GT3 / V12

Masaki Kano

Nanin Indra-Payoong

601'35.2441LapYH11
799i MOBILE AAS

PORSCHE 911 GT3 R / M97/79

V.Inthraphuvasak

Alexandre Imperatori

601'33.9041LapMI
811GAINER DIXCEL SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Katsuyuki Hiranaka

Bjorn Wirdheim

601'34.9391LapDL54
90MUGEN CR-Z GT

Honda CR-Z / J35A

Yuhki Nakayama

Tomoki Nojiri

601'34.8311LapBS23
1022GREENTEC SLS AMG GT3

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Hisashi Wada

Masaki Jyonai

601'35.0581LapYH
1110GAINER Rn-SPORTS SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Masayuki Ueda

Hideki Yamauchi

591'34.6382LapsDL11
1230IWASAKI apr GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Yuki Iwasaki

Masami Kageyama

591'35.6122LapsYH5
1355ARTA CR-Z GT

Honda CR-Z / J35A

Shinichi Takagi

Takashi Kobayashi

591'35.6342Laps25
14194arto-MC86

TOYOTA 86 / GTA

Takeshi Tsuchiya

N.Charoensukhawatana

591'35.5272LapsYH
152SYNTIUM APPLE MP4-12C

McLaren MP4-12C GT3 / M838T

Kazuho Takahashi

Hiroki Katoh

591'34.8202LapsYH4
1633PUMA KRH PORSCHE

PORSCHE 911 GT3 R / M97/79

Akihiro Tsuzuki

Kyosuke Mineo

591'35.8072LapsYH8
1731OGT Panasonic PRIUS

TOYOTA PRIUS / RV8K

Morio Nitta

Koki Saga

581'34.4633LapsYH28
1888MANEPA LAMBORGHINI GT3

Lamborghini Gallardo GT3 / CEH

Manabu Orido

Takayuki Aoki

561'35.2875LapsYH20
1948Snap-on DIJON Racing GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Keiichi Inoue

Ryuichiro Tomita

441'33.82317LapsYH
65LEON SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Haruki Kurosawa

Tsubasa Kurosawa

201'36.23641LapsYH28
21Audi R8 LMS ultra

Audi R8-LMS ultra / CJJ

Richard Lyons

Tomonobu Fujii

201'37.16641LapsYH14
86CrystalCroco LAMBORGHINI GT3

Lamborghini Gallardo GT3 / CEH

Shinya Hosokawa

Koji Yamanishi

181'36.60143LapsYH25

Championnat GT500

Pos.NoDriverRd1Rd2Rd3Rd4Rd5Rd6Rd7Rd8TotalBehindWH
136James Rossiter2686252067-
237Daisuke Ito

Andrea Caldarelli

20681525864-3
323Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

43201518161-6
412Hironobu Yasuda

Joao Paulo Lima De Oliveira

1120112321160-7
536Kazuki Nakajima86252059-8
618Naoki Yamamoto61432013653-14
76Kazuya Oshima

Yuji Kunimoto

1511268244-23
818Frederic Makowiecki32013642-25
91Yuji Tachikawa

Kohei Hirate

1520439-28
1024Michael Krumm

Daiki Sasaki

8131527-40
1146Satoshi Motoyama

Masataka Yanagida

1154525-42
1217Koudai Tsukakoshi

Toshihiro Kaneishi

511824-43
1339Hiroaki Ishiura

Oliver Jarvis

855422-45
14100Takashi Kogure

Hideki Mutoh

2546320-47
158Vitantonio Liuzzi

Kosuke Matsuura

311014-53
1632Daisuke Nakajima

Bertrand Baguette

11112-55
1719Juichi Wakisaka

Yuhi Sekiguchi

43512-55
1818Jean Karl Vernay61411-56
1936Ryo Hirakawa268-59

Championnat GT300

Pos.NoDriverRd1Rd2Rd3Rd4Rd5Rd6Rd7Rd8TotalBehindWH
14Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

2020881167-
211Katsuyuki Hiranaka

Bjorn Wirdheim

111511152458-9
37Jorg Muller

Seiji Ara

15834131558-9
43Kazuki Hoshino

Lucas Ordonez

868212045-22
561Kota Sasaki

Takuto Iguchi

15

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

L'épreuve inaugurale du Chang international circuit à Buriram en Thaïlande a été une réussite à tous points de vue. Les spectateurs étaient au rendez-vous et la course a été disputée jusqu'au bout, apportant un résultat inattendu avec la seconde victoire en deux courses pour Kazuki Nakajima et James Rossiter sur la Lexus RC F Petronas TOM'S #36 qui quitte la Thaïlande en tête du championnat.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.