Nouvelle Peugeot 9X8 : rugir de plaisir, enfin ?Lancer le diaporama
Peugeot 9X8 2024
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Nouvelle Peugeot 9X8 : rugir de plaisir, enfin ?

On l'avait déjà aperçu en test, furtivement. Désormais c'est en pleine lumière que Peugeot dévoile sa nouvelle 9X8 avec un aileron et des ambitions renouvelée, tout comme sa livrée.

Zapping Le Blogauto Essai de La Mazda MX30 R-EV

Peugeot s'est souvent, par le passé, repris à plusieurs fois pour remporter une compétition. La Peugeot 905 a demandé deux évolutions pour gagner, la 908 HDI Fap a attendu 3 ans pour gagner Le Mans, même au Dakar, le 2008 DKR a connu une première tentative "désastreuse" avec une 11e place pour Peterhansel, le mieux classé.

Bref, espérons que l'histoire se répète et que Peugeot aie trouvé la formule gagnante pour le WEC et les 24 heures du Mans avec la "Peugeot 9X8 2024". Elle ne s'appelle pas EVO mais pourrait. Concrètement, pour ceux qui auraient raté l'épisode #1, Peugeot était parti avec le règlement LMH de "monte au carré", c'est-à-dire les mêmes pneus à l'avant et à l'arrière (31 cm). Ce règlement a été changé "trop tard" pour Peugeot qui ne voulait pas reconcevoir sa voiture pour 2023. Toyota au contraire a reconçu sa GR10 pour l'adapter.

Désormais, on a une EVO avec des pneus différenciés avant/arrière 29/34 cm. L'aérodynamique a été revue totalement et 90% de la carrosserie est différente même si on ne le perçoit pas en regardant la voiture globalement. Ce qui se voit, c'est évidemment l'ajout d'un aileron arrière.

« Nous étions partis sur des choix qui ne sont plus pertinents aujourd’hui et cet écart de performance n’a pas été suffisamment compensé par la BOP (Balance of Performance) en 2023 », explique Olivier Jansonnie, Directeur technique de Peugeot Sport. « L’idée était donc de revenir à un choix de concept de voiture beaucoup plus proche de ce que font nos concurrents, de manière à être ensuite équilibré de manière équivalente par la BOP. D’où notamment l’abandon de la monte de pneumatiques au carré 31/31cm, pour adopter à la place des gommes de 29cm de dimension à l’avant et de 34cm à l’arrière. Ce n’est pas à proprement parler une nouvelle voiture car toute la partie châssis a été conservée, mais il y a beaucoup d’évolutions. Pour bien faire travailler les pneumatiques, il a fallu modifier le centre de gravité de la PEUGEOT 9X8, donc déplacer des pièces, travailler aussi sur des allègements… Et pour avoir une balance aérodynamique bien équilibrée, on a du même coup revu la répartition des efforts aérodynamique ce qui nous a conduit à reconcevoir environ 90 % des éléments de carrosserie avec notamment la greffe d’un aileron arrière. En plus de cela, on a profité de cette nouvelle homologation pour inclure un certain nombre d’évolutions de fiabilité et de performance pour mettre toutes les chances de notre côté. »

Les dessous changent moins comme le châssis. Peugeot Sport a profité, comme indiqué, de la nouvelle homologation pour améliorer la partie moteur et hybride. Esthétiquement, la 9X8 2024 arbore une nouvelle livrée développée en interne. Gris, blanc, jaune fluo. C'est censé symboliser une "meute de lions" pour signifier le collectif et évidemment le logo de Peugeot depuis 1858. C'est en fait la tête de lion très agrandie et mélangée en plusieurs exemplaires. Au final, difficile de distinguer un lion dans ce "camouflage" graphique.

Cette Peugeot 9X8 2024 sera au départ des 6 heures d'Imola le 21 avril 2024. C'est la deuxième course de la saison FIA WEC. Souhaitons à cette nouvelle voiture plus de réussite qu'à sa devancière. Dans la galerie, on vous a mis une petite comparaison 2023/2024 des 9X8 pour voir un peu mieux les différences.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Peugeot a revu entièrement sa copie pour l'endurance WEC. Pour 2024, voilà la nouvelle Peugeot 9X8 qui arbore un aileron, mais a surtout 90% de sa carrosserie qui a été revue. Techniquement, elle s'appuie sur une monte plus classique 29 cm à l'avant, 34 à l'arrière. Fini la monte au carré. Suffisant pour gagner ou au moins jouer les podiums ? Réponse à Imola le 21 avril prochain.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos