par Joest Jonathan Ouaknine

MG au Mans avec RLR

On reproche volontiers à la branche Anglaise de MG de brader l'héritage de la marque. La bonne nouvelle est que l'an prochain, il y aura une voitures soutenue par MG parmi les candidats aux 24 heures du Mans.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

On reproche volontiers à la branche Anglaise de MG de brader l'héritage de la marque. La bonne nouvelle est que l'an prochain, il y aura une voitures soutenue par MG parmi les candidats aux 24 heures du Mans.

Le constructeur a dévoilé son partenariat aujourd'hui même. Guy Jones, directeur marketing de MG UK, pose avec la Lola-MG EX265 de l'équipe RLR.

Retour en 2000. Les "Phoenix Four" veulent lancer une gamme de Rover très sportives, les MG X-Power (ZR, ZS et ZT.) En parallèle, X-Power engage des voitures en BTCC, en rallye et en endurance.

Un partenariat est conclu avec Lola et les Lola/MG B01/60 (alias "EX257") débutent aux 24 heures du Mans 2001. X-Power a invité des concessionnaires MG-Rover dans la Sarthe, où ils découvrent un motorhome qui aurait ridiculisé le Red Bull Energy Station. Hélas, les deux Lola/MG abandonnent.

X-Power revient au Mans en 2002, accompagné d'une voiture privée. Là encore, les 3 voitures sont trahies par leur mécanique.

X-Power jette l'éponge en 2003, mais les écuries privées continuent d'engager des Lola/MG.

Qui dit sport-prototype, dit mic-mac dans les châssis et les Lola/MG ne font pas exception. Ray Mallock récupère une (ou deux?) voiture(s) (celles engagées au Mans en 2001?), fait revoir leur aérodynamique par Lola et remplace le MG par un Judd. Il parle alors de "EX264".

En 2008, Ray Mallock décide de transformer de nouveau sa (ses?) voiture(s), qui devient(nent) une(des) EX265.

En 2010, Nick Reynolds et Jason Longworth, deux ingénieurs, décident de former RLR (à ne pas confondre avec le Rahal Letterman Racing.) Il récupère une EX265.

Ils l'engagent cette année en Le Mans Series.

Pour les deux dernières épreuves de la saison (Silverstone et Estoril), l'EX265 de RLR portera les couleurs de MG. L'objectif est d'être au départ des 24 heures du Mans 2012.

Actuellement, le partenariat entre MG et RLR se limite à des autocollants sur la voiture.

Jones a néanmoins évoqué une future "collaboration technique". Verra-t-on le 1,8l turbo des MG6 à l'arrière de cette ex-Lola-MG? Wait and see.

Source:

MG

Crédit photo: MG, sauf photo 4 (RLR)

A lire également:

La MG6 Magnette débute à Goodwood

L’assemblage de la MG6 démarre à Birmingham

Vidéo: la première pub de la MG6

Pour résumer

On reproche volontiers à la branche Anglaise de MG de brader l'héritage de la marque. La bonne nouvelle est que l'an prochain, il y aura une voitures soutenue par MG parmi les candidats aux 24 heures du Mans.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.