par Nicolas Anderbegani

Ferrari officialise ses pilotes Hypercar

Les pilotes aguerris par l'épopée de la 488 GTE sont de la partie, épaulés par un ancien pilote de Formule 1.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La saison 2023 de l'Endurance sera passionnante, avec l'arrivée de Porsche en LMDH et le grand retour de Ferrari via la catégorie Hypercar, 50 ans après le dernier engagement officiel du cheval cabré dans la catégorie reine de la discipline.

Après la présentation de la 499P et les nombreux essais, réalisés, la liste des 6 pilotes officiels était très attendue. « Avec le choix des équipages, nous avons achevé la dernière étape du programme avant nos débuts à Sebring, se réjouit Antonello Coletta, directeur des activités sportives Ferrari GT. Depuis le premier shakedown de la 499P en juillet, nous avons travaillé sans relâche en impliquant les pilotes de la famille Ferrari. La décision que nous avons prise est liée non seulement aux courses que nous disputerons, mais également au développement que nous allons poursuivre tout au long du championnat. Nous sommes très clairs sur ce que nous pouvons leur demander en matière de développement et de régularité, et pas seulement de vitesse. »

La n°50 sera confiée à Miguel Molina, Antonio Fuoco et Nicklas Nielsen.

Formé en monoplace, Molina, 33 ans, a disputé 7 saisons de DTM jusqu'en 2016 avec Audi avec de basculer vers le GT, pilotant depuis 2017 pour Ferrari. Habitué du WEC, il a remporté le championnat ELMS GT en 2021 avec la structure Iron Lynx.

Antonio Fuoco a été un grand espoir italien de la monoplace, terminant 3e des GP3 Series en 2016. Pilote de développement de la Scuderia, il s'est focalisé sur le GT à partir de 2019, courant en ELMS, en WEC et en IMSA.

Quant à Nicklas Nielsen, quelle ascension ! Le jeune danois de 26 ans s'est fait connaître en remportant le TRofeo Europe Ferrari Challenge en 2018. Il a remporté ensuite le championnat ELMS GT en 2019 et depuis 2020 sévit avec succès dans la classe GT Pro-AM. Il s'est préparé à la course prototype en disputant la saison 2022 du WEC sur une LMP2 engagée par AF Corse.

La n°51 sera confiée pour sa part à un trio de choc avec Alessandro PierGuidi, James Calado et Antonio Giovinazzi.

Les deux premiers sont inséparables depuis 2017 et ont remporté ensemble trois championnats du monde LM GTE Pro (2017, 2021, 2022) et deux fois les 24 heures du Mans LM GTE en 2019 et 2021.

Antonio Giovinazzi est évidemment le renfort "sprint" de la bande. Après avoir piloté plusieurs saisons pour Alfa Romeo en F1, Giovinazzi a perdu son volant fin 2021 et a été recruté comme 3ème pilote pour la Scuderia Ferrari. Pour l'italien, c'est l'occasion de connaître un grand succès, après une année de frustration en Formule E. Il peut rêver d'une belle carrière, comme d'autres anciens pilotes de F1 qui n'y ont pas connu la réussite mais ont pu s'épanouir en Endurance, à l'image d'Allan McNish.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Ferrari a confirmé ses 6 pilotes pour la saison Hypercar 2023 avec la nouvelle 499P. Les multiples champions de GT comme Alessandro Pierguidi et James Calado sont de la partie, épaulés par l'ancien pilote de F1 Antonio Giovinazzi .

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.