Lancer le diaporama
essais BMW LMDh
+9
Credit Photo - BMW
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Endurance : BMW sera au Mans en 2024 !

BMW a commencé officiellement les tests de son prototype LMDh en Italie, sur le circuit de Varano, et en a profité pour préciser son programme.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La M Hybrid V8 LMDh, qui participera au championnat IMSA SportsCar l'année prochaine et qui fera ses débuts aux 24 Heures de Daytona en janvier, a terminé sa première séance cette semaine sur l'Autodromo Riccardo Paletti, du nom du jeune pilote décédé au départ du grand prix du Canada 1982, en s’empalant dans la Ferrari de Didier Pironi qui était resté scotché sur la ligne de départ. Le circuit est situé à proximité du siège du partenaire châssis Dallara.

BMW a effectué pour la dernière fois un bref passage en WEC lors de la super-saison 2018-19 avec la M8 GTE, avant de se concentrer entièrement sur l'IMSA, le championnat d’endurance nord-américain dans la classe GTD Pro avec deux M4 GT3 gérés par l'équipe RLL (Rahal Letterman Lanigan), qui a été confirmée comme son équipe partenaire pour exploiter la M Hybrid V8 LMDh.

Expliquant le calendrier de son engagement en WEC, Andreas Roos, responsable de BMW M Motorsport, a déclaré :  "En raison du calendrier très serré du projet LMDh, le plan a toujours été de se concentrer sur un domaine d'application lors de la première saison en 2023. La série IMSA est parfaitement adaptée pour cela. Cependant, notre objectif à moyen terme était évidemment de courir sur deux fronts avec la BMW M Hybrid V8, et aussi d'utiliser la plate-forme majeure fournie par le WEC et les 24 Heures du Mans. Nous y travaillons maintenant avec détermination, parallèlement à notre programme en Amérique du Nord. Nous avons franchi la prochaine étape importante lundi. »

BMW est le quatrième constructeur différent à avoir testé avec succès une voiture LMDh après Porsche, Cadillac et Acura, qui concourront tous dans la nouvelle classe GTP de l'IMSA l'année prochaine avec BMW. Ce sera le grand retour dans la catégorie reine de BMW au Mans, plus de 20 ans après l’épopée de la V12 LMR, qui avait remporté l’édition 1999.

Les pilotes d'usine Connor De Phillippi et Sheldon van der Linde ont alterné au volant pour le test italien, avec d'autres séances prévues en Europe au cours des prochains mois avant d'expédier les voitures à travers l'Atlantique pour commencer les préparations spécifiques à l'IMSA. Conformément à la réglementation, elle doit participer à l'un des deux tests sanctionnés par l'IMSA prévus les 3-5 octobre à Road Atlanta et les 6-7 décembre à Daytona International Speedway pour homologuer sa voiture aux nouvelles règles du « GTP », la catégorie prototype reine de l’IMSA.

Le nouveau prototype de BMW est dérivé de la version turbocompressée du moteur P66/3 qui équipait ses voitures M4 DTM entre 2018 et 2019. Mais contrairement aux ex-berlines du DTM qui devaient se contenter de 4 cylindres, c’est un moteur V8 qui sera couplé à un système hybride monomarque construit conjointement par Williams Advanced Engineering, Bosch et Xtrac.

Pour résumer

Après Porsche, Cadillac et Acuran BMW a commencé à son tour les essais de son prototype. Les années qui arrivent en Endurance s'annoncent extraordinaires, avec un plateau de prestige. Reste à voir comment cohabiteront les LMDh et les Hypercars.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos