par Nicolas Anderbegani

Audi : annulation probable du programme LMDH

En Avril 2021, Audi annonçait son grand retour dans la catégorie reine de l'Endurance avec un programme LMDh. Après plusieurs rebondissements, il semble que le programme soit désormais enterré,  alors que la rumeur envoie la firme aux Anneaux en Formule 1 d'ici 2026.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Porsche en cavalier seul

Dès septembre 2021, Audi avait annoncé qu'elle renonçait au championnat IMSA pour se concentrer sur le WEC et Le Mans, alors même que la nouvelle règlementation LMDH/Hypercar permet aux constructeurs d'engager la même voiture de part et d'autre de l'Antlantique.

Mais tandis que Porsche, depuis janvier, a déjà enchainé les séances d’essais avec son prototype et parcouru déjà plus de 2000 kilomètres, Audi n’a plus donné de nouvelles ni montré le moindre bout d'aileron, même en teaser. Un porte-parole d'Audi a finalement confirmé à plusieurs médias spécialisés que Audi avait "arrêté le programme (LMDh) pour les 2-3 prochains mois", bien qu'il n'ait pas précisé les raisons de l'arrêt du développement.

Cela vient après une première attribution de châssis par Multimatic, qui devait s'associer à Audi comme il l'a déjà fait avec Porsche, qui a commencé les essais sur piste. D'autres sources affirment même que le programme LMDh d'Audi, qui devait comporter un effort soutenu par l'usine avec l'équipe WRT dans le Championnat du monde d'endurance de la FIA et l'attribution de voitures clientes à la fois au WEC et au championnat IMSA, a été purement et simplement annulé.

F1 ou pas F1 ?

Parallèlement, Audi est l’objet de rumeurs depuis la fin de l'année dernière qui l'envoient en Formule 1 à l'horizon 2026, quand la nouvelle règlementation moteur entrera en vigueur. Ds informations avaient circulé sur un rachat de McLaren F1 et de sa branche de fabrication de voitures de route en novembre dernier, une décision que McLaren a par la suite démenti. D'autres pistes ont été ensuite évoquées, dont Williams et Red Bull, même si l'écurie autrichienne semble se rapprocher d'un deal avec Porsche. Le cycle réglementaire actuel du WEC, combinant les LMDh dès l'an prochain avec les Hypercars du Mans, ne chevaucherait en théorie pas un programme de F1 : il n'est confirmé que jusqu'à la fin de la saison 2025.

Le porte-parole d'Audi a déclaré jeudi dans un autre communiqué que cela n'avait "rien à voir avec la Formule 1" et que les ressources seraient "utilisées différemment et plus judicieusement en ce moment". Une déclaration qui serait à corroborer avec les coûts plus élevés que prévu entourant le programme du Dakar et de Rallye-Raid du constructeur avec la RS Q E-TRon et son système de motorisation hybride complexe. Les premiers résultats solides arrivent néanmoins avec la récente victoire au Desert Challenge.

Notre avis, par leblogauto.com

On attend désormais des annonces concernant Lamborghini, dont l'engagement en LMDh ou en Hypercar est également sur la table depuis un moment. Plus que jamais, les championnats et leurs plateaux sont tributaires des revirements stratégiques des grands constructeurs. Une décision devrait être prise dans les semaines à venir. De son côté, Peugeot retarde ses débuts et ne sera pas au Mans cette année. Encore un peu de patience pour admirer un plateau paradisiaque en piste...

Pour résumer

En Avril 2021, Audi annonçait son grand retour dans la catégorie reine de l'Endurance avec un programme LMDh. Après plusieurs rebondissements, il semble que le programme soit désormais enterré,  alors que la rumeur envoie la firme aux Anneaux en Formule 1 d'ici 2026.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.