par Nicolas Anderbegani

Volkswagen ID.4 GTX, la GTi politiquement correcte ?

Quelques jours après avoir annoncé la naissance de la gamme sportive GTX pour ses véhicules électriques, Volkswagen dévoile le premier modèle représentatif ce de label avec l'ID.4 GTX.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

La sportivité au diapason de la mobilité moderne

L'intitulé du dossier de presse, "Des performances intelligentes pour un plaisir de conduite durable", montre bien à quel point les mentalités et les enjeux ont changé depuis la gloire des GTi dans les années 80. Du sport, l'ID.4 GTX en propose certainement, mais les performances sportives ne sont pas vraiment mises en avant. D'ailleurs, lors de la présentation en grande pompe à l'aéroport de Berlin-Tempelhof, la demonstration a sourtout mis en avant les capacités de traction de l'ID.4 X en lui faisant franchir une rampe avec une pente de 37,5%. Ce n'est pas vraiment ce que l'on demandait de faire à une Golf GTi ou à une 205 Gti dans les années 80 !

Transmission intégrale

Le SUV dispose d'un moteur synchrone à aimants permanents sur l'essieu arrière et reçoit en plus un moteur asynchrone sur l'essieu avant, les deux peuvant fonctionner ensemble pour assurer ainsi une traction intégrale. Combinés, ils délivrent une puissance électrique maximale de 220 kW, correspondant à 299 chevaux classiques, soit 95 de plus que la version jusque-là la plus puissamment motorisée de la gamme du SUV (204 ch). Grâce à la transmission intégrale et à 460 Nm de couple, le modèle est capable d'accélérer de 0 à 60 km / h en 3,2 secondes et de 0 à 100 km / h en 6,2 secondes, avec une vitesse maximale limitée électroniquement à 180 km / h. Attention cependant, la puissance maximale peut se déployer sous certaines conditions (niveau de charge disponible, température de batterie) et seulement pendant 30 secondes sous forme de boost.

Il faut dire aussi que l'autonomie ne doit pas être trop entamée. La batterie de 77 kWh annonce une autonomie de 480 km (WLTP) qui pourrait très vite fondre en cas d'utilisation réellement "GTi". La recharge rapide, sur du courant continu, permet de récupérer 300 kms en 30 min grâce à une puissance de charge allant jusqu’à 125 kW.

Une GT pas vraiment classée X

Visuellement, l'affirmation sportive de la GTX demeure assez discrète. Les boucliers sont redessinés avec l'intégration de 3 petites optiques superposées en nid d'abeilles qui font office de feux de jour, tandis que les feux arrière sont à LED avec effet 3D. La couleur de la carrosserie occupe une plus vaste superficie, le toit et le becquet arrière sont noirs, tandis que la barre de cadre de toit est anthracite brillant.

L'intérieur se pare dans la section supérieure du tableau de bord et dans les intérieurs des portes d'inserts en similicuir de teinte sombre X-Blue, "ce qui représente la durabilité" (sic), contrastant avec les surpiqûres rouges des sièges, qui sont des "symboles de sportivité et de puissance". Le logo GTX apparaît sur le volant, les garnitures de bas de caisse et sur la partie haute des sièges avant. L’ID.4 GTX est dotée de jantes de 20 pouces de série, voire 21 pouces en option. Pour accentuer le look sportif, on peut prendre en option la suspension abaissée de 15 mm, tandis que l’amortissement adaptatif et l’assistance progressive de direction (optionnels) sont plutôt là pour assurer une conduite confortable.

De série, l'ID.4 GTX embarque un affichage tête haute à réalité augmentée, des feux LED matriciels IQ.Light, les nombreuses aides à la conduite ou encore l'écran tactile de 12 pouces de diagonale. La commercialisation en Europe est attendue pour l’été 2021. Un prix de base de 50 415 € hors bonus est indiqué pour le marché allemand.

Notre avis, par leblogauto.com

L'ID.4 gagne un peu de personnalité avec cet ajustement esthétique, tandis que la transmisison intégrale devrait sensiblement améliorer les sensations de conduite et le dynamisme. Toutefois, le label GTX semble légèrement excessif pour ce qu'elle propose, sans même parler d'un prétendu héritage de l'esprit GTi. Une véritable exploitation sportive "à l'ancienne" n'est pas vraiment l'objet de l'ID.4. Nous sommes ici dans une nouvelle ère de l'automobile sportive, intelligente et durable. Contradictoire ?

Pour résumer

Quelques jours après avoir annoncé la naissance de la gamme sportive GTX pour ses véhicules électriques, Volkswagen dévoile le premier modèle représentatif ce de label avec l'ID.4 GTX.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.