par Joest Jonathan Ouaknine

Présentation et essai de l'Opel Ampera

La Hollande possède une image très "verte". C'est donc symboliquement là que Opel a présenté Elle arrivera en concession en fin d'année.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

La Hollande possède une image très "verte". C'est donc symboliquement là que Opel a présenté l'Ampera. Elle arrivera en concession en fin d'année.

Ceci n'est pas une Prius

Avec l'Ampera, Opel veut démocratiser les voitures "propres". La clientèle visée va officiellement au-delà  de la cible traditionnelle (flottes et CSP+ qui souhaitent se "verdir".)

La première étape, c'est une ligne ayant du caractère, afin de plaire aux amoureux de belles carrosseries. Le Français Pierre-Olivier Garcia, designer chez Opel, en parle avec enthousiasme.

Effectivement, personnellement, je trouve que c'est une belle voiture.

Néanmoins, il faut se souvenir que ce n'est qu'une Chevrolet Volt avec une nouvelle face avant:

Pour se distinguer de la Prius, les représentants du constructeur se sont livrés à un tour de passe-passe.

Non, ce n'est pas une hybride! Non, GM ne se lance pas dans la course avec 15 ans de retard sur Honda et Toyota!

Ceci est une voiture électrique! Effectivement, elle dispose d'un moteur électrique de 111kW (150ch), qui peut se recharger sur une simple prise 220V.

Les batteries sont disposées en "T" au centre du véhicule et derrière les sièges arrières. Ces batteries sont composées de 288 cellules lithium-ion, elles pèsent 198kg et elles ont une capacité de 16kWh.

On les recharge en 4h.

En théorie, avec un "plein", vous tenez 100km. Ensuite, le "range extender" , un moteur thermique, prend le relais (sans que vous ne touchiez à quoi que ce soit) et vous offre 500km supplémentaires.

Lorsque la concurrence évoque un "range extender", il s'agit généralement d'un petit moteur d'appoint. Ici, on parle d'un 1,4l EcoTECH 86ch et il est bien visible sous le capot.

Bref, n'en déplaise à Opel, il s'agit bel et bien d'une hybride plug-in. Même si elle possède une belle autonomie en mode "tout électrique". L'autre différence étant que les moteurs ne fonctionnent pas en même temps.

Pour votre argent?

Toujours dans cet objectif de "normalisation", l'Ampera dispose (dixit Opel) d'une finition "digne des berlines thermiques vendues au même prix" (NDLA: je vais évoquer le tarif à la fin et je vous conseille de relire ensuite ce paragraphe.)

C'est une vraie 4 places avec un coffre de 310 litres (extensible à 1 005 littres une fois la banquette rabattue.)

Côté équipements, elle a d'emblée droit à des sièges en cuir (chauffants à l'avant), le climate control, le cruise control et à 8 airbags.

Cette version "Cosmo pack" dispose en plus d'un GPS avec écran tactile, d'une hifi Bose avec 6 HP + caisson de basse "Energy Efficient Series" (qui consomme 50% d'energie en moins) et d'une caméra de recul.

Certes, l'équipement est complet. Certes, la finition est supérieure à celle d'une Prius.

Mais la qualité perçue est très "Américaine". Je suis très réservé sur le vieillissement de la planche de bord.

Quant au GPS, ses graphismes auraient jugés bons il y a 10 ans.

Au volant

Même l'ordinateur de bord ne croit pas aux 600km d'autonomie! Au démarrage, il annonce 60km en mode électrique pur (+-10%, suivant l'historique) et environ 450km d'autonomie en mode "thermique" (là encore +-10%.) Soit un total de 510km.

Et dés les premiers kilomètres, les "60km" fondent comme neige au soleil (au-delà du kilométrage effectivement parcouru.)

La boule verte, à droite, indique votre style de conduite. Si vous accélérez fort, elle s'élève et si vous freinez fort, elle s'affaisse. Donc, si vous êtes un as de l'éco-conduite, la boule ne bouge pas.

Notez enfin qu'il existe plusieurs modes de fonctionnement:

- Normal

- Sport

- Montagne

- Hold (tout thermique)

Évidemment, la voiture se mue dans le plus grand silence.

Côté tenue de route, on retrouve les origines yankees avec des suspensions qui pompent et un roulis excessif.

Avec 150ch pour 1,7t, ce n'est pas une sportive. Même en mode "Sport", il lui faut 9 secondes pour atteindre 100km/h. Curieusement, en mode "Normal", il y a un effet kick-down lors des reprises (alors que la boite ne possède qu'un seul rapport.)

Il faut tout de même souligner que par rapport aux autres voitures vertes, elle a beaucoup moins de bruits de roulement ou de perturbations aérodynamiques.

C'est notamment du à ses pneus.

Questions sans réponses

A l'issu de la présentation, les officiels d'Opel ont gentiment esquivé la traditionnelle séance de questions/réponses. D'où des interrogations en suspens.

A titre personnel, je suis toujours dubitatif face à la fiabilité de l'ensemble.

Il est vrai que les moteurs ont électriques ont moins de pièces en mouvement, donc moins de risque de panne mécanique. Les batteries sont capable de tenir 160 000km. Opel propose même une garantie 800 000km ou 5 ans (ce qui implique donc un remplacement gratuit des batteries.)

Mais le talon d'Achille des plug-in, c'est avant tout le risque de panne logiciel. Car ce sont des voitures bourrée de calculateurs, avec une architecture complexe.

Quid aussi du moteur EcoTECH? Supposons qu'en temps normal, vous fassiez une vingtaine de kilomètres par jour et que vous la rechargez très régulièrement. Du coup, vous ne sollicitez jamais le "range extender". Un jour, vous décidez de partir en vacances. Est-ce que le "range extender" sera capable de fonctionner, après des semaines, voir des mois d'arrêt?

Est-ce que cela signifie qu'à intervalles réguliers, il faudra décharger la batterie ou rouler en mode "hold", afin de faire fonctionner le moteur thermique? Ca serait un comble pour une voiture qui se revendique électrique!

L'entretien est forcément complexe. Actuellement, seuls 12 réseaux Français (soit 50 des 137 concessionnaires Opel) disposent de l’agrément pour entretenir une Ampera. Déjà, si vous êtes à la Macif, vous pouvez être à peu près sur qu'aucun concessionnaire n'a l'agrément de l'assureur et en cas d'accident, vous ne serez pas remboursé.

En cas de pépin, l'assistance Opel se déplace 24h/24, 7jours/7. Mais il vaut mieux éviter de tomber en panne loin d'un des concessionnaires agréés...

A l'étranger, c'est pire. Outre-Manche, l'Ampera n'y débarquera que fin 2012 (avec un badge Vauxhall.) Donc d'ici là, évitez la perfide Albion. Et on ne parle même pas de l'Afrique du Nord...

Et ce ne sont pas les câbles oranges, sous le capot, plus ou moins bien fixés qui vont vous rassurer...

Conclusion

Si l'Ampera était à 25 000€ ou à 30 000€, je vous aurais dit d'en acheter une.

Néanmoins, les tarifs débuteront à 44 500€ avec la "Cosmo". La "Cosmo Pack" de cet essai est à 46 400€. Une version "Edition" à 42 900€ devrait arriver dans un second temps.

Vu qu'elle n'émet que 40g de CO2 au kilomètre, elle a droit à un bonus de 5 000€. D'après Opel, à l'usage, elle vous coutera environ 500€ de moins par an qu'une berline diesel. Si vous changez de voiture tous les 3 ans, il faut donc comparer l'Ampera à une voiture vendue 36 400€.

En conséquence, on retombe dans la dichotomie habituelle des hybrides.

Si vous êtes militant écologiste à vos heures et que vous souhaitez une berline "propre" ayant davantage de personnalité et de meilleures prestations que les autres hybrides, l'Ampera est pour vous.

En plus, elle vous permettra de rester plus souvent en mode "tout électrique" et elle peut se recharger sur une prise domestique.

La marque au blitz table ainsi sur 1 500 "e-novateurs" en 2012 (contredisant au passage son discours "d'électrique pour tous".)

Il rajoutent que sans aides gouvernementales supplémentaires, il sera compliqué d'en vendre plus.

Pour les autres, il est évident qu'il existe un gouffre entre une Ampera et une voiture "normale" de prix équivalent.En utilisant les calculs d'Opel, il est financièrement plus intéressant de rouler en BMW 320d, par exemple.

Finition, performances, agrément de conduite et tenue de route sont dans la moyenne basse. Si l'aspect environnemental ne fait pas parti de vos priorités, il est clair que l'Ampera manquera d'atouts pour vous séduire.

A lire également:

Salon de Genève 2011: Opel Ampera de série

Pour résumer

La Hollande possède une image très "verte". C'est donc symboliquement là que Opel a présenté Elle arrivera en concession en fin d'année.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.