par Gautier Bottet

Plan électrique de Honda en Chine, avec exports en vue

Peu à peu, Honda dévoiles ses ambitions dans le monde de l'électrique. C'est à présent au tour de son offre en Chine de préparer sa transition, de façon encore prudente. Surtout, Honda prévoit désormais, comme tant d'autres, d'exporter ses voitures électriques de Chine vers d'autres pays...

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Peu à peu, Honda dévoiles ses ambitions dans le monde de l'électrique. C'est à présent au tour de son offre en Chine de préparer sa transition, de façon encore prudente. Surtout, Honda prévoit désormais, comme tant d'autres, d'exporter ses voitures électriques de Chine vers d'autres pays...

  • Deux premiers modèles dérivés du Vezel

  • e:N SUV, e:N GT et e:N Coupé concepts présentés

En Chine, Honda ne prévoit pas de passer au 100% zéro émissions de CO2 avant 2040, avec comme point de passage une part de 40% en 2030, et de 80% en 2035. Et quant Honda parle de zéro émissions, il continue à parler à la fois de véhicules électriques avec batterie, ou pile à hydrogène. Et pour parvenir à son objectif, Honda prévoit de ne plus lancer de modèles thermiques après 2030 en Chine. Plus de thermiques, mais toujours des hybrides, dont la marque est aujourd'hui un des principaux producteurs dans le pays avec son compatriote Toyota.

Pas encore 100% à court terme donc. Néanmoins, la gamme va s'enrichir assez rapidement, puisque 10 modèles électriques de marque Honda seront lancés dans les 5 ans à venir en Chine. Le tout en mettant en avant la nouvelle appellation e:N. La marque passe ainsi à son tour à un système d'appellations composé de codes alphanumériques.

Les deux premiers modèles viennent d'être présentés. Il s'agit des deux SUV, e:NS1 et e:NP1. Deux modèles quasiment identique, puisqu'il s'agit de versions électriques du dernier Vezel / HR-V. La différence ? Le e:NS1 sera produit par Dongfeng-Honda, le e:NP1 par GAC-Honda. Ce ne sont pas tout à fait les premiers modèles électriques de Honda. Le groupe japonais diffuse déjà en Chine les Everus VE-1 et Ciimo X-NV. Des versions électriques de la première génération de Vezel / HR-V. Mais les nouveaux e:NS1 et e:NP1 porteront bien le badge Honda...

Avec la stratégie Honda de duplication des gammes en Chine entre ses deux co-entreprises, on peut donc déjà deviner que sur 10 nouveaux modèles annoncés, il n'y aura en réalité que 5 vrais nouveaux véhicules, avec chacun un jumeau... Sur ces 5 nouveaux modèles, on en connait donc déjà un. Et trois autres ont été annoncés sous forme de concepts. Il y a le SUV e:N SUV, la grande berline e:N GT, et la berline profilée qui semble plus compacte e:N Coupé. Ces véhicules sont basés sur une nouvelle plateforme, assez logiquement baptisée e:N Architecture, et seront dotés d'un d'un ensemble électronique plus unifié qualifié de e:N OS. Les batteries de tous ces modèles seront fournies par CATL.

Cette stratégie sera accompagnée au niveau de chaque coentreprise par l'implantation de nouveaux sites de production dédiés aux modèles électriques, mais aussi le déploiement d'un réseau spécifique e:N.

Pour la Chine, et pour l'export

Ces modèles sont destinés à la Chine donc. Mais pas uniquement. Honda s'aligne sur de nombreux autres constructeurs qui font à présent du premier marché mondial un hub de production pour l'export. Suite à l'arrêt des activités de production de Honda en Europe, et la croissance de l'électrique sur notre marché, on peut déjà avancer que certains de ces modèles arriveront dans les concession Honda de notre continent.

Rappelons au passage que Honda avait été le premier constructeur étranger à produire en Chine pour l'export, en 2003. A l'époque il s'agissait de la petite citadine Jazz, produite dans une usine spécifique à Guangzhou, avec une coentreprise spécifique détenue à l'origine à 25% par GAC et 10% par Dongfeng... Le site et la coentreprise sont désormais entièrement intégrés à GAC-Honda.

Pour résumer

Peu à peu, Honda dévoiles ses ambitions dans le monde de l'électrique. C'est à présent au tour de son offre en Chine de préparer sa transition, de façon encore prudente. Surtout, Honda prévoit désormais, comme tant d'autres, d'exporter ses voitures électriques de Chine vers d'autres pays...

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.