par Joest Jonathan Ouaknine

Phoenix Electric SUV: de quoi réconcilier amateurs de SUV et écologistes?

Les Etats-Unis sont largement pointés du doigt pour leurs émissions de CO2. Principal cible visée: les énormes pick-up et autres SUV aussi polluants qu'inutiles en ville.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Depuis peu, les consommateurs américains sont sensibilisés aux problèmes envirronementaux. D'où une prolifération de véhicules électriques. Derniers en date: le SUV et le pick-up de Phoenix Electric, qui sont a priori, les premiers disponibles dans cette catégorie de véhicules.

Ce qui vient immédiatement à l'esprit en regardant ces deux véhicules, on pense tout de suite: "C'est un Ssangyong Actyon!" Il ne s'agit pas d'une copie électrisée, mais bien d'une adaptation (même si Phoenix est très fort au jeu du "ni Ssangyong, ni Actyon.") Les deux modèles troquent leurs mécaniques contre des batteries et un moteur électrique. De quoi atteindre 150km/h avec quatre passagers et le coffre plein.

Pas d'autres performances communiquées, mais une autonomie de 200km (une deuxième génération de véhicule aura une autonomie de 400km.) Tarif: 45 000$ (tout compris, pas besoin de fournir un Ssangyong.)

Phoenix espère l'homologuer rapidement, pour pouvoir le vendre dés fin 2007. Il en espère alors en vendre 500 rien qu'en Californie et 8000 en année pleine.

Des "trucks" et des "quat'quat" électriques? Pourquoi pas, après tout, leurs propriétaires recherchent avant tout un gabarit (censé procurer un sentiment de sécurité) et un look, que le Phoenix possède.

Source:

Autoblog

A lire également:

AC Propulsion eBox: le cube écolo

Tesla Roadster: première prune

Pour résumer

Les Etats-Unis sont largement pointés du doigt pour leurs émissions de CO2. Principal cible visée: les énormes pick-up et autres SUV aussi polluants qu'inutiles en ville.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.