Nissan prévoit une percée dans les batteries électriques à l'état solide d'ici 2029
par Elisabeth Studer

Nissan prévoit une percée dans les batteries électriques à l'état solide d'ici 2029

Nissan affirme qu'il serait en mesure de produire en masse des véhicules électriques alimentés par le Saint Graal des batteries avant la fin de la décennie, à savoir des batteries électriques à l'état solide.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Nissan veut faire une percée sur les batteries à l’état solide

Nissan prévoit de produire en masse des véhicules électriques alimentés par des batteries de nouvelle génération avancées d'ici début 2029, a déclaré l'entreprise lors d'une visite d'une usine pilote encore en cours de construction.

Le constructeur prévoit ainsi de prendre une longueur d'avance sur ses concurrents en réalisant une percée tant attendue dans les batteries à état solide. Lesquelles ont la particularité de remplacer les liquides corrosifs présents dans les batteries conventionnelles par des métaux solides et sont largement considérées comme la prochaine étape pour les véhicules électriques et les principaux constructeurs automobiles se lancent dans la course pour développer des versions pouvant être produites en série.

Les constructeurs automobiles japonais traditionnels ont pris du retard par rapport à de nouveaux concurrents comme Tesla aux États-Unis et BYD en Chine dans le secteur émergent des véhicules entièrement électriques.

Mais Nissan, tout comme d'autres entreprises, voit une opportunité de rattraper et peut-être même de prendre de l'avance avec un nouveau type de batterie qui promet d'être plus puissant, moins cher, plus sûr et plus rapide à charger que les batteries lithium-ion utilisées aujourd'hui.

Des rivaux déjà sur les rangs

Des rivaux tels que Volkswagen et Toyota ont également dévoilé des plans pour produire des véhicules électriques dotés de batterie à l’état solide, Toyota fixant une date de début de commercialisation entre 2027 et 2028.

D’importants défis subsistent

Cependant, d'importants défis subsistent avant que la technologie n'atteigne une production de masse en vue de permettre la commercialisation.

L'immense installation que Nissan a présentée récemment n’en est encore qu’à ses débuts, mais les responsables de l'entreprise ont déclaré qu'elle devrait commencer à exploiter une ligne de production pilote d'ici mars 2025, avec une production commerciale de véhicules électriques prévue à partir de l'exercice fiscal 2028, qui se déroule d'avril 2028 à mars 2029.

« Une fois que les véhicules électriques seront lancés, les coûts baisseront par rapport au moteur à combustion interne » affirme le vice-président exécutif Hideyuki Sakamoto aux journalistes lors d'une visite de l'immense installation au sud-ouest de Tokyo. Insistant même sur le côté «pratique » de ce type de voitures, en affirmant « vous n'aurez jamais à aller à une station-service ». Certes, mais il faudra bien recharger ledit véhicule. Jolie manière de détourner un inconvénient en avantage …

Les responsables de Nissan ont également laissé entendre qu'ils pensent être plus proches d'une solution impliquant l'utilisation d'une forme métallique de lithium. Offrant néanmoins peu de détails sur de nombreux aspects de la technologie, ainsi que sur le montant des investissements et les plans de production mondiaux.

Notre avis, par leblogauto.com

En février 2023, Nissan affirmait être en « position de leader dans sa catégorie » pour produire le premier lot de batteries à l'état solide, sans liquide et à moindre coût, en 2025, avec la production prévue d'un tout nouveau véhicule électrique alimenté par ces batteries en 2028.

Un calendrier communiqué par le vice-président senior de la recherche et du développement de l'entreprise en Europe, David Moss, s’entretenant avec le magazine britannique Autocar des avancées de la marque japonaise dans la technologie à l'état solide.

Nissan a initialement annoncé son implication dans le développement de batteries à l'état solide pour les véhicules électriques en 2021, en déclarant qu'il construirait une installation pilote où des prototypes de cellules seraient fabriqués.

Un an plus tard, le développement de prototypes était en cours au Nissan Research Center dans la préfecture de Kanagawa, au Japon.

Sources : Nissan, Associated Press

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Nissan affirme qu'il serait en mesure de produire en masse des véhicules électriques alimentés par le Saint Graal des batteries avant la fin de la décennie, à savoir des batteries électriques à l'état solide.
Nissan prévoit de produire en masse des véhicules électriques alimentés par des batteries de nouvelle génération avancées d'ici début 2029, a déclaré l'entreprise lors d'une visite d'une usine pilote encore en cours de construction.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.