Lightyear proche du gouffre financier
par Thibaut Emme

Lightyear proche du gouffre financier

Le constructeur de véhicules électriques semble à deux doigts de mettre la clé sous la porte. La voiture à panneaux solaires est officiellement arrêtée et une de ses filiales a été mise en faillite !

Zapping Le Blogauto Essai Opel Grandland GSE

L'histoire est un peu compliquée, mais finalement assez classique en affaires. Lightyear est le constructeur, mais Atlas Technologies B.V. (de droit néerlandais donc) est une filiale qui est responsable de la production de la Lightyear 0.

La Lightyear 0 sacrifiée

Or, la Lightyear 0 a été tout bonnement arrêtée par le constructeur. Cette voiture qui devait être vendue "autour de 100 000 €" se retrouve à 250 000 €. La production a débuté à la mi-novembre, en Finlande. Sauf que cette voiture, bien que limitée en nombre d'exemplaires, ne se vend pas. Sur les 1000 unités prévues, à peine 150 auraient été construites. Et encore, un porte-parole parle d'une "poignée" seulement.

Résultat, Lightyear coupe tout bonnement la branche pourrie avant que cela ne gangrène toute la société. Lightyear a décidé de se concentrer sur la Lightyear 2, bien plus abordable (on parle de 40 000 €). Sauf que la production n'est prévue qu'en 2025 ! Et d'ici là ?

Trouver de nouveaux investisseurs

Lightyear proche du gouffre financier - Trouver de nouveaux investisseurs

D'ici là c'est la mise en faillite de Atlas Technologies. La société s'est déclarée en cessation de paiements et en faillite. Tous les emplois sont supprimés et le tribunal de Den Bosch (Bois-le-Duc aux Pays-Bas) a nommé un curateur. Il doit voir si un redémarrage est encore possible.

Pourtant, les finances de Lightyear étaient dans le rouge écarlate depuis longtemps. Pas de surprise. Néanmoins, la société fondée par Arjo van der Ham, Koen van Ham, Lex Hoefsloot, Martijn Lammers, et Qurein Biewenga en 2016 a réussi encore et encore à lever des fonds. On parle de plus de 200 millions d'euros depuis le début.

Désormais, Lightyear va retourner au charbon pour trouver de nouveaux investisseurs pour financer la voiture "2". Celle-ci continuera stupidement d'avoir des panneaux photovoltaïques partout et ne devrait donc coûter "que" 35 à 40 000 €. LeasePlan a signé un accord pour 20 000 Lightyear 2, si la voiture voit le jour.

Notre avis, par leblogauto.com

Lancer une nouvelle marque et une nouvelle voiture coûte de l'argent, beaucoup d'argent. Mais il faut avouer que LightYear a cramé la caisse. Que penser de la "2" ? Elle doit aussi avoir les panneaux photovoltaïques qui coûtent très cher pour un apport minime à l'autonomie.

Elle promet aussi 800 km d'autonomie et une charge trois fois plus rapide que les autres véhicules électriques. Et pour moins de 40 000 € ? La blague. Mais tant qu'il y aura des...investisseurs pour financer ce genre de choses.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Lightyear n'a pas fait faillite. En fait, c'est Atlas Technologies, une filiale du constructeur qui est déclaré en faillite. Cela permet à Lightyear de sauver les meubles, mais pas les emplois.

Et de chercher de nouveaux investisseurs pour financer la nouvelle voiture, la 2, qui a une fiche technique promise à faire pâlir Elon Musk, tout en étant moins cher qu'une Model 3. On y croit ? Ou pas.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.