par Thibaut Emme
Un tweet et ça repart

Le Tesla Semi livré le 1er décembre à Pepsi ?

Comme souvent avec Elon Musk, c'est via Twitter (qu'il veut finalement bien racheter NDLA) que le patron de Tesla donne les infos sur la marque. Ici, cela concerne le camion 100% électrique, le Tesla Semi qui va enfin entrer en production.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Lors de sa présentation en 2017, le Semi, le camion tracteur à batterie de Tesla, devait arriver sur les route fin 2019. Reports, rumeurs, nouvelles dates officieuses... Trois ans plus tard, nous sommes en octobre 2022 et voilà que le patron lui-même indique que le Semi va entrer en production. Les premiers exemplaires seront livrés à PepsiCo Inc (Pepsi) le 1er décembre 2022. 3 ans de retard, de n'est rien dans l'univers Tesla.

On obtient une autre information, toujours via l'oiseau bleu de Twitter : le Tesla Semi aura une autonomie de 500 miles (soit plus de 800 km). En utilisant les "Semi Chargers", le camion pourra récupérer 70% de son autonomie en 30 minutes. Le prix estimé est pour le moment de 180 000 dollars prix de départ aux USA. Normalement, le camion devrait pouvoir récupérer 40 000 dollars de taxes si on en croit l'agence Reuters.

Pour les sociétés, le but d'utiliser des camions électriques ou électrifiés (hybrides) est de baisser globalement l'empreinte carbone. Selon Ramon Laguarta, le boss de PepsiCo, les transports représentent 10% des émissions de gaz à effet de serre du géant de l'agroalimentaire (Pepsi, 7Up, Doritos, Mountain Dew, etc.). Evidemment, utiliser des Tesla Semi ne fera pas baisser de 10% les émissions globales, mais c'est un total de petites réductions qui feront baisser l'ensemble.

On ne connait pas pour le moment la montée en cadence prévue, ni le nombre de livraison avant la fin de l'année. On ne sait pas non plus si les autres clients seront livrés dans la foulée de Pepsi, ou s'il va y avoir une période d'observation pour déceler les défauts et les bugs de jeunesse.

Le camion 100% électrique devrait être utilisé pour alimenter les centres logistiques depuis les usines, mais aussi faire des livraisons aux détaillants. D'autres clients que Pepsi devraient suivre, avec les géants de la logistique bien entendu. Quant à l'arrivée en Europe, mystère ! Le Semi avec son long capot n'est pas le modèle idéal sur le vieux continent.

En effet, en Europe, la règlementation limite la longueur totale des semi-remorques. La longueur du tracteur est donc intégrée à cette limite. C'est pour cela que l'on a majoritairement des "nez plats" chez nous pour maximiser la longueur de la remorque. Mais, rien n'interdit les Freightliner, Mack ou autres camions "américains" de rouler chez nous. Ce Tesla pourra donc venir, dans quelques mois, années....

Notre avis, par leblogauto.com

Pour Tesla, il y a urgence à sortir le Semi. En effet, le constructeur s'est déjà fait couper l'herbe sous le pied pour les pickups 100% électriques, il ne faudrait pas que cela recommence avec les camions. Chez Mercedes, le eActros arrive en essais conditions réelles en 2023 (pour Amazon notamment) et devrait être mis en série en 2024.

Elon Musk étonne, mais arrive toujours à repousser les lancements sans que cela soit mal perçu par les clients. Clients, comme Pepsi, qui seront en plus des beta testeurs d'un camion bourré d'électronique (caméra, intelligence artificielle, etc.). Un peu comme Steve Jobs et Apple en son temps, Musk et Tesla fascinent des "early adopters" (*) qui ont une tolérance sur le produit très importante.

Notes

(*) un early adopter achète dès leur sortie certains produits. Il va même jusqu'à accepter des versions beta, voire alpha mal ou peu testée. Les early adopters peuvent être qualifiés de "fans" d'un produit ou d'une marque et sont de puissant relais de la communication de l'entreprise.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le camion 100% électrique de Tesla, le Semi, va entrer en production. C'est le grand patron Elon Musk qui l'a annoncé sur Twitter. Ce sera la multinationale agroalimentaire PepsiCo Inc. qui sera livrée la première, le 1er décembre.

Pour le moment, on ne connait pas la production visée ni la montée en cadence.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.