par Thibaut Emme

Le Renault Kango E-Tech EV45 à partir de 33 600 €HT

Doté de moins de kWh lors du lancement de la première version, le Renault Kangoo Z.E., pardon E-Tech 100% électrique dispose désormais de 45 kWh net ce qui repousse l'autonomie à 300 km. Et on connait le prix.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

On connaissait déjà la fiche technique du Kangoo E-TECH EV45 depuis quelques mois. Désormais, le lancement commercial est une réalité et on connait le prix du fourgon électrique. Le nouveau Kangoo E-TECH EV45 (pour 45 kWh utiles) démarre à 33 600 € HT en longueur 1.

La batterie n'obère pas le volume de chargement qui va jusqu'à 3,9 m3 en L1, et 4,9 m3 en L2 (version longue 2). La charge utile est de 600 kg en L1 et 800 kg en L2. Le Kangoo peut remorquer jusqu'à 1500 kg. Comme les versions thermiques, il dispose des astuces comme la grande porte latérale "Sésame ouvre-toi par Renault", mais aussi la galerie intérieure "Easy Inside Rack" ou la possibilité d'avoir trois sièges avec le dossier de celui du milieu qui peut se rabattre pour faire un "bureau".

La batterie offre 45 kWh net utilisable. Selon Renault, comme elle est faite de 8 modules indépendants, elle peut être réparée. Entre cela et la garantie 8 ans ou 160 000 km, Renault tente de convaincre les entrepreneurs frileux de passer au VE. Si la capacité passe sous les 70% de la valeur nominale (SoH) durant la période de garantie Renault la remplace gratuitement. L'autonomie en WLTP grimpe jusqu'à 300 km.

 

Podcast Men's Up Life
 

45 kWh pour le Kangoo E-Tech

Le moteur développe 90 kW soit 122 chevaux pour 245 Nm de couple. Evidemment, il y a un mode Eco pour économiser l'autonomie mais ramollir le véhicule niveau reprises et accélérations. Trois modes de mode régénératif sont disponibles : B1 pour une régen faible qui permet de "laisser rouler" le véhicule, B2 pour une régen polyvalente qui ressemble à un frein moteur classique, et B3 qui est un mode renforcé pour freiner sans toucher aux freins, ou dans les fortes descentes. D'ailleurs, le freinage hydraulique est complété par un ARBS (Adaptative Regenerative Brake System) pour récupérer de l'électricité même en freinant.

Attention dans les versions, il y a une version avec un chargeur courant alternatif (AC) triphasé de 11 kW maximum. Cela limite l'utilisation à des tournées régulières qui ne dépassent pas trop les 300 km. En effet, sous 11 kW (charge accélérée) il faut 1h30 pour récupérer environ 100 km d'autonomie. En revanche, il y a des version compatibles avec la charge rapide (courant continu DC) jusqu'à 80 kW. Cette version embarque aussi un chargeur AC 22 kW et un refroidissement liquide pour la batterie. Il n'y a que 1200 € HT de différence et le jeu en vaut sans doute la chandelle si vous devez faire des recharges rapides pour augmenter l'autonomie quotidienne. Avec 80 kW c'est 170 km d'autonomie récupérés en 30 minutes.

Le Master a droit à 52 kWh

Le grand fourgon Master dispose d'une batterie de 52 kWh net. Cela permet plus de 200 km d'autonomie WLTP. Sur ce Master, pas de chargeur 11 kW. La charge courant alternatif ne peut pas excéder 7,4 kW (wallbox monophasée). Il y a aussi un chargeur courant continu à 22 kW. De quoi récupérer 50 km d'autonomie en 45 minutes de charge. Bref, ce n'est pas avec lui que vous traverserez la France en faisant des charges rapides.

Ici, le moteur fait 57 kW (76 ch) ce qui doit être suffisant pour bouger le fourgon dans toutes ses longueurs et hauteurs, enfin en zone péri-urbaine. Le Master en L1 et H1 débute à 56 900 € HT.

Les deux fourgons sont made in France. Maubeuge pour le Kangoo et Batilly pour le Master. Les deux moteurs sont faits à Cléon (usine historique de moteurs Renault) et la batterie est assemblée à Flins. L'électrification du Master est fait à Gretz-Armainvilliers.

Pour résumer

Doté de moins de kWh lors du lancement de la première version, le Renault Kangoo Z.E., pardon E-Tech 100% électrique dispose désormais de 45 kWh net ce qui repousse l'autonomie à 300 km. Et on connait le prix, à partir de 33 600 € HT.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.