par Thibaut Emme

J-B Djebarri : "Un million de bornes de recharge d'ici la fin de l'année"

Le Ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebarri, a promis, sur plusieurs radios, que l'on aurait 1 million de bornes de recharge d'ici la fin de 2021. Mais de quoi parle-t-il en fait ?

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

C'est un discours qu'il avait déjà tenu en septembre sur BFMTV avant de réitérer son propos hier sur Europe 1, au micro de Dimitri Pavlenko. Il a repris cette déclaration directement sur son compte Twitter. Sauf que derrière ce million de bornes, il y a une réalité un peu différente que ce à quoi on pourrait croire de premier abord.

"On a aujourd'hui plus de 750 000 bornes électriques. (...) On aura 1 million de bornes d'ici à la fin de l'année"

En clair, ce ne sont pas un million de bornes publiques à disposition sur les routes. D'ici la fin de 2021, on devrait avoir 100 000 points de charge publics. Attention, un point de charge ce n'est pas une borne. Une borne peut compter plusieurs points de charge. L'autre mot important c'est "publics".

Car, pour son chiffre de 1 million de bornes, le Ministre compte les bornes ouvertes au public, mais aussi et surtout, les bornes installées dans les entreprises et chez...les particuliers ! Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup. Et il est de taille puisque les points de charge publics (et non bornes), on en a un peu plus de 45 000 officiellement. En six mois, ce sont 11 000 points de charge supplémentaires. Difficile de penser que l'on atteindra le chiffre espéré de "100 000 bornes publiques".

Notre avis, par leblogauto.com

Le souci de cette déclaration, c'est qu'en comptant les bornes "non ouvertes au public" le Ministre tord la réalité. La réalité c'est que sur le "million de bornes" d'ici la fin de l'année 50 000 à 55 000 seront réellement des bornes publiques. Le reste sera des bornes à destination. Or, ce sont les bornes intermédiaires qui sont primordiales pour le déploiement à grande échelle du véhicule électrique à batterie.

Ce chiffre, lancé par Monsieur Djebarri, cache en fait le manque de réalisations concrètes de la part de l'état (état au sens large). Ce n'est pas forcément l'ambition affichée qui pêche (100 000 bornes on le rappelle) mais la concrétisation de ces ambitions affichées.

De plus, en entretenant le flou entre borne de recharge et point de charge, le Ministre perd encore plus le grand public. En résumé, nous avons, en France, 45 000 points de charge, dont un peu moins de 4 000 dont la puissance de charge dépasse les 22 kW (les "bornes rapides").

Illustration : Val Parisis

Pour résumer

Le Ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebarri, a promis, sur plusieurs radios, que l'on aurait 1 million de bornes de recharge d'ici la fin de 2021. Mais de quoi parle-t-il en fait ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.