par La rédaction

Heuliez : à n'y rien comprendre, le dépôt de bilan de nouveau écarté...

Déclaration du délégué syndical CFE-CGC : "La situation devient de plus en plus difficile à gérer, surtout face aux salariés qui se posent des questions". Oui, en effet il y a de quoi s'interroger. Finalement le constructeur et équipementier automobile Heuliez vient une nouvelle fois de renoncer aujourd'hui à déposer son bilan au tribunal de commerce de Niort. Point de placement en redressement judiciaire donc. Enfin pour l'heure, la vérité dans le dossier Heuliez n'étant pas identique non pas en semaines et mois mais plutôt en jours et heures...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Déclaration du délégué syndical CFE-CGC : "La situation devient de plus en plus difficile à gérer, surtout face aux salariés qui se posent des questions". Oui, en effet il y a de quoi s'interroger. Finalement le constructeur et équipementier automobile Heuliez vient une nouvelle fois de renoncer aujourd'hui à déposer son bilan au tribunal de commerce de Niort. Point de placement en redressement judiciaire donc. Enfin pour l'heure, la vérité dans le dossier Heuliez n'étant pas identique non pas en semaines et mois mais plutôt en jours et heures...

... Mais pourquoi donc avoir de nouveau fait volte-face et changé son fusil d'épaule ? On en revient tout simplement au groupe financier anglo-malaisien Delamore & Owl celui-là même qui avait fait part de son incompréhension jugeant que son offre n'avait pas été étudiée à sa juste valeur.

Enfin, sauf erreur, tout semblait jusqu'ici concourir vers ce placement en redressement judiciaire afin justement de trouver un repreneur éventuel. "La direction veut se garder du temps pour pouvoir discuter et peut-être finaliser avec un repreneur potentiel, en l'occurrence un fonds asiatique qui s'est dit prêt à apporter 25 millions d'euros pour reprendre l'entreprise", confirme ce même délégué syndical.

Si l'épée de Damoclès n'était pas aussi proche de la société, tant de revirements, d'atermoiements, de pas en avant puis en arrière, de déclarations, de démentis et de petites phrases politiciennes en feraient presque sourire. Presque seulement. Malheureusement.

A lire également. Dossier Heuliez : un investisseur refoulé contre-attaque et Dossier Heuliez : le flou intégral.

Source : AP.

Pour résumer

Déclaration du délégué syndical CFE-CGC : "La situation devient de plus en plus difficile à gérer, surtout face aux salariés qui se posent des questions". Oui, en effet il y a de quoi s'interroger. Finalement le constructeur et équipementier automobile Heuliez vient une nouvelle fois de renoncer aujourd'hui à déposer son bilan au tribunal de commerce de Niort. Point de placement en redressement judiciaire donc. Enfin pour l'heure, la vérité dans le dossier Heuliez n'étant pas identique non pas en semaines et mois mais plutôt en jours et heures...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.