Apple Car : this WILL NOT be a revolution !
par Thibaut Emme

Apple Car : this WILL NOT be a revolution !

L'Apple Car, l'Arlésienne, le Serpent de Mer, appelez-la comme vous voulez. Mais, celle qui fait régulièrement surface depuis 10 ans ne verra jamais le jour et c'est le patron d'Apple, Tim Cook lui-même qui l'a annoncé.

Zapping Le Blogauto Essai Peugeot 408 Hybrid 225

Le projet Titan (son petit nom interne) a été lancé en 2014 et a mobilisé près de 2000 personnes chez Apple ! Tout cela pour ? Pas grand-chose au final puisque Tim Cook a donc annoncé dans une conférence vidéo interne (un peu inattendue) que le projet était abandonné. Les 2000 salariés seront, ou bien reversés dans les projets d'intelligence artificielle (IA / AI), ou bien devront trouver un autre département comme point de chute, ou bien...iront voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

C'est l'agence Bloomberg qui a donné l'info ce mardi 27 février. Pour Apple, c'est un camouflet, mais la société s'est déjà relevée de bien pire. Plusieurs milliards ont été dépensés et il n'est pas certain que le projet soit un jour rentable. Il y a toujours des brevets potentiels à revendre à d'autres, mais rien n'est moins sûr. Pour Apple, cela aurait été une accélération du business (si tant est que la voiture se serait vendue) et désormais, le fabricant de smartphone et autres objets technologiques pourrait voir des concurrents lui passer devant dans ce domaine.

On pense par exemple à Xiaomi qui a présenté sa SU7. Un autre géant de l'électronique mène depuis des années un programme automobile, c'est Sony. En revanche Sony présente régulièrement de nouveaux concepts roulants.

Apple a-t-il eu les yeux plus gros que le ventre ?

Officiellement, Apple n'avait pas de projet de voiture électrique autonome. Non, non ! Officieusement, et d'après de nombreuses fuites sur 10 ans, la firme de Cupertino pensait réellement pouvoir développer "rapidement" un véhicule 100% électrique avec une électronique embarquée permettant la "vraie" conduite autonome, sans volant. Mais le projet Titan s'est heurté très vite à la dure réalité que connaissent les autres constructeurs : l'électrique plafonne aux USA et le véhicule autonome semble être un mirage à court ou moyen terme.

Trop ambitieux, Apple s'est entêté 10 ans avant de jeter l'éponge. D'autres constructeurs mettent le holà sur le VE à tout crin et l'autonomisation de la conduite. Google qui avait sorti sa petite voiture électrique autonome n'a pas franchi le pas de la vraie mise en série. Et les différents tests de service de voitures autonomes menés aux Etats-Unis connaissent des arrêts temporaires ou là aussi des jets d'éponge.

Pour Apple, c'est aussi le moyen de concentrer plus de forces dans la bataille de l'IA générative qui surprend son monde par sa rapidité d'évolution. Un moyen de revenir dans l'industrie automobile via les services plutôt qu'en tant que constructeur. Les voitures neuves intègrent quasiment toutes Apple Car Play et Android Auto.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Apple clôt son projet Titan. Ce projet de voiture électrique autonome a été lancé il y a 10 ans. Mais la firme de Cupertino s'est heurté à la dure réalité de l'industrie automobile. Selon Bloomberg, Tim Cook a annoncé lors d'une conf call interne que les 2000 salariés du projet seront redispatchés, en grande partie sur l'Intelligence Artificielle.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.