par Elisabeth Studer

Ferrari : nouvelle équipe pour défier l'électrification

Ferrari a dévoilé lundi les détails des changements de direction visant à renforcer la technologie et l'exclusivité de ses produits alors que le constructeur de voitures de sport de luxe adopte l'électrification sous la direction du nouveau directeur général Benedetto Vigna.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Vigna : de STMicroelectronics à Ferrari

Vigna, un vétéran de l'industrie technologique et ancien cadre supérieur du fabricant de puces STMicroelectronics , a pris le poste de DG début septembre avec pour tâche de conduire Ferrari dans la nouvelle ère d'une mobilité plus propre, silencieuse et interconnectée.

Remise à plat du leadership

Dans l'un des premiers remaniements majeurs décidés par Vigna, Ferrari a déclaré le mois dernier qu'il mettait à plat son leadership. Des mesures entraînant le départ de trois hauts dirigeants de l'entreprise, dont le directeur de la technologie Michael Leiters.

Nouvelle organisation : innovation et collaboration ont le vent en poupe

"La nouvelle structure organisationnelle favorisera davantage l'innovation, optimisera les processus et augmentera la collaboration à la fois en interne et avec les partenaires", a déclaré Ferrari dans un communiqué.

Dans le cadre de la refonte de la haute direction, la société a nommé Gianmaria Fulgenzi - membre du personnel de Ferrari depuis 2002 et récemment responsable de la chaîne d'approvisionnement de sa division course - au poste de directeur du développement des produits.

Ernesto Lasalandra a été embauché par STMicroelectronics pour devenir directeur de la recherche et du développement de Ferrari, tandis que Silvia Gabrielli, qui a rejoint Ferrari en 2019 en provenance de Microsoft , a été nommée directrice du numérique et des données pour stimuler "le processus de transformation numérique dans toute l'entreprise, garantissant des processus davantage axés sur les données et axés sur le numérique."

Notre avis, par leblogauto.com

La nomination de Benedetto Vigna par le constructeur italien de véhicules premium montre le rôle croissant de la technologie numérique dans le secteur automobile.

Le nouvel arrivant est chargé de tracer la voie de Ferrari vers l’électrification. Si la transition est au cœur des préoccupations et des investissements de toute l’industrie, elle constitue un problème particulièrement urgent pour Ferrari, qui s’est longtemps distingué par ses moteurs puissants.

Ferrari doit encore démontrer qu’il peut passer avec succès à une nouvelle ère industrielle automobile, où les batteries et le code informatique supplantent le moteur à combustion interne.

Sources : Ferrari

Pour résumer

Ferrari a dévoilé lundi les détails des changements de direction visant à renforcer la technologie et l'exclusivité de ses produits alors que le constructeur de voitures de sport de luxe adopte l'électrification sous la direction du nouveau directeur général Benedetto Vigna.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.