par Christian Conde

Détroit 2013 live : Lexus IS350 F-Sport et IS300h

Contrairement à la Lexus LS qui s'est surtout offert un nouveau visage, l'IS est nouvelle de fond en comble même si elle hérite elle aussi de la fameuse Spindle Grille. Dévoilée il y a quelques jours, la Lexus IS se montre au salon de Détroit en deux déclinaisons pour l'instant, la Lexus IS350 F-Sport et l'IS300h, première version hybride du modèle.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Proche du concept LF-CC, la berline IS en reprend les grandes lignes avec notamment la calandre avant très marquée. Comparée à la précédente génération, cette nouvelle IS arbore un design un peu moins tendu avec quelques courbes qui adoucissent la ligne sauf à l'arrière qui garde un esprit de coupes droites et franches notamment sur les feux arrière et surtout avec le pack F-Sport. Comme sa devancière, elle ose l'originalité avec son arrière ramassé et son long capot avant, un peu à la façon des BMW Série 3 Berline.

Point d'orgue de ce changement, la séparation marquée entre le bloc optique principal et les feux à LED diurnes dont le dessin rappelle le L de Lexus ou plutôt diront certains, le logo d'une grande marque de sport....

Outre l'esthétique, ce sont aussi les dimensions qui changent. En effet, l'empattement de l'IS s'allonge de 7cm, permettant une habitabilité arrière en nette hausse. La longueur est différente par rapport à sa devancière avec ses 8cm supplémentaires. Grâce à cela, le volume de chargement passe à 480l (450l en version hybride) soit un gain de 80l. Elle se situe ainsi dans la moyenne de ses concurrentes allemandes.

Niveau mécanique, les trains roulants ont été entièrement revus. Alors que celui de l'avant est une version améliorée du train avant à double triangulation de la précédente génération, le train arrière multibras est tout nouveau et proche de celui de la Lexus GS. Bien entendu, les versions F-Sport auront droit à des réglages spécifiques et pourront recevoir, en option, une suspension pilotée.

A l'intérieur, l'aspect sportif de l'extérieur est de mise avec notamment la console centrale de la planche de bord inspirée de la supercar LFA. cette imposante console centrale abrite une nouvelle instrumentation à écran TFT qui doit elle aussi à la LFA.

La grande nouveauté sous le capot est l'apparition d'une version hybride qui manquait sur la précédente génération. Héritant du bloc moteur de la Toyota Camary Hybrid, la Lexus IS300h revendique 220ch et un couple de 215Nm. Selon Toyota, elle consommerait 4,3l aux 100kms tout en ne rejetant que 100g par km.

Outre cette version hybride, la gamme IS comprendra deux versions essence (IS250 et IS350). Comme c'est le cas avec la GS, Lexus n'a pas évoqué de version diesel pour l'IS. Enfin, pour terminer, la gamme IS proposera des équipements introduits par la berline GS tels que les phares adaptatifs, l'assistant de maintien de ligne ou encore l'alerte d'angle mort.

A lire également :

Détroit 2013 : Lexus IS

A voir également : Galerie Lexus IS350 F-Sport

[zenphotopress album=14345 sort=random number=5]

Galerie Lexus IS300h

[zenphotopress album=14344 sort=random number=5]

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Contrairement à la Lexus LS qui s'est surtout offert un nouveau visage, l'IS est nouvelle de fond en comble même si elle hérite elle aussi de la fameuse Spindle Grille. Dévoilée il y a quelques jours, la Lexus IS se montre au salon de Détroit en deux déclinaisons pour l'instant, la Lexus IS350 F-Sport et l'IS300h, première version hybride du modèle.

Christian Conde
Rédacteur
Christian Conde

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.