par Frederic Papkoff

Des nouvelles de Saab et NEVS, achat finalisé

Après s'être fait taper sur les doigts pour son paiement tardif, NEVS a achevé la reprise de SAAB. Une opération qui comprend à présent les droits d'utilisation du nom, mais pas ceux du logo.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Après s'être fait taper sur les doigts pour son paiement tardif, NEVS a achevé la reprise de SAAB. Une opération qui comprend à présent les droits d'utilisation du nom, mais pas ceux du logo.

Le processus de reprise de SAAB par le consortium nommé NEVS a duré en longueur, au point d'agacer les administrateurs judiciaires, qui avaient donné comme date butoir pour la signature finale le 31 août. Un non respect était synonyme d'annulation complète. Un ultimatum qui a finalement fait bouger les choses, puisque l'argent a été finalement débloqué. NEVS a ainsi confirmé avoir finalisé la reprise complète de l'usine, des bureaux d'études, des droits sur la 9-3 ainsi que sur la plateforme Phoenix (vraisemblablement des droits non exclusifs puisque Youngman les revendique également), les outillages, ainsi que les parts de la société propriétaire des terrains.

NEVS annonce son intention de dévoiler d'ici à 18 mois son premier véhicule électrique basé sur la 9-3, et qui sera produit à Trollhättan. Une production que les investisseurs (désormais clairement chinois sans trace d'investisseurs japonais) semblent compter diffuser en Chine. Une assertion étonnante sachant que le programme d'incitation du gouvernement chinois est destiné aux voitures produites en Chine...

Quoi qu'il en soit, les véhicules porteront bel et bien le nom de SAAB. NEVS a obtenu l'accord des propriétaires légaux du nom, à savoir le constructeur aéronautique  SAAB AB. Quant au logo, il ne fait pas partie de la dotation. Ses détenteurs (SAAB AB et Scania) ont refusé l'utilisation du griffon à la nouvelle société.

Souhaitons à présent que tout se stabilise dans le dossier, et découvrir la nouvelle SAAB électrique au salon de Genève 2014...

Source : NEVS

Pour résumer

Après s'être fait taper sur les doigts pour son paiement tardif, NEVS a achevé la reprise de SAAB. Une opération qui comprend à présent les droits d'utilisation du nom, mais pas ceux du logo.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.