Citroën dévoile sa nouvelle e-MéhariLancer le diaporama
Citroën dévoile sa nouvelle e-Méhari 1
+12
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction

Citroën dévoile sa nouvelle e-Méhari

Après une campagne de teasing qui aura duré plusieurs jours, Citroën dévoile comme prévu sa nouvelle E-MEHARI, entièrement électrique.

Zapping Le Blogauto Essai de l'Abarth 500E

Après une campagne de teasing qui aura duré plusieurs jours, Citroën dévoile comme prévu sa nouvelle E-MEHARI, entièrement électrique.

Citroën réinvente la Méhari et lançant une E-MEHARI 100 % électrique qui reprend quelques éléments stylistiques introduits sur le dernier concept car Cactus-M mais également la base de la Bolloré Bluesummer, ce qui se voit.

La E-MEHARI, qui repose sur un châssis surélevé, dispose des fameuses batteries sèches LMP (lithium métal polymère) insensibles aux variations climatiques développées par le groupe Bolloré. La nouvelle venue est capable de rouler à 110 km/h maximum et bénéficie d’une autonomie de 200 km en cycle urbain comme sa jumelle la Bluesummer.

Ses batteries se rechargent complètement en 8 heures en 16A sur les installations le permettant (bornes domestiques ou bornes publiques type Autolib)  ou en 13 heures sur les prises domestiques en 10A. Pas de recharge rapide pour la E-MEHARI mais ce genre de véhicule ne se prête guère aux longs trajets et aux recharges en 30 minutes qui vont avec.

Les batteries LMP de Bolloré nécessitent une température de fonctionnement de 70°. Lors d'un stationnement prolongé, la batterie se décharge de 1,5% par heure pour maintenir cette température et pour pouvoir servir à tout instant. Citroën propose également un mode hivernage qui fait tomber l'auto-décharge en-dessous de 1% par mois mais qui nécessite une phase de sortie d'hivernage d'environ 5 heures pour remonter la batterie à sa température de fonctionnement.

Dotée de 4 vraies places - dont une banquette rabattable - revêtues de tissu lavable, sa carrosserie thermo-formée ne souffre pas de la corrosion, ne nécessite pas d’entretien de peinture et peut résister aux petits accrochages grâce à son élasticité. Elle permet aussi d'être lavée toute entière, intérieur et extérieur, d’un coup de jet d’eau.

Le constructeur aux chevrons détaille également, au niveau du couvre-chef, une capote amovible avec une fermeture au moyen d’un système d’occlusion latérale escamotable. De quoi couper le vent frais qui pourrait en gêner certains, un rappel de son ancêtre la Méhari.

Colorée, la E-MEHARI jouera aussi la carte de la personnalisation offrant par exemple le choix entre quatre livrées de carrosserie (beige, jaune, bleu et orange), deux couleurs de toile (noir et rouge-orangé) ainsi que deux garnissages et harmonies intérieures (beige et rouge-orangé). L'association bleu pour l'extérieur et orange pour la sellerie fait immanquablement penser au concept ca Cactus-M, en revanche certains pourront regretter l'absence du blanc et bleu de la Méhari Azur.

La E-MEHARI sera produite, comme l'était la Bluesummer (sa production s'arrête pour laisser place à celle de la nouvelle venue), à l’usine PSA Peugeot Citroën de La Janais (Rennes) et commercialisée en France au printemps 2016. Pour le moment les cadences sont de 5 véhicules/jour avec une équipe de 35 personnes et à l'usine on espère un petit carton commercial. Le tarif n'a pas été officiellement communiqué mais devrait osciller autour de 24 000 euros (hors bonus) comme le montant pratiqué pour une certaine Bluesummer. A noter que la batterie reste en location avec là aussi un tarif à découvrir.

Source et photos : Citroën

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Après une campagne de teasing qui aura duré plusieurs jours, Citroën dévoile comme prévu sa nouvelle E-MEHARI, entièrement électrique.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos