par Thibaut Emme
Marché électrique France 2022

220 000 véhicules électriques immatriculés en 2022 en France

Le marché du véhicule électrique en France a continuer de croître de belle façon dans un marché total en recul. Avec +26% de hausse par rapport à 2021, le marché électrique montre qu'il est sans doute mûr pour se passer encore plus de bonus.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Selon les chiffres AAA-Data/PFA compilés par l'Avere, le mois de décembre a vu 27 881 véhicules 100% électriques être immatriculés soit une hausse de 13,1% par rapport à décembre 2021. Dans le détail, 24 944 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés, dont 56,59% par des particuliers, et le reste par des personnes morales (mais cela peut être pour un particulier au final). C'est une hausse de 7,7% seulement par rapport à 2021.

Du côté des utilitaires légers électriques (VULe), la hausse est plus conséquente avec +99,4% (presque doublement) mais en valeur absolue, cela reste faible. 2 937 VULe seulement immatriculés en décembre 2022. Chose amusante à constater, les ventes de PHEV (hybrides rechargeables) sont en recul de 6% sur décembre et repassent sous les 15 000 mises à la route en un mois.

Dans le détail du mois de décembre, le Dacia Spring éclate encore tout le monde avec 2 800 unités. Le SUV urbain chinois devance une dernière grosse livraison de Tesla Model 3 (2 675 unités) et la Renault Megane E-Tech Electric (2 534) qui trouve son rythme de croisière. On comprend pourquoi Renault la privilégie par rapport à la "vieille" Zoe.

Le Model Y s'est écoulé à 2 493 unités, puis on trouve la Peugeot e-208 avec 1 333 unités "seulement". A noter la présence dans le top 10 pour une fois du VW ID.3 (971 unités) et du MG4 à 729 immatriculations.

Près de 220 000 VE sur l'année

Sur l'année 2022, il s'est donc immatriculés 219 755 véhicules électriques, particuliers et utilitaires confondus. C'est une belle hausse de 26%. Le marché VP+VUL total en France en 2022 est de 1 877 107 véhicules. Le VE représente donc 11,7%. Cette part de marché est bien plus importante (16/17%) si on ne prend que les VP.

Avec un peu plus de 19000 immatriculations, la Peugeot e-208 coiffe de justesse les 18 326 immatriculations du Dacia Spring. Même si Peugeot séparait les immatriculations de la 208 thermique de la version électrique, elle serait restée première devant la Sandero. Sur la troisième marche du podium, on trouve la Tesla Model 3 avec 17 005 unités. La Megane E-Tech Electric a commencé ses livraisons en cours d'année mais termine avec 15 580 immatriculations. La Renault Zoe, ex-impératrice du segment s'est encore écoulée à 12 180 unités. Elle reste surtout la reine de la vente d'occasion.

Notre avis, par leblogauto.com

Le nouveau bonus électrique descend de 1000 € pour atteindre 5000€ ou 27% du prix. Il est octroyé pour les VE de moins de 47 000 € de prix d'achat, mais aussi qui pèsent moins de 2,4 tonnes. 2 000 € peuvent être octroyés en sus en fonction des revenus. Mais clairement, les VE sont dévolus à une catégorie aisée de personnes.

Il serait peut-être temps de baisser peu à peu les curseurs, notamment le prix plafond pour privilégier les VE plus "populaires".

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Près de 220 000 véhicules électriques particuliers et utilitaires ont été immatriculés en Franc en 2022. La Peugeot e-208 devance de peu le Dacia Spring et la Tesla Model 3. Belle première année pour la Renault Megane E-Tech.

Désormais le bonus électrique descend à 5 000 € pour les véhicules de moins de 47 000 €. Le marché semble mûr pour une baisse plus significative des aides.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.