par Thibaut Emme

ZFE Ile de France : les Crit'Air 3 pourront continuer de rouler

La troisième étape de la Zone à faibles émissions (ZFE), à l'intérieur de l'A86 en Ile de France n'entrera finalement pas en vigueur au 1er juillet 2022.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

C'est la Métropole du Grand Paris (MGP) qui en a fait l'annonce. La ZFE devait être étendue à tous les véhicules Crit'Air 3 et concerner l'ensemble des communes sises à l'intérieur du périmètre décrit par l'autoroute A86 (A86 non comprise). Cette nouvelle étape dans l'interdiction partielle de circuler des plus "anciens" véhicules devait entrer en vigueur en juillet de cette année.

Ce nouveau tour de vis "n’interviendra pas avant début 2023". Ainsi, ce sont donc au moins six mois de sursis pour les environ 1,2 million de véhicules dits polluants (*) qui n'ont pas une vignette Crit'Air 2, Crit'Air 1 ou Crit'Air 0. Déjà, au mois de décembre dernier, on apprenait que la verbalisation n'entrerait en vigueur qu'en 2023.

Le sursis pour mieux mettre en place la sanction

Selon la MGP, le report est dû à l’attente de retours de l’Etat sur deux points. L'Etat doit, en effet, homologuer légalement le "contrôle-sanction automatisé". Pour l'instant, il faut que ce soit un agent qui contrôle et verbalise l'entrée ou la circulation dans la ZFE d'un véhicule "trop vieux". La MGP souhaite généraliser un contrôle automatique, mais ce dernier est pour le moment illégal en l'état.

Le deuxième point est pour mieux faire passer le contrôle automatisé et l'interdiction. La MGP souhaite être reconnue comme "un territoire d’expérimentation pour la mise en œuvre d’un prêt à taux zéro afin de diminuer le reste à payer des ménages les plus modestes". La Métropole désire aider certains ménages jusqu’à hauteur de 6 000 euros dans l’achat d’un véhicule plus propre.

Six mois de répit (ou plus ?) donc à mettre à profit pour changer de véhicule en trouvant toutes les aides possibles ? Ou changer de mode de transport, quitte à passer plus de temps entre le domicile et le travail.

Quels sont les véhicules concernés ?

Les véhicules avec une vignette Crit'Air 3 (la orange), sont les voitures et les utilitaires légers à essence immatriculés avant le 1er janvier 2006. Concernant les moteurs Diesel, ce sont ceux immatriculés avant le 1er janvier 2011.

Pour les deux-roues motorisés, ce sont ceux immatriculés avant le 1er janvier 2007. Enfin, pour les poids-lourds, il s’agit des moteurs à essence immatriculés avant le 1er octobre 2009 et Diesel avant le 1er janvier 2014.

La ZFE qui prend le périmètre de l'A86 en Ile-de-France interdira la circulation des véhicules Crit'Air 3 ou plus la semaine de 8 heures à 20 heures sauf jours fériés pour les voitures, utilitaires légers et deux-roues. Pour les PL ou les autobus et autocars, cette interdiction est aux mêmes horaires, mais tous les jours, même jours fériés.

Outre les habitants de la ZFE, n'importe qui se rendant en Ile de France devra se conformer à l'interdiction. Potentiellement, ce sont des millions de voitures qui pourront être interdites en journée.

(*) Tous les véhicules sont polluants à l'usage et à la "recharge" en carburant ou en électricité. Surtout, cette "pollution" ne prend pas en compte tous les polluants émis par un véhicule, mais seulement les normes Euro des pots d'échappement.

Pour résumer

La troisième étape de la Zone à faibles émissions (ZFE), à l'intérieur de l'A86 en Ile de France n'entrera finalement pas en vigueur au 1er juillet 2022.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.