par Thibaut Emme

Sécurité routière : octobre 2021 en hausse

Jusqu'à présent, les chiffres de la Sécurité Routière montraient une baisse de 2021 par rapport à 2019. Pour octobre, on a une hausse, même par rapport à 2019.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Selon les chiffres de l'ONISR, 294 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine en octobre 2021. En octobre 2020, ils étaient 203. Cela représente donc 91 personnes tuées de plus. Mais, pour la première depuis la crise à la Covid-19, le mois d'octobre est aussi en hausse par rapport à 2019 avec 37 tués de plus soit +14% par rapport à il y a deux ans. Par rapport à la moyenne de 2015 à 2019, octobre 2021 est tout de même en baisse de 5% environ.

Les autres indicateurs sont également à la hausse avec par exemple 5 717 accidents corporels relevés par les forces de l'ordre. En 2020, il y en a eu 4 455, et en 2019 il y en a eu 5 135 (soit +11%). Les blessés sont au nombre de 7 149 le mois dernier soit une hausse de 31% par rapport à 2020, et 10% par rapport à octobre 2019.

Selon le CEREMA, les déplacements d'octobre 2021 sont supérieurs de 5% "seulement" par rapport à octobre 2020. Cela renforce le côté "mauvais chiffres" de ce mois d'octobre.

La fin d'année risque de déraper

Depuis le début de l'année 2021, l'Organisme Interministériel à la Sécurité Routière dénombre 2 372 tués. En 2020 sur les 10 premiers mois, on en comptait 2 157 avec une année "à confinements". Cela représente une hausse de 10%. En revanche, en 2019, on en comptait 2 703. Ainsi, 2021 est pour l'instant en baisse de 12% par rapport à 2019.

Les autres indicateurs sont plus mitigés avec seulement -3% de 2021 par rapport à 2019 pour les blessés et les accidents corporels. Sur une année glissante (de novembre 2020 à octobre 2021), les chiffres sont encore faussés par le deuxième confinement de la fin de l'année (du 30 octobre au 15 décembre 2020 pour rappel).

Les automobilistes ou les piétons sont encore les "gagnants" de la période. Les plus de 65 ans, mais aussi les plus jeunes qui sont sur-représentés dans ces catégories d'usagers de la route ont été fortement touchés par les restrictions de déplacements. La mortalité des 18-24 ans par exemple baisse de 13% sur les 12 derniers mois et la tendance devrait se poursuivre sur la fin 2021. Boîtes de nuit fermées, restrictions de déplacement, couvre-feux, etc. on fait leur oeuvre pour eux.

En revanche, les cyclistes, dont le nombre a augmenté avec la pandémie, voient leur mortalité grimper de 20% sur les 12 derniers mois. Cette hausse est à la fois visible en ville, mais aussi en dehors avec des sorties "sportivo-aératives" plus nombreuses qu'avant. Sauf mauvaise surprise, la fin de 2021 ne devrait pas être sous le signe du confinement et les chiffres de la SR devraient donc continuer de remonter par rapport à 2020.

Pour résumer

Jusqu'à présent, les chiffres de la Sécurité Routière montraient une baisse de 2021 par rapport à 2019. Pour octobre, on a une hausse, même par rapport à 2019.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.