par Elisabeth Studer

Péage autoroutier universel dans l'UE : Berlin jette l'éponge

Le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a abandonné ses projets de péage universel sur les autoroutes à travers l'Europe, se pliant à l'opposition du gouvernement allemand et des partenaires de l'UE.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Projet de directives sur les péages en juillet dernier

En juillet dernier, le ministère des Transports allemand avait rédigé un projet de directive européenne qui aurait imposé des péages autoroutiers aux camions, camionnettes et voitures d'ici 8 ans. Il en a fait une proposition officielle pour la présidence allemande de l'UE, laquelle court jusqu'à la fin de l'année.

Andreas Scheuer  proposait  alors de mettre en place un nouveau système de péage qui aurait remplacé les péages nationaux  existant (tels que ceux établis en France et en Italie) et se serait appliqué à tous les véhicules à moteur, à l’exception des bus.

Les délibérations ne seront pas poursuivies

"Les délibérations sur la recherche d'un compromis pour étendre sous la présidence allemande les systèmes de péage existants à tous les véhicules sur une base obligatoire ne seront pas poursuivies", a déclaré son ministère dans une réponse à une question parlementaire des démocrates libéraux de l'opposition.

Accent sur la protection du climat

Sa décision ouvre la voie à une discussion plus large sur la directive européenne qui vise à mettre davantage l'accent sur la protection du climat et à baser pour la première fois le montant du péage dû par les camions aux émissions de CO2.

Notre avis, par leblogauto.com

Nouveau camouflet pour le ministre des transports allemand.

En juin 2019, la Cour de justice de l'UE, saisie par l'Autriche, avait retoqué un système de péage voulu par l'Allemagne pour taxer les véhicules étrangers transitant sur son territoire, le jugeant « discriminatoire. » Confirmant les arguments avancés par Vienne, la justice européenne avait alors estimé qu'une telle « redevance d'utilisation des infrastructures » visant les véhicules particuliers empruntant des routes fédérales serait « contraire au droit de l'Union ».

L'objectif – final - de Berlin semblait être alors de financer ses routes en limitant ses dépenses et en évitant autant que faire se peut de mettre ses électeurs automobilistes à contribution.

Le projet présenté en juillet 2020 semblait quant à lui avoir pour objectif de généraliser les péages pour gonfler les recettes budgétaires de l'Union européenne. Berlin, tentant ainsi de "transposer" au contexte global européen ses projets de directives nationales. Et de mettre - plus largement -  à contribution les automobilistes européens pour financer les grands projets autoroutiers de l'UE ...  y compris en Allemagne.

Sources : Reuters, Cour Justice Union européenne

Pour résumer

Le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a abandonné ses projets de péage universel sur les autoroutes à travers l'Europe, se pliant à l'opposition du gouvernement allemand et des partenaires de l'UE.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.