Loi Montagne : PV ou pas PV sans pneus hiver ?
par Thibaut Emme

Loi Montagne : PV ou pas PV sans pneus hiver ?

La France a le chic pour faire des lois jamais appliquées, ou modifiées pour ne pas être contraignantes. Un exemple ? L'éthylotest qui est obligatoire dans la voiture, mais dont l'absence ne donne pas lieu à une verbalisation. Et pour la loi montagne II qui oblige à avoir des pneus hiver ou des chaînes ? PV ou pas PV ?

Zapping Le Blogauto Essai de l'Abarth 500E

La loi Montagne oblige les automobilistes de 34 départements dits montagneux à détenir des chaînes (au moins une paire) ou à avoir équipé son véhicule de pneus hiver entre le 1er novembre et le 31 mars. Cependant, cela fait deux ans que l'Etat a décidé d'être souple et de ne pas verbaliser.

Eh bien, croyez-le ou non, en 2023/2024 rebelotte ! C'est donc un nouvel hiver "pédagogique" pour la troisième année consécutive. Aucun PV ne sera distribué pour cette raison.

Le Gouvernement prolonge pour cette saison hivernale l'approche pédagogique

Toujours pour laisser le temps de s'adapter à l'obligation de disposer d'équipements hivernaux telle que prévue par la loi montagne et son décret d'application, aucune sanction ne sera appliquée pendant cette saison hivernale 2023-2024.
Cette tolérance ne doit pas faire oublier l’esprit de cette règlementation : « Continuer à améliorer la sécurité des usagers de la route en période hivernale ».

Cette indication de la Sécurité Routière a de quoi faire sourire, ou grimacer. En effet, pour se conformer à la loi, une simple paire de chaîne ou de chaussette (15 à 30 € en neuf) dans le coffre suffit. De plus, il s'agit ici de sécurité sur des routes froides, gelées, enneigées, etc. Imagine-t-on la Sécurité Routière dire "La ceinture de sécurité est obligatoire, mais pour laisser du temps à s'adapter, aucune sanction ne sera appliquée pour son non-port".

Il faut dire que l'Etat a tendance à compliquer tout. Certains départements sont entièrement concernés, tandis que d'autres ne le sont que partiellement comme le Tarn avec une vingtaine de communes à peine. Pire, certaines communes sont "partiellement concernées". Devant cette application étrange, deux solutions :

  • toujours avoir une paire de chaînes dans la voiture
  • compter sur la mansuétude de l'Etat qui continuera à ne pas verbaliser

Pour rappel, les pneus hiver ont une gomme plus tendre qui reste tendre malgré des températures extérieures inférieures à 7°. Les pneus "été" de leur côté ont leur gomme qui durcit ce qui réduit fortement l'adhérence. Ne pas être dans une zone concernée par la loi Montagne 2 ne dispense pas de mettre des pneus hiver sur sa voiture pour passer la période froide. Certains garagistes et centres auto peuvent gardienner vos pneus hiver/été.

Le plus simple, pour respecter la loi reste évidemment la paire de chaussettes ou de chaînes à monter sur les roues motrices.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

La loi montagne impose dans 34 départements montagneux d'être équipé de pneus hiver ou de posséder dans le véhicule au moins une paire de chaînes ou de chaussette du 1er novembre au 31 mars.

Mais, pour la 3e année consécutive cette obligation ne sera pas sanctionnée. Selon la Sécurité Routière, c'est pour laisser le temps aux personnes de s'adapter...ou au réchauffement climatique de rendre la loi inutile ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.