par Thibaut Emme

Dieselgate : VW aurait menti sur la pollution et le bruit de ses modèles en Corée du Sud

Les agences presse du Pays du Matin Calme, révèlent que Volkswagen aurait falsifié des tests d'émission, d'ODB (*) ainsi que de bruit pour pouvoir faire homologuer l'import de nombreux modèles.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Selon l'agence Yonhap, VW aurait réutilisé des tests d'homologation de modèles déjà approuvés par la Corée pour accélérer la mise sur le marché de nouveaux modèles. La fraude supposée porterait sur 26 modèles. Une source interne de l'Institut National des Recherches Environnementales a déclaré, sous couvert d'anonymat, que VW aurait fourni un total de 37 rapports de test fallacieux.

Le siège de Volkswagen à Séoul a été perquisitionné en mai sur fond de suspicion de documents truqués, et désormais le parquet passe à l'étape suivante. Les dirigeants de VW en Corée devraient être interrogés pour vérifier si ces informations sont justes ou non. Du côté de VW on se refuse à tout commentaire et on affirme que la société répondra aux enquêteurs. Pour le groupe VW c'est un nouveau scandale en perspective s'il s'avère qu'il y a bien eu 37 falsifications de rapports.

(*) ODB - ordinateur de bord

Source : Yonhap, illustration : VW

Pour résumer

Les agences presse du Pays du Matin Calme, révèlent que Volkswagen aurait falsifié des tests d'émission, d'ODB (*) ainsi que de bruit pour pouvoir faire homologuer l'import de nombreux modèles.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.