par Elisabeth Studer

Carburant : le gouvernement soutient les classes moyennes

Le gouvernement a annoncé mardi vouloir aider financièrement la classe moyenne, en revalorisant de 10% le barème de l'indemnité kilométrique pour les ménages imposés déclarant leurs frais professionnels. Objectif : les aider à face à la flambée des prix à la pompe.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Bercy veut s’adresser à ceux pour qui le véhicule est outil de travail ou de recherche d’emploi

Le dispositif devrait permettre une réduction moyenne annuelle d'impôt de 150 euros si l’on en croit Bercy.

Personnes ciblées : "ceux de nos concitoyens qui roulent beaucoup, c'est-à-dire ceux pour qui le véhicule est finalement un moyen de travail ou de recherche d'emploi", a expliqué devant l'Assemblée nationale Jean Castex, citant les "infirmières" ou "aides à domicile" en milieu rural.

Une aide pour ceux qui ne percevront pas l’indemnité inflation

Cette mesure constitue également une manière pour le gouvernement de combler un vide, une partie des Français n'étaient pas concernés par l'indemnité inflation de 100 euros en cours de versement, ou le chèque énergie supplémentaire, leurs revenus excédent le seuil fixé par le gouvernement pour pouvoir les percevoir.

Selon les services du Ministère, ce "dispositif complémentaire" permet de toucher les "déciles de revenus 4 à 7", "le coeur de classe moyenne".

Cette revalorisation a « vocation également à servir de référence, et donc potentiellement à se répercuter, sur les indemnités kilométriques directement versées par les employeurs à leurs salariés qui utilisent leur véhicule personnel" nous dit-on.

Les salariés non imposables non pris en compte par le dispositif du gouvernement

"Vous ne parlez qu'aux Français qui sont imposables", a dans la foulée regretté la patronne des députés socialistes Valérie Rabault. "Vous ne parlez absolument pas à ceux qui gagnent moins de 1.295 euros nets par mois", a-t-elle insisté, évoquant les "17 millions de Français qui prennent chaque jour la voiture pour aller travailler".

Au total, de source gouvernementale, on indique que cette réévaluation du barème devrait concerner 4,3 millions de foyers (5,6 millions de personnes) déclarant leurs frais réels, dont 2,5 millions sont effectivement imposés.

Un effet lié au planning de la déclaration d’impôts 2021

"L'effet sera rapide et direct dès leur déclaration d'impôt sur les revenus 2021 ou les bénéfices de l'année dernière", a assuré M. Castex. Ajoutant que ce relèvement devrait être officialisé "dès cette semaine" par un arrêté.

Reste tout de même que le 31 mai 2022 constitue la date limite de dépôt de la déclaration 2022 sur les revenus 2021 pour les départements 20 à 54 et le 7 juin 2022, la date limite pour le reste du pays, soit les départements 55 à 976. «Effet rapide » selon Castex ? les particuliers concernés apprécieront ….

Notre avis, par leblogauto.com

Vouloir augmenter l’indemnité kilométrique en pleine période de télé travail pose tout de même question … si tout cela n’était que de la com’ ? Car il s‘agit bien ici d’agir pour financer les kilomètres parcourus dans le cadre du travail, pas ceux réalisés pour des besoins sanitaires, alimentaires ou de première nécessité, pour accompagner les enfants à l’école, visiter les personnes âgées, encore moins pour s’aérer.

A noter également que ces mesures ne bénéficieront qu’aux personnes imposables, laissant ainsi de cote des personnes qui ne paient pas d’impôts et qui n’en demeurent pas moins fortement touchées par la flambée des prix des carburants.

Sans compter également l’aspect « décalé dans le temps » de cette « faveur » accordée aux contribuables. Alors que les impôts sont désormais directement prélevés à la source, sur les salaires, « ponctionnant » le revenu tous les mois, la revalorisation de 10% le barème de l'indemnité kilométrique n’aura d’effet qu’à partir de la prochaine déclaration.

Sources : AFP

Pour résumer

Le gouvernement a annoncé mardi vouloir aider financièrement la classe moyenne, en revalorisant de 10% le barème de l'indemnité kilométrique pour les ménages imposés déclarant leurs frais professionnels. Objectif : les aider à face à la flambée des prix à la pompe.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.