par Thibaut Emme

WRX 2021 : Kristoffersson à égalité avec Hansen, mais titré

La finale du championnat du monde de rallycross FIA WRX 2021 a eu lieu ce weekend en Allemagne. Alors qu'il avait le championnat à sa portée, Timmy Hansen s'est fait coiffé au poteau par Johan Kristoffersson, malgré une égalité de points.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Il y avait deux courses ce weekend au Nürburgring pour l'attribution du titre WRX 2021. Timmy Hansen est arrivé en Allemagne en leader du championnat avec 178 points contre 161 à Kristoffersson et 159 à son petit frère Kevin Hansen. 17 points, autant dire tout et rien car il y avait deux épreuves et potentiellement 60 points en jeu. Mais, c'était largement jouable vu l'expérience du garçon et de l'écurie familiale.

Hélas pour lui, Kristoffersson a été quasiment impérial sur la première épreuve, gagnant la Q1, faisant 3 de la Q2. Mais, surtout, il a gagné sa demi-finale et remporté la finale, raflant 6 et 8 points qui se sont ajoutés aux 16 des qualifications. 30 gros points pendant que Hansen n'en marquait que 17, ratant la finale après une disqualification (0 points). Il ne le savait pas encore, mais ce 0 pointé en final va lui coûter le titre. La disqualification est sans doute un peu rude, mais n'a-t-il pas fait montre de fragilité mentale ?

Résultat, l'avance de 17 points a fondu à seulement 4 et il restait une épreuve sur un circuit WRX du Nürburgring sous la neige. Ce dimanche, Niclas Grönholm a joué les trouble-fête dans la course au titre puisqu'il a chipé des points à Hansen, à la fois en qualification, mais aussi en demi-finale. Grönholm s'est même imposé en final face à Kevin Hansen, laissant Kristoffersson et Timmy Hansen batailler pour la dernière place sur le podium et 1 petit point de différence entre la 3e et la 4e place.

Hansen perd le titre par ses fautes

Hansen a encore fait preuve de fébrilité. En effet, Timmy Hansen avait remporté sa demi-finale, mais un contact musclé avec Grönholm (encore lui) lui a fait prendre une pénalité de 7 secondes, et un placement en fin de grille en finale. En un weekend, cela fait beaucoup pour un candidat au titre. Malgré l'aide de Kevin Hansen envers son grand frère en bouchonnant Kristoffersson, Johan termine 3e de la finale, grappille 1 point de plus et revient à égalité avec Hansen au championnat. 217 points chacun. Egalité parfaite après 9 épreuves. Parfaite ? En fait, non. Kristoffersson possède plus de victoires cette saison que Timmy Hansen et devient donc le nouveau champion WRX.

Johan Kristoffersson devient 4 fois champion de la discipline après une année compliquée. La voiture était nouvelle, l'équipe aussi et les débuts furent loin d'être bons. Après 3 épreuves, il comptait 28 points de retard sur Hansen. Timmy a montré de sérieuses limites. L'écurie est tout de même titrée avec les deux frères qui ont fait de solides résultats. On serait même tenté de dire que Kevin aurait mérité mieux que la 4e place finale au championnat, s'étant un peu "sacrifié" ce weekend pour aider son frère.

Hansen a été titré en 2019, en l'absence de Kristoffersson ou Ekström. Cela n'enlève rien au titre, mais cette saison semble démontrer une limite. Selon nous, c'est le plus jeune des deux frères qui sera titré à l'avenir, si la famille Hansen lui laisse cette possibilité.

Rendez-vous l'an prochain avec la nouvelle génération de voitures, qui seront désormais 100% électriques.

Et les Français ?

A noter qu'en Allemagne, plusieurs Français étaient de la partie. Il y a eu le retour de Davy Jeannet, dans une Hyundai i20. Dans la première épreuve, Jeanney manque la qualif en finale pour une place. Preuve qu'il a toujours un bon coup de volant malgré son absence du WRX. Dans la deuxième épreuve, il n'a pu défendre ses chances avec un bris de direction alors qu'il bataillait pour la 3e place qualificative. Chicherit de son côté s'est hissé en finale de la 2e épreuve. Pas mal.

Enfin, "papi" Knapick (Hervé Lemonnier), du haut de ses bientôt 75 ans, a connu un gros crash en première qualification. Transporté à l'hôpital pour des examens. Rien de grave malgré une figure spectaculaire. En revanche, Knapick a été testé positif à la Covid-19 dans le même temps et n'est donc pas revenu en piste.

Classement du WorldRX 2021

Pos.PiloteVoiturePoints
1Johan KRISTOFFERSSONAudi S1217
2Timmy HANSENPeugeot 208217
3Niclas GRÖNHOLMHyundai i20197
4Kevin HANSENPeugeot 208191
5Krisztián SZABÓHyundai i20162
6Enzo IDEAudi S1125
7Kevin ABBRINGRenault Mégane RS97
8Timo SCHEIDERSeat Ibiza75
9Juha RYTKÖNENFord Fiesta52
10Mattias EKSTRÖMSeat Ibiza37
11Oliver O'DONOVANFord Fiesta37
12Yury BELEVSKIYAudi S136
13Anton MARKLUNDHyundai i2033
14Guerlain CHICHERITRenault Mégane RS27
15Tamás KÁRAIAudi S125
16Davy JEANNEYHyundai i2020
17Hervé KNAPICKCitroën DS318
18René MÜNNICHSeat Ibiza16
19Stefan KRISTENSSONFord Fiesta14
20Attila MÓZERFord Fiesta13
21Peter HEDSTRÖMHyundai i2011
22Oliver BENNETTMini Cooper8
23Dan ÖBERGVolkswagen Polo7
24Mandie AUGUSTSeat Ibiza4
25Patrick GUILLERMEHyundai i202

Illustration : WRX

Pour résumer

La finale du championnat du monde de rallycross FIA WRX 2021 a eu lieu ce weekend en Allemagne. Alors qu'il avait le championnat à sa portée, Timmy Hansen s'est fait coiffé au poteau par Johan Kristoffersson, malgré une égalité de points.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.